Jeep ELITE - 2018/2019 - 22ème journée
dimanche 10 mars - 18:30

Le Mans

89

       

83




23 - 15  |  20 - 25  |  19 - 17  |  27 - 26

Lyon-Villeurbanne

Battus de 2 points à Strasbourg (75-77), les Sarthois ont fait match nul avec Bologne en Ligue des Champions (74-74). Loin d’être ridicules face à ces deux grosses armadas, les hommes d’Éric Bartecheky vont défier le leader du championnat avec des arguments à faire valoir.

Le contexte :
Avec 16 victoires et 5 défaites, l’ASVEL occupe le fauteuil de leader de Jeep Élite alors que le MSB pointe au 10ème rang en compagnie de Levallois après avoir enregistré 11 succès et 10 revers.
Lors de la dernière journée, les Villeurbannais se sont défaits du Portel (91-73) dans le sillage de Charles Kehudi (20 points), bien aidé par David Lighty (16) et Théo Malédon (13). Pour leur part, les Manceaux se sont inclinés à Strasbourg (75-77) malgré le rendement de Cameron Clark (22 points) et Kendrick Ray (19).

Les arbitres de la rencontre :
Abdel Hamzaoui, Grégory Dubois et Freddy Vansteene

L’effectif de Lyon-Villeurbanne :
6 – Théo Malédon (1,92 m, 18 ans, meneur) : 7,5 points et 2,3 passes
7 – Alpha Kaba (2,08 m, 22 ans, intérieur) : 4,0 points et 4,4 rebonds
8 – A.J. Slaughter (1,91 m, 31 ans, arrière, Américain-Polonais) : 10,6 points et 2,1 points
9 – Mantas Kalnietis (1,96 m, 32 ans, meneur, Lituanie) : 7,6 points, 2,5 rebonds et 5,4 passes
11 – Charles Galliou (2,02 m, 23 ans, ailier) : 1,9 point
12 – Amine Noua (2,03 m, 22 ans, intérieur) : 10,5 points et 4,3 rebonds
14 – Khadim Sow (2,10 m, 19 ans, intérieur) : 2,4 points
15 – Miro Bilan (2,13 m, 29 ans, intérieur) : 13,1 points et 6,9 rebonds
17 – Livio Jean-Charles (2,06 m, 25 ans, ailier fort) : 8,8 points et 3,7 rebonds
20 – DeMarcus Nelson (1,93 m, 33 ans, meneur-arrière, Américain-Serbe) : 6,9 points, 2,8 rebonds et 3,3 passes
21 – Eric Buckner (2,08 m, 28 ans, intérieur, Américain) : 8,8 points et 4,4 rebonds
23 – David Lighty (1,98 m, 30 ans, ailier, Américain) : 10,3 points, 3,7 rebonds et 2,5 passes
24 – Sofiane Briki (1,93 m, 19 ans, arrière) : 1,8 point
42 – Alexis Ajinça (2,15 m, 30 ans, intérieur) : 6,0 points et 3,2 rebonds, non conservé
55 – Charles Kahudi (1,99 m, 32 ans, ailier) : 9,8 points et 4,2 rebonds

La saison 2017-2018 de Lyon-Villeurbanne :
Pro A : 6ème avec 19 victoires et 15 défaites
Meilleur marqueur : A.J. Slaughter (11,3 points)
Meilleur rebondeur : Darryl Watkins (5,8 rebonds)
Meilleur passeur : John Roberson (4,9 passes)
Playoffs : Éliminé en 1/4 de finale par Le Mans (1-2)
Meilleur marqueur : Justin Harper (12,3 points)
Meilleur rebondeur : Charles Kahudi (6,0 rebonds)
Meilleur passeur : David Lighty (3,7 passes)
Leaders Cup : Éliminé en 1/2 finale par Monaco (66-79)
Coupe de France : Éliminé en 1/4 de finale par Strasbourg (79-93)
Eurocup : 3ème du Groupe H du Top 16 (3 victoires et 3 défaites) – Non qualifié pour les 1/4 de finale

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

80-76 pour l’ASVEL au match aller :
Face à la luxueuse armada rhodanienne, les joueurs d’Éric Bartecheky n’ont échoué que de 4 petits points. Menant d’un point à l’issue du 1er quart-temps (21-20), les Manceaux en avaient deux de retard à la mi-temps. À peine distancés après 30 minutes de jeu (52-58), ils s’inclinaient finalement avec les honneurs (76-80). Dans le sillage de Juice Thompson (18 points), Valentin Bigote et Will Yeguete ont totalisé 10 points chacun, insuffisant cependant pour faire pencher la balance du côté sarthois.

