BETCLIC ELITE - 2022/2023 - 3ème journée
mardi 04 octobre - 20:00

Le Mans

90

       

82




24 - 20  |  23 - 24  |  17 - 26  |  26 - 12

Cholet

Ce mardi à 20 heures à Antarès, les Manceaux tenteront la passe de trois face aux Européens de Cholet.

Initialement programmé samedi dernier, le derby des Pays de la Loire entre Le Mans Sarthe Basket et Cholet Basket avait été reporté à ce mardi en raison de la participation du club des Mauges aux qualifications pour la FIBA Europe Cup. Victorieux du tournoi en s’étant joués des Turcs de Besiktas Istanbul (93-62), puis des Néerlandais de Leiden (71-59), les Choletais ont atteint leur premier objectif de la saison : jouer officiellement une Coupe d’Europe. Craignant leur euphorie, les Sarthois se souviendront également avoir été battus en préparation à Sablé (73-89).

Le contexte :
Tant le MSB que Cholet Basket sont invaincus en ce début de saison. Lors de la 1ère journée en Betclic ÉLITE, les Choletais se sont imposés face au champion de France en titre, l’ASVEL (91-89) dans le sillage de Dominic Artis (20 points), efficacement soutenu par Gaylor Curier (15), Boris Dallo et Hugo Robineau (13 chacun). Laurent Vila, le coach, a fait rentrer 10 joueurs qui ont tous participé à la marque. Pour leur part, les Manceaux se sont successivement défaits de Fos-sur-Mer (101-83) puis de Limoges (69-62). Mardi dernier, les Manceaux ont battu les Limougeauds dans leur salle grâce aux productions conjuguées de Williams Narace (16 points), Tres Tinkle (11) et Matt Morgan et Abdoulaye Ndoye (10 chacun).

Les arbitres de la rencontre :
Nicolas Maestre, Thomas Bissuel et Régis Bardera

L’effectif de Cholet Basket :

Meneurs : T.J. Campbell (1,75 m, 34 ans, Américain, Enzo Goudou-Sinha (1,82 m, 23 ans, Français)
Arrières : Dominic Artis (1,93 m, 29 ans, Américain), Hugo Robineau (1,92 m, 22 ans, Français)
Ailiers : Boris Dallo (1,96 m, 28 ans, Français), Gaylor Curier (1,99 m, 30 ans, Français)
Ailiers-forts : Perry Ellis (2,03 m, 28 ans, Américain), Kim Tillie (2,10 m, 34 ans, Français)
Pivots : Justin Patton (2,11 m, 25 ans, Américain), Neal Sako (2,10 m, 24 ans, Français)

Coach : Laurent Vila
Assistants : Fabrice Lefrançois et Simon Chevrier

Ils sont restés : T.J. Campbell (2023), Dominic Artis (2023), Boris Dallo (2024), Hugo Robineau (2023).
Ils sont partis : Darrin Govens (Limoges), Nathan De Sousa (Alliance Sport Alsace, Pro B), Peter Jok, D.J. Hogg (Cairns, Australie), Nianta Diarra (Orléans, Pro B), Yoan Makoundou (Monaco), Kennedy Meeks (Puerto Plata, République Dominicaine), O.D. Anosike, Kevin Marsillon-Noléo (Denain, Pro B), Léopold Delaunay (Vichy, Pro B)
Ils sont arrivés : Enzo Goudou-Sinha (Châlons-Reims – 2024), Kim Tillie (Kolossos Rhodes, Grèce – 2023), Perry Ellis (Osaka Evessa, Japon – 2023), Neal Sako (Châlons-Reims - 2024), Justin Patton (Hapoel Eilat, Israël - 2023), Karlton Dimanche (Gries-Souffel, retour de prêt), Gaylor Curier (Strasbourg – 2023).

La saison 2021-2022 de Cholet :
Betclic ÉLITE : 8ème avec 18 victoires et 16 défaites

Meilleur marqueur : Dominic Artis (14,2 points) – 17ème de Betclic ÉLITE
Meilleur rebondeur : Yoan Makoundou (5,4 rebonds) – 20ème de Jeep ÉLITE
Meilleur passeur : Dominic Artis (4,3 passes) – 20ème de Betclic ÉLITE

Meilleure évaluation : Dominic Artis (14,2) - 24ème de Betclic ÉLITE

Playoffs : Éliminé en 1/4 de finale par Lyon-Villeurbanne 1-2 (74-*70, *66-82 et 82-*84)

Meilleur marqueur : Yoan Makoundou (13,3 points) – 14ème des Playoffs de Betclic ÉLITE
Meilleur rebondeur : O.D. Anosike (6,0 rebonds) – 6ème des Playoffs de Betclic ÉLITE
Meilleur passeur : T.J Campbell (3,7 passes) – 12ème des Playoffs de Betclic ÉLITE

Meilleure évaluation : Yoan Makoundou (15,3) – 10ème des Playoffs de Betclic ÉLITE
Leaders Cup : Annulée

Coupe de France : Éliminé en 1/16 de finale par Pau-Lacq-Orthez 92-99
Basketball Champions League : 3ème du Groupe C (2 victoires et 4 défaites) – Non qualifié pour les playoffs

La saison 2021-2022 du Mans Sarthe Basket :
Betclic ÉLITE : 9ème avec 17 victoires et 17 défaites

Meilleur marqueur : TaShawn Thomas (13,7 points) – 23ème de Jeep ÉLITE
Meilleur rebondeur : TaShawn Thomas (6,2 rebonds) – 11ème de Betclic ÉLITE
Meilleur passeur : Darius Johnson-Odom (5,2 passes) – 9ème de Jeep ÉLITE

Meilleure évaluation : TaShawn Thomas (17,0) - 5ème de Betclic ÉLITE

Playoffs : Non qualifié

Leaders Cup : Annulée

Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Monaco 76-92
Basketball Champions League : Éliminé en 1/2 finale du Tournoi de qualification par Perm (Russie) 69-82


Les oppositions en Sarthe :
À ce jour, le MSB et Cholet Basket ont disputé 34 rencontres en Sarthe dont une à Sablé-sur-Sarthe le 5 novembre 1993 pour cause de spectacle sur glace à la Rotonde. Le bilan est actuellement de 23 victoires mancelles pour 11 défaites. Sur les 28 matchs de saison régulière du championnat, les Sarthois en ont gagné 19 et perdu 9. Ils se sont imposés 3 fois sur 5 en playoffs et dans l’unique duel en coupe de France.

80-67 pour Cholet l’an passé en Betclic ÉLITE :
27ème journée - 9 avril 2022

Évolution du score : 16-23, 36-39 (20-16), 49-62 (13-23), 67-80 (18-18)

MSB : Lemar (17 points), Narace (17), Kajami-Keane (10), Thomas (9), Baptiste (7), Cunningham (4), Gauzin (3),  Chery (0), Mienandi (0)

Cholet : Hogg (17 points), Anosike (16), Artis (14), Dallo (12), Govens (6), Meeks (5), Campbell (4), Makoundou (4), Robineau (2), De Sousa (0), Diarra (0)

Ils ont joué au MSB et à Cholet Basket

Rodrigue Beaubois (2006-2009 : CB, 2014-2015 : MSB)
Travon Bryant (2011-2012 : MSB, 212-2013 : CB)
Bruno Coqueran (1990-1992 puis 1993-1997 : CB, 1997-1999 : MSB)
Pierre-Etienne Drouault (2008-2009 puis 2010-2011 : MSB, 2017-2018 : CB)
Paul Fortier (1995-1996 : MSB, 1996-1999 : CB)
Mickaël Gelabale (formé à CB, 2001-2004 : CB, 2015-2017 : MSB)
Josh Grant (1996-1998 : MSB, 2000-2001 : CB)
Dennis Hopson (1994-1995 : CB, 1995-1996 : MSB)
Charles Kahudi (2009-2015 : MSB, 2004-2006 : CB)
Lamine Kanté (formé au MSB, 2013-2014 : CB)
Dimitri Lauwers (2000-2001 : MSB, 2001-2002 : CB)
Tywain McKee (2015-2016 : MSB, 2018-2019 : CB)
Yannis Morin (2012-2015 : CB, 2017-2019 : MSB)
Abdoulaye Ndoye (formé à CB, 2016-2020 : CB, 2022-2023 : MSB)
Stéphane Ostrowski (1983-1984 : MSB, 1995-1998 : CB)
Bruno Ruiz (1980-1982 : SCM, 1986-1988 : CB)
Maurice Smith (1998-1999 : MSB, 1999-2000 : CB)
Marcellus Sommerville (2009-2010 : CB, 2011-2012 : MSB)
Pape Sy (2012-2014 : MSB, 2018-2019 : CB)
Torey Thomas (2013-2014 : MSB puis CB)
Dashaun Wood (2013-2014 : MSB, 2015-2016 : CB)

Le Mans

#1. Abdoulaye NDOYE

24 ans, 199 cm, Meneur-arrière

#3. Tres TINKLE

26 ans, 2m01, Ailier

#4. Marcus GOMIS

22 ans, 1m84, Arrière-meneur

#5. Noah GOUDOU-SINHA

20 ans, 1m91, Arrière-meneur

#10. Kaza KAJAMI-KEANE

28 ans, 1m88, Meneur

#11. Terry TARPEY

28 ans, 1m95 , Ailier-arrière

#21. Raphaël DJASRAMBAYE

19 ans, 2m04, Ailier fort

#24. Brynton LEMAR

27 ans, 191 cm, Arrière-meneur

#25. Josh CARLTON

23 ans, 206 cm, Pivot

#30. Matt MORGAN

25 ans, 1m88, Arrière-meneur

#34. Mathias VAN DEN BEEMT

21 ans, 2m13, Pivot

#39. Kenny BAPTISTE

22 ans, 2m04, Ailier

#44. Williams NARACE

25 ans, 2m02, Ailier

#97. Valentin CHERY

25 ans, 2m02, Intérieur

Elric DELORD

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Romain ZWICKY

Assistant

Jordan BERNARD

Assistant

Le Mans

VS

Cholet

90

points

82

34/63

adresse

27/64

9/23

3 points

9/23

25/40

2 points

18/41

13/21

lancers-francs

19/22

37

rebonds (off/déf)

34

25

passes décisives

15

109

évaluation

89





Les Cinq de départ :
MSB : Matt Morgan, Abdoulaye Ndoye, Terry Tarpey, Williams Narace, Josh Carlton
Cholet : T.J. Campbell, Dominic Artis, Boris Dallo, Perry Ellis, Justin Patton.

Le Fil du match :
1er quart-temps : 24-20
Les deux équipes se livraient un long round d’observation (14-14, 7ème). Les Manceaux tentaient alors une petite échappée (22-17, 9ème). Les Choletais réagissaient et réduisaient l’écart avant la fin de la 1ère période (24-20).

2ème quart-temps : 23-24
Aucun des deux formations prenait vraiment le dessus même si les joueurs d’Elric Delord faisaient la course en tête (37-34, 16ème). Ils se permettaient même une petite échappée (40-34, 17ème). Les Choletais ne le toléraient pas (42-40, 18ème). Un triple de Kenny Baptiste à la sonnerie donnait aux Sarthois, emmenés par Terry Tarpey (12 points), un léger avantage à la mi-temps ( (47-44).

3ème quart-temps : 17-26
Dàs le retour des vestiaires, les Maugeaois enquillaient un saignant 12-0 reléguant les Sarthois à 9 longueurs (47-56 (24ème). La barre des 10 points de retard était atteinte (49-59, 27ème). Les Manceaux s’évertuaient à entamer le matelas choletais qui s’était quelque peu dégonflé à 10 minutes du terme (64-70).

4ème quart-temps : 26-12
Terry Tarpey secouait ses partenaires (65-70, 32ème). Kenny Baptiste ajoutait un lancer-franc (66-70, 33ème). Les Sarthois entretenaient l’espoir (71-73, 64ème). Après l’élimination de Justin Patton pour 5 fautes, Tres Tinkle égalisait (73-73, 35ème) et Matt Morgan donnait l’avantage aux siens (75-73, 36ème). Williams Narace ajoutait un triple et Matt Morgan ponctuait un 9-0 chamboulant Antarès (80-73. 37ème). Une bombe à la fin d’une possession d’Abdoulaye Ndoye faisait lever Antarès (86-79, 40ème). Le public n’avait plus qu’à saluer la victoire (90-82).

L’Homme du match :
En 28 minutes, Matt Morgan a marqué 18 points à 6/10 aux tirs dont 3/7 à 3 points et 3/3 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 4 rebonds dont 1 offensif, 5 passes et 1 interception pour établir la meilleure évaluation du match (23).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

K. BAPTISTE
  • 12
  • 0
  • 0
  • 7

J. CARLTON
  • 4
  • 6
  • 4
  • 11

V. CHERY
  • 5
  • 3
  • 2
  • 7

M. GOMIS
  • 8
  • 1
  • 0
  • 5

M. MORGAN
  • 18
  • 4
  • 5
  • 23

W. NARACE
  • 11
  • 4
  • 2
  • 1

A. NDOYE
  • 9
  • 3
  • 5
  • 16

T. TARPEY
  • 14
  • 7
  • 5
  • 21

T. TINKLE
  • 9
  • 6
  • 2
  • 16

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 90
  • 37
  • 25
  • 109


  • CholetCholet
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

D. ARTIS
  • 17
  • 3
  • 3
  • 13

T. CAMPBELL
  • 9
  • 4
  • 4
  • 15

G. CURIER
  • 5
  • 1
  • 0
  • 3

B. DALLO
  • 9
  • 6
  • 2
  • 7

P. ELLIS
  • 17
  • 4
  • 1
  • 17

E. GOUDOU-SINHA
  • 7
  • 0
  • 2
  • 4

J. PATTON
  • 8
  • 4
  • 0
  • 12

H. ROBINEAU
  • 0
  • 0
  • 0
  • -3

N. SAKO
  • 3
  • 3
  • 1
  • 4

K. TILLIE
  • 7
  • 3
  • 2
  • 11

 

EQUIPE
  • 0
  • 6
  • 0
  • 6

 

TOTAL
  • 82
  • 34
  • 15
  • 89

Elric Delord
« En première mi-temps, je nous sens un peu dans le dur, notamment au 2e quart-temps. En seconde mi-temps, c’était compliqué, on a eu du mal à se remettre en route, c’est le seul temps faible qu’on a eu au cours de ces 3 matchs, c’est à analyser. Je n’ai pas ressenti de doute de l’équipe mais plus de l’agacement. Cholet montait en pression défensive, on a eu un passage complet, on revient, on monte un visage intéressant en défense. Terry Tarpey, Tres Tinkle et Valentin Chery ont beaucoup apporté. Le public a fait une grosse différence. Quand on est à moins 14, je remets Matt Morgan sur le terrain, il nous remet dedans mais il prend sa 4e faute et c’est à partir de là qu’on a commencé à revenir, le public a senti qu’on mettait plus d’intensité et d’abnégation. Cholet est une belle équipe très difficile à battre. L’an passé, on a perdu deux fois sur les deux rencontres. Sans Kaza Kajami-Keane, on a pas mal de chose à travailler. Quand Matt est sur le terrain, on fait des choses qui peuvent perturber. Marcus Gomis a mis du temps à se mettre dans le match. Kaza a une lésion à l’ischio, ce n’est pas la même que l’an dernier. Je suis responsable. Il démarre mal la présaison, j’essaie de le mettre sur le terrain pour qu’il prenne confiance. J’ai trop joué sur lui. Ce soir, on a montré du caractère, beaucoup de mental pour revenir. Ce ne sont pas les victoires qui soudent l’équipe, une équipe se soude quand le bateau tangue et j’espère que ce sera le plus tard possible. A noter que Kenny Baptiste a délivré un très beau match, c’est le meilleur de l’équipe alors qu’il n’a pas joué depuis le début de saison ».

Abdoulaye Ndoye
« Il y a eu une attitude en défense qui a changé le cours du match. Mon panier à 3 points est venu avec l’euphorie du public. Il y a eu un travail collectif. Au 4e quart-temps, on a ressenti la salle pousser, cela a contribué à notre victoire. On subissait, on avait 14 points de retard, Tres et Kenny ont fait un super job, alors que ce dernier revenait de blessure. On n’a pas lâché, on a certes pris un écart mais quand on le prend au 3e quart-temps, ce n’est pas la même chose que de le prendre au 4e. On savait que ce n’était pas plié. Collectivement, on a montré des choses intéressantes ».

Laurent Vila
« Chaque fois, on leur a donné la possibilité de survivre. En seconde mi-temps, ils en ont bien profité. Ce n’est pas forcément Le Mans qui a gagné mais plutôt Cholet qui a perdu. Les erreurs se sont cumulées, on est approximatif sur des rebonds, la gestion de la balle et au bout du bout, on donne des munitions au Mans qui a su en profiter. Je n’ai pas senti l’équipe totalement à 100%, on cumulait les erreurs et on ne met pas la main sur le match. Il y avait pourtant la place ce soir. On a fait une bonne série en défense en passant devant, on aurait pu aller jusqu’au bout. On y a cru mais des erreurs individuelles ont fait mal à l’arrivée. On doit faire les efforts pour jouer notre basket. On respecte l’adversaire, Le Mans est une belle équipe, il faut être plus dedans. On laisse Le Mans à 64% à l’intérieur. »

Boris Dallo
« On est bien revenu dans le début du 3e quart-temps et on a fait un écart mais on n’a pas su tuer le match. Ils ont de l’énergie et le soutien du public. On a mal géré, on a eu du mal à stopper l’hémorragie, ce sont des choses qu’il va falloir revoir. On a l’effectif capable de jouer, on a tous la responsabilité d’être efficace. Jouer la coupe d’Europe est un plus, c’est à nous de faire le travail. ».


 

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr