BETCLIC ELITE - 2023/2024 - 23ème journée
samedi 10 février - 18:30

Le Mans

98

       

72




20 - 23  |  23 - 21  |  21 - 18  |  34 - 10

Chalon-sur-Saône

Samedi 10 février 2024 à 18 h 30, les Manceaux recevront les Bourguignons de Chalon-sur-Saône.

Avant la trêve internationale et la Leaders Cup, les Manceaux recevront l’Elan Chalon pour le compte de la 23ème journée de Betclic ÉLITE. Après avoir été battus lors de leurs trois derniers matchs, ils auront un seul objectif : gagner. Fréquemment, les joueurs se présentent comme des compétiteurs dont l’objectif est de remporter des matchs. Ce samedi, à la salle Christian Baltzer, ils auront l’occasion de mettre en application leurs affirmations. Face aux anciens Sarthois, Antoine Eïto et Kenny Baptiste, ils n’auront cependant pas la partie facile.


Le contexte :
Avec 9 succès et 13 revers chacun, le MSB et l’Élan Chalon partagent la 12ème place. Lors de la journée précédente, les Bourguignons se sont imposés face à Gravelines-Dunkerque (79-63) dans le sillage de Lionel Gaudoux, auteur d’un double-double (17 points et 10 rebonds) et bien aidé par Demonte Harper (19 points), Aleksej Nikolic (12) et Antoine Eïto (11). Pour leur part, les Manceaux été défaits à Saint-Quentin (64-81) en dépit des productions de Trevor Hudgins et Williams Narace, auteurs de 13 points chacun avec le soutien de D’Shawn Schwartz (12) et DeVante’ Jones (10).




Statistiques Equipes :
Attaque : MSB (80,9 points marqués, 7ème), Chalon-sur-Saône (78,3, 11ème)
Défense : MSB (83,1 points encaissés, 14ème), Chalon-sur-Saône (81,6, 12ème).
Adresse à 2 points : MSB (51,6 %, 17ème), Chalon-sur-Saône (52,3 %, 15ème).
Adresse à 3 points : MSB (35,0 %, 6ème), Chalon-sur-Saône (36,4 %, 4ème).
Rebonds : MSB (35,8, 6ème), Chalon-sur-Saône (33,1, 15ème)
Passes décisives : MSB (18,5, 8ème), Chalon-sur-Saône (18,6, 7ème).
Évaluation : MSB (91,4, 9ème), Chalon-sur-Saône (91,1, 10ème)

Statistiques Joueurs :
DeVante Jones (15,5 points, 6ème), Aleksej Nikolic (13,6, 12ème)
Wilfried Yeguete (5,9 rebonds, 9ème), Lionel Gaudoux (4,9, 22ème)
DeVante Jones (5,7 passes, 4ème), Aleksej Nikolic (5,1, 8ème)
DeVante Jones (16,4 évaluation, 7ème), Aleksej Nikolic (13,9, 16ème)

La tendance en Betclic ÉLITE pour nous :
Reste sur 3 défaites à Monaco, face à Lyon-Villeurbanne et à Saint-Quentin

La saison 2023-2024 de l’Élan Chalon :
Betclic ÉLITE : 12ème avec 9 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Aleksej Nikolic (13,6, 12ème)
Meilleur rebondeur : Lionel Gaudoux (4,9, 22ème)
Meilleur passeur : Aleksej Nikolic (5,1, 8ème)
Meilleure évaluation : Aleksej Nikolic (13,9, 16ème)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Vichy (Pro B) 87-101

La tendance en Betclic ÉLITE pour l'Elan Chalon :
Reste sur 1 victoire face à Gravelines-Dunkerque

Les arbitres de la rencontre :
Maxime Boubert, Valentin Oliot et Jules Gaduel

L’effectif de l’Élan Chalon :
Meneurs :
#1 Matthieu Missonnier (1,88 m, 25 ans, Français) : 1,4 point, 0,7 rebond et 0,9 passe
#8 Antoine Eïto (1,88 m, 35 ans, Français) : 11,3 points, 3,5 rebonds et 3,9 passes
Arrières :
#5 Aleksej Nikolic (1,91 m, 28 ans, Slovène) : 13,6 points, 2,8 rebonds et 5,1 passes
#6 Jermaine Love (1,88 m, 34 ans, Américain) : 9,5 points, 1,5 rebond et 1,8 passe
#22 Demonte Harper (1,88 m, 34 ans, Américain) : 11,8 points, 2,1 rebonds et 2,1 passes
#23 Vuk Vucevic (1,97 m, 21 ans, Français)
Ailiers :
#2 Dirk Williams (1,94 m, 29 ans, Américain) : 8,5 points, 2,6 rebonds et 1,2 passe
#39 Kenny Baptiste (2,00 m, 23 ans, Français) : 7,4 points, 3,4 rebonds et 1,4 passe
Ailiers-forts :
#7 Olivier Cortale (2,06 m, 26 ans, Français) : 7,3 points, 4,8 rebonds et 0,6 passe
#13 Lionel Gaudoux (1,98 m, 28 ans, Français) : 11,1 points, 4,9 rebonds et 2,7 passes
#33 Ryan Mikesell (2,00 m, 27 ans, Américain) : 7,4 points, 3,2 rebonds et 1,5 passe
Pivot :
#34 Kaleb Wesson (2,08 m, 24 ans, Américain) : 4 points, 1 rebond et 1 passe
Coach : Savo Vucevic
Assistants : Maxime Pacquaut et Benjamin Villeger

73-68 pour l’Élan Chalon à l’aller au Colisée :
7ème journée – 14 octobre 2023
Évolution du score : 19-22, 31-37 (12-15), 51-58 (20-21), 68-73 (17-15)
MSB : Jones (15 points), Ndoye (15), Yeguete (12), Lewis (8), Narace (0) puis Mawugbe (7), Mason (6), Schwartz (5) et Delaunay (0).
Chalon-sur-Saône : Eïto (18 points), Williams (12), Baptiste (11), Love (7), Markusson (7) puis Cortale (9), Gaudoux (9) et Missonnier (0).

Les oppositions en Sarthe :
À ce jour, le MSB et l’Élan Chalon ont disputé 27 rencontres en Sarthe. Le bilan est actuellement de 17 victoires mancelles pour 10 défaites. Sur les 25 matchs de saison régulière du championnat, les Sarthois en ont gagné 16 et perdu 9. En playoffs, ils ont enregistré 1 défaite. Par ailleurs, ils ont remporté l’unique rencontre de Coupe de France.

Ils ont joué dans les deux clubs :
Kenny Baptiste : Formé au MSB, 2020-2023 : MSB, 2023-2024 : Chalon-sur-Saône
John Best : 1993-1994 : MSB, 2004-2007 : Chalon-sur-Saône
Cameron Clark : 2016-2017 : Chalon-sur-Saône, 2018-2019 : MSB
Antoine Eïto : 2013-2015 puis 2017-2021 : MSB, 2021-2024 : Chalon-sur-Saône
Mickaël Gelabale : 2015-2017 : MSB, 2017-2023 : Chalon-sur-Saône
Jermaine Guice : 2005-2006 : MSB, 2006-2008 : Chalon-sur-Saône
Stéphane Ostrowski : 1983-1984 : SCM, 1999-2001 : Chalon-sur-Saône
Gédéon Pitard : 2015-2016 : MSB, 2016-2017 : Chalon-sur-Saône
Mykal Riley : 2017-2018 : MSB, 2018-2019 : Chalon-sur-Saône
Shawnta Rogers : 2000-2003 puis 2006-2007 : MSB, 2007-2008 : Chalon-sur-Saône
Thierry Rupert : 2008-2009 : Chalon-sur-Saône, 2009-2011 : MSB
Maurice Smith : 1997-1998 : Chalon-sur-Saône, 1998-1999 : MSB
Marcellus Sommerville : 2009-2010 : Chalon-sur-Saône, 2011-2012 : MSB
Philippe Urie : 1988-1995 : MSB, 1996-1997 : Chalon-sur-Saône
Zack Wright : 2008-2009 : Chalon-sur-Saône, 2009-2010 : MSB

Le Mans

#0. Matt LEWIS

25 ans, 1m90, Ailier-arrière

#1. Abdoulaye NDOYE

25 ans, 1m98, Meneur-arrière

#3. DeVante' JONES

25 ans, 1m82, Meneur-arrière

#8. Osahon OBASOHAN

21 ans, 1m88, Meneur-arrière

#9. Léopold DELAUNAY

22 ans, 1m93, Arrière-ailier

#10. Loïs GRASSHOFF

19 ans, 1m99, Arrière-ailier

#12. Trevor HUDGINS

24 ans, 180 cm, Meneur

#15. Wilfried YEGUETE

32 ans, 2m02, Intérieur

#18. Dragan APIĆ

28 ans, 2m06, Pivot

#19. Ethane BOURGADE

19 ans, 2m00, Ailier

#25. D'Shawn SCHWARTZ

25 ans, 1m99, Ailier

#30. Raphaël DJASRAMBAYE

21 ans, 2m06, Intérieur

#44. Williams NARACE

26 ans, 2m00, Ailier

Elric DELORD

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Romain ZWICKY

Assistant

Jordan BERNARD

Assistant

Le Mans

VS

Chalon-sur-Saône

98

points

72

37/72

adresse

24/63

12/21

3 points

5/34

25/51

2 points

19/29

12/20

lancers-francs

19/22

40

rebonds (off/déf)

38

21

passes décisives

19

115

évaluation

80




Avec un consistant double-double (12 points et 10 passes), DeVanté Jones a conduit son équipe au succès avec le soutien de 5 autres Manceaux qui ont scoré à 2 chiffres : Trevor Hudgins (23), meilleur marqueur du match, Williams Narace et D’Shawn Schwartz (11 chacun) et Dragan Apić et Léopold Delaunay (10 chacun).




Les Cinq de départ :
MSB : Trevor Hudgins, Léopold Delaunay, D’Shawn Schwartz, Williams Narace, Dragan Apić
Chalon-sur-Saône : Aleksej Nikolic, Demonte Harper, Dirk Williams , Kenny Baptiste, Kaleb Wesson

Le Fil du match :
1er quart-temps : 20-23
Williams Narace inscivait les 4 premiers points du match (4-0, 1ère). D’Shawn Schwartz répliquait à Kaleb Wesson depuis l’arc (7-3, 3ème). Les Bourguignons s’emparaient des commandes (7-8, 4ème. Les joueurs d’Elric Delord étaient encore décramponnés (10-14, 6ème). Un panier primé de Matt Lewis redonnait l’avantage aux Sarthois (18-16, 8ème). À la dernière seconde du 1er quart-temps, Antoine Eïto sévissait (20-23).

2ème quart-temps : 23-19
Les Sarthois restaient sur les talons des Chalonnais (24-25, 13ème). Aux lancers-Francs, Wilfried Yeguete donnait l’avantage aux siens (28-27, 14ème). Trevor Hudgins retenait le message (32-29, 15ème). À l’entame de la dernière minute de la 1ère mi-temps, les deux équipes étaient à égalité (41-41, 20ème). Les Bourguignons regagnaient les vestiaires avec un petit point d’avance (43-44).

3ème quart-temps : 21-18
La troisième période démarrait mal pour les hommes d’Elric Delord (46-51, 23ème). Ils faisaient quand même la jonction (51-51, 24ème). Léopold Delaunay s’offrait un passage en tête (55-53, 26ème). Matt Lewis et Trevor Hudgins l’entretenaient (60-56, 28ème). Les points devaient se mériter et les Manceaux n’en avaient que 2 de plus après 30 minutes de jeu (64-62).

4ème quart-temps : 34-10
Trevor Hudgins tirait le feu d’artifice depuis l’arc (70-62, 32ème). Dragan Apić se signalait (75-62, 33ème). Tout réussissait aux Sarthois. Le match semblait à sens unique Les Manceaux s’offraient le plus gros écart du match ((97-72, 39ème). DeVante’ Jones se rapprochait des 100 points (98-72, 40ème). Le cercle ne s’y prêtait pas (98-72).

Les Hommes du match :
En 27 minutes, DeVante’ Jones a marqué 12 points à 5/12 aux tirs dont 0/1 à 3 points et 2/2 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 3 rebonds, 10 passes pour établir la meilleure évaluation du match (18) à égalité avec Trevor Hudgins qui a marqué 23 points en 27 minutes à 8/13 aux tirs dont 5/8 à 3 points et 2/3 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 1 rebond et 3 passes.

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

D. APIC
  • 10
  • 3
  • 2
  • 11

L. DELAUNAY
  • 10
  • 6
  • 0
  • 11

L. GRASSHOFF
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0

T. HUDGINS
  • 23
  • 1
  • 3
  • 18

D. JONES
  • 15
  • 4
  • 11
  • 22

M. LEWIS
  • 9
  • 3
  • 1
  • 10

W. NARACE
  • 11
  • 6
  • 1
  • 12

O. OBASOHAN
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

D. SCHWARTZ
  • 11
  • 6
  • 2
  • 14

W. YEGUETE
  • 9
  • 6
  • 1
  • 13

 

EQUIPE
  • 0
  • 4
  • 0
  • 4

 

TOTAL
  • 98
  • 40
  • 21
  • 115


  • Chalon-sur-SaôneChalon-sur-Saône
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

K. BAPTISTE
  • 7
  • 4
  • 2
  • 10

O. CORTALE
  • 4
  • 2
  • 0
  • 6

A. EITO
  • 10
  • 7
  • 4
  • 16

L. GAUDOUX
  • 5
  • 3
  • 1
  • 3

D. HARPER
  • 13
  • 6
  • 2
  • 11

R. MIKESELL
  • 5
  • 1
  • 1
  • -2

M. MISSONNIER
  • 0
  • 0
  • 0
  • -2

A. NIKOLIC
  • 10
  • 5
  • 6
  • 12

K. WESSON
  • 16
  • 3
  • 2
  • 20

D. WILLIAMS
  • 2
  • 3
  • 1
  • 2

 

EQUIPE
  • 0
  • 4
  • 0
  • 4

 

TOTAL
  • 72
  • 38
  • 19
  • 80

Elric Delord

« On oublie le contexte des 3 dernières défaites. C’était contre Monaco, l’ASVEL et à Saint Quentin. Nous sommes contents ce soir parce que les 8 joueurs voire les 10 avec les deux espoirs, méritent vraiment cette victoire. Tout le monde s’est donné tellement dans l’effort. Cela fait partie du travail de sape qu’on avait prévu. J’aurais voulu que ce soit plus tôt dans le match mais cela s’est fait au 4e quart-temps. Il faut qu’on construise là-dessus. On doit être impliqué pour le prochain match et mettre tous les ingrédients de notre côté avec des choses simples comme courir. Trevor a mis des tirs difficiles et d’autres où il était seul. Les autres joueurs ont amené des choses collectivement pour permettre ses shoots. On ne peut être surpris de cela, c’est une des qualités de Trevor. Dragan trouve ses marques. Les relations extérieur-intérieur ne sont pas toujours simples. Wilfried connait plus car il est là depuis le début de saison. Quant à l’équipe de Chalon, on savait qu’ils ont des forts shooters à 3 points mais il fallait les sortir de leur zone de confort et même seuls, ils ont manqué des shoots car ils commençaient à avoir les jambes lourdes. On était prêts à sacrifier des choses au début pour qu’à terme, cela paye. ».

Wilfried Yeguete

« Nous sommes très soulagés. Le match n’a pas été facile mais on a réussi à faire la différence dans le 4e quart-temps car nous avons bien défendu. C’est une victoire collective, les joueurs ont bien joué. On va se concentrer sur le prochain match. Au match aller, on n’avait pas bien exécuté, on avait manqué de rythme et eux étaient en confiance. On a su inverser la tendance et être agressifs dès le début. Cette victoire à domicile fait du bien. Trevor et Matt ont eu de gros shoots, DeVante et Williams ont apporté. Mardi, ce sera contre Dijon et il y aura un gros duel. »

Savo Vucevic

« Ce soir, on n’a pas voulu faire ce qu’on sait faire comme les choses tactiques qui marchaient. On se prend à déjouer à 3 points. On a craint le contact physique en attaque et en défense. Quand on aurait pu faire un break au 3e quart temps, on commence à jouer comme des malades à 3 points. Je veux croire qu’ils font cela inconsciemment pour ne pas souffrir. On les a bien contrôlés à la mi-temps avec plus de rebonds mais après, on les a mis en confiance avec nos tirs inutiles. On doit comprendre ce qu’est le rythme de basket-ball. Le Mans a des joueurs qui gagnent tous les duels en attaque et nous on a le moral en berne. A un moment donné, il faut prendre ses responsabilités. On n’était pas au niveau. Quand on a un objectif, il faut l’atteindre. Ça a manqué de caractère, on baisse les bras. En face, il y avait 8 joueurs concentrés. On a pris une raclée, il faut être capable et au niveau pour gagner, ce qui n’a pas été le cas, il y a eu naufrage. Peut-être que cette défaite peut faire du bien et montrer où on se situe mais ce genre de match me chagrine. »

Antoine Eito

« On ne mérite pas ça. On gagne le 1er quart-temps et on est devant à la mi-temps. On prend 6 points d’avance et après on prend un 12 à 0. On est à l’envers et pas de rebellions. Ils ont eu une insolente adresse dans le 4e quart temps. Je suis persuadé que le score ne reflète pas la différence mais aujourd’hui, ils ont gagné, il n’y a rien dire. Prendre 98 points, cela fait mal. Notre défense n’était pas extraordinaire. Les matchs qu’on doit prendre, on les prend mais ceux pour qui ont dit c’est un bonus, on ne les prend pas. L’équipe du Mans était dans le doute, était sous pression, on avait tout pour faire un coup. A +1 à la mi-temps, on a pris des rebonds défensifs et on n’a pas concrétisé. Au 4e quart-temps, c’était une équipe d’Euroligue contre une équipe de Pro B sur le terrain. Une différence de 26 points au final, c’est énorme. On a manqué de confiance à 3 points et le doute s’est installé. Je ne suis pas énervé, je suis déçu. Malgré tout, il faut rester positif. On peut avoir des regrets alors qu’on était à -2 au début du 4e quart-temps. J’adore cette salle mais il faut encourager cette équipe du Mans car des fois on s’entendait sur le parquet. Je voulais gagner ici. Ce qui n’est pas normal c’est que le Mans n’est pas encore au niveau des play-off dans le classement. Ils ne sont pas à leur place.»


 

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr

Accès à Antarès

  • Tramway ligne « Antares-MMArena »Bus ligne 24 « Arnage-MMArena »Plus d'infos sur setram.fr
  • Parking public gratuit de 1 620 places, dont 32 pour les bus et 24 pour les PMR
  • Accès interdit aux enfants de moins de 2 ans
  • Dans le cadre du plan Vigipirate, inspections des sacs, bagages à main et palpations de sécurité à l'entrée