Les oppositions en Sarthe :
A ce jour, le MSB a disputé 37 matchs à domicile face à l’ASVEL. Toutes compétitions confondues, le bilan est de 26 victoires sarthoises pour 11 défaites. Les 25 matchs de saison régulière ont vu 18 succès manceaux pour 7 revers. En playoffs, le MSB mène également 7 victoires à 2. Par contre, les Sarthois ont perdu les 2 matchs de Coupe de France. Enfin, les Manceaux ont remporté le match comptant pour le Tour Qualificatif à l'Euroleague en 2010.

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Alors qu’ils avaient déjà fait le trou après 10 minutes de jeu (23-15), les Sarthois s’octroyaient un avantage maximal de 15 points au cœur du deuxième acte (37-22, 15ème). Subissant ensuite la révolte des Villeurbannais, ils n’avaient plus que 3 points d’avance à la pause (43-40). Les Manceaux maîtrisaient leur sujet et leurs adversaires tant dans le 3ème quart-temps (62-57) que dans le dernier pour s’imposer avec l’art et la manière (89-83). Meilleur marqueur du match, Kendrick Ray a totalisé 18 points avec le soutien de Juice Thompson (17), Richard Hendrix (14), Cameron Clark (12) et Will Yeguete (11).



Le Mans

VS

Lyon-Villeurbanne

89

points

83

36/57

adresse

32/70

5/14

3 points

10/27

31/43

2 points

22/43

12/16

lancers-francs

9/15

27

rebonds (off/déf)

34

16

passes décisives

19

103

évaluation

87





Alors qu’ils avaient déjà fait le trou après 10 minutes de jeu (23-15), les Sarthois s’octroyaient un avantage maximal de 15 points au cœur du deuxième acte (37-22, 15ème). Subissant ensuite la révolte des Villeurbannais, ils n’avaient plus que 3 points d’avance à la pause (43-40). Les Manceaux maîtrisaient leur sujet et leurs adversaires tant dans le 3ème quart-temps (62-57) que dans le dernier pour s’imposer avec l’art et la manière (89-83). Meilleur marqueur du match, Kendrick Ray a totalisé 18 points avec le soutien de Juice Thompson (17), Richard Hendrix (14), Cameron Clark (12) et Will Yeguete (11)


Le film du match : 

.

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Cameron Clark et Will Yeguete
Lyon-Villeurbanne : Mantas Kalnietis, Théo Malédon, Charles Kahudi, Livio Jean-Charles et Miro Bilan

Le Fil du match :
1er quart-temps : 23-15
(23-15).

2ème quart-temps : 20-25
(43-40).

3ème quart-temps : 19-17
(62-57).

4ème quart-temps : 27-26
(89-83).

L’Homme du match :
En 22 minutes, Will Yeguete a marqué 12 points à 5/8 aux tirs et 2/2 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 9 rebonds et 2 interceptions pour parvenir à la meilleure évaluation du match (22).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 0
  • 1
  • 1
  • -1

C. CLARK
  • 11
  • 2
  • 0
  • 11

P. CORNELIE
  • 8
  • 4
  • 1
  • 13

B. DOHOU
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A. EITO
  • 3
  • 0
  • 5
  • 6

R. HENDRIX
  • 14
  • 5
  • 1
  • 17

K. RAY
  • 18
  • 3
  • 1
  • 12

J. TABU
  • 6
  • 0
  • 4
  • 7

M. THOMPSON
  • 17
  • 3
  • 1
  • 17

W. YEGUETE
  • 12
  • 9
  • 2
  • 22

 

EQUIPE
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

 

TOTAL
  • 89
  • 27
  • 16
  • 103


  • Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

M. BILAN
  • 13
  • 8
  • 5
  • 20

S. BRIKI
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0

C. GALLIOU
  • 6
  • 3
  • 1
  • 7

L. JEAN-CHARLES
  • 6
  • 3
  • 2
  • 9

C. KAHUDI
  • 6
  • 2
  • 1
  • 0

M. KALNIETIS
  • 13
  • 2
  • 5
  • 13

D. LIGHTY
  • 11
  • 3
  • 2
  • 11

T. MALEDON
  • 9
  • 2
  • 0
  • 5

A. NOUA
  • 5
  • 1
  • 0
  • 5

A. SLAUGHTER
  • 14
  • 4
  • 2
  • 16

K. SOW
  • 0
  • 2
  • 1
  • -1

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 83
  • 34
  • 19
  • 87

Eric Bartecheky
C’était un match tournant et il y avait un vrai enjeu pour se placer dans le top 8. Cela va être une dure bataille jusqu’au bout. C’était important d’obtenir ce résultat et avec la qualité de l’ASVEL, il fallait être dans l’intensité. Le match contre Bologne nous a donné le ton. Ils ont pris 16 rebonds offensifs, cela fait beaucoup.
Terry Tarpey était forfait, Valentin Bigote a pris 4 fautes, cela justifie d’autant plus l’ajout d’un nouveau joueur pour faire face à ces aléas. De par ses qualités, Kendrick Ray a amené des choses qui nous aident.
Je n’ose pas imaginer si on n’avait pas eu un nouveau joueur. On n’a pas fait appel à Carmeron Clark au poste 3.
Offensivement, ils sont sortis très forts sur les pick et en dessous, à part Richard Hendrix, on n’a pas des joueurs pour jouer dos au panier. On perd 12 ballons.
Petr Cornelie a gêné en défense. Un nouveau joueur, cela perturbe tout le monde, on ne voulait pas renouveler le temps de jeu à l’image de Petr qui a joué peu le dernier match.
Juice Thompson et Antoine Eito ont joué beaucoup, cela s’est mieux équilibré. C’est compliqué, le groupe avant la trêve avait fait beaucoup d’efforts et avait comptabilisé 7 victoires et pensaient qu’en restant avec la même équipe, cela suffirait mais l’exemple de ce soir montre qu’on avait raison de recruter. Ce sont des situations qui posent problème mais le groupe est intelligent. C’est la victoire de tout un groupe. On est dans le positif avant Bologne.

Will Yeguete
C’était un match costaud. On a fait un match solide contre Bologne, on a bien travaillé, on a bien joué collectivement et on sait qu’on peut jouer à ce niveau-là.
On sait que l’ASVEL a joué il y a deux jours, cela a du peser dans les jambes.
On a perdu la semaine dernière, on voulait se rattraper cette semaine. On devait intégrer un nouveau joueur et retrouver Jonathan Tabu.
On s’adapte au jeu de Kendrick Ray, il est très agressif offensivement, cela fait du bien. On doit faire en sorte qu’il s’intègre, il peut nous aider. Il a un peu de folie en lui, il aime jouer, il prend plaisir, cela nous fait du bien.
A nous de continuer à travailler et de faire un match costaud à Bologne pour faire un coup.

Zvezdan Mitrovic
On a la meilleure équipe en défense en Eurocup mais ce n’était pas vu ce soir.
Le Mans a pris de très bons shoots à l’image de Cameron Clark et Juice Thompson. On avait le match en mains mais Le Mans a eu de bons tirs.
Je ne suis pas déçu de ce match mais en défense on devait s’adapter et jouer plus dur. Les joueurs ont fait le mieux qu’ils pouvaient.
Quant à Kendrick Ray, il a très bien joué, mais je ne veux pas m’étaler dessus. Si Maccabi l’a signé, c’est qu’il a des qualités.
Le joueurs seront au repos demain et après, on se préparera pour le prochain match.

Livio Jean-Charles
C’est frustrant. Personne n’aime perdre, on essaiera de se relever. On a souffert sur la défense et on n’a pas su l’apporter au début du match. La fatigue est un facteur à prendre en compte, mais ce n’est pas une excuse, on est censé apporter pendant 40 minutes.
La défense, c’est notre identité. Si on prend plus de 70 points, c’est difficile de rivaliser avec l’adversaire. On n’avait pas le roster qu’on aurait dû avoir mais on avait une stratégie.
On prend les matchs un par un, on veut toujours gagner, on n’a pas pris le match à la légère. On doit rendre chaque action difficile pour baisser le pourcentage de l’adversaire.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr