Betclic ÉLITE

Strasbourg - MSB (89-81) : Le compte-rendu

Le 

À un cheveu d’un exploit face à l’ogre monégasque samedi, les hommes d’Elric Delord s’étaient s’inclinés et, au bilan comptable, une défaite reste une défaite. Sortis du Top 8, les Manceaux devaient absolument se ressaisir au plus vite.

L’espoir d’une qualification passait donc par l’Alsace (même si, en fonction des résultats du soir, il pourrait rester une possibilité lors de la dernière journée), avec une victoire chez une équipe du Top 8, chose que le MSB n’a pas encore réussie de la saison. Une mission d’autant plus difficile que l’équipe devait se passer au dernier moment des services de Scott souffrant toujours de sa cheville.

5 de départ MSB : Kaza KAJAMI-KEANE, Darius JOHNSON-ODOM, Terry TARPEY, Dante CUNNINGHAM et TaShawn THOMAS.

5 de départ Strasbourg : Jean-Baptiste MAILLE, DeAndre LANSDOWNE, Kameron TAYLOR, Matt MITCHELL et Ike UDANOH.

Kaza commence le match tambour battant avec 7 points de suite, avant qu’Ike Udanoh n’arrête sa série à l’intérieur. Les Manceaux continuent d’appuyer sur la bonne dynamique de leur meneur et créent un premier écart : 2-11 (5’). Temps-mort Strasbourg. Les conseils du technicien finlandais sont efficaces et les Alsaciens placent un 7-0 que Terry va interrompre avec deux lancers. L’attaque mancelle cafouille et la SIG passe devant : 14-13 (8’). Elric arrête le jeu à son tour. Rien n’y fait, l’attaque sarthoise avec la seconde équipe sur le terrain patine complètement, et les Strasbourgeois ajoutent encore six points pour conclure la période sur une série de 18 à 2 !

Score au 1er QT : 20 – 13

Matthieu trouve enfin l’ouverture, et à 3 points s’il vous plaît, mais Kameron Taylor contre Kaza et s’en va conclure en contre-attaque. Elric arrête aussitôt le jeu, visiblement peu satisfait de la prestation de ses troupes. Cette fois, les orientations de leur coach portent leurs fruits et l’attaque mancelle trouve à nouveau des solutions, même si la domination au rebond de la SIG empêche de revenir à égalité : 28-24 (15’). Temps-mort pour Lassi Tuovi. Matt Mitchell exécute parfaitement le système demandé pour marquer à 3 points au buzzer de la possession mais, heureusement, Terry puis Dante, lui aussi à 3 points, lui répondent. Les débats s’équilibrent entre les deux équipes qui commencent à s’échanger les paniers. Le MSB a plusieurs occasions de revenir à égalité mais n’y arrive pas, et la mi-temps retentit avec une avance de trois points pour Strasbourg.

Score au 2ème QT : 40 – 37

Les Manceaux ratent 3 lay-ups d’entrée et Strasbourg en profite pour placer un 6-0. Elric arrête aussitôt le jeu. Dante, par deux fois, et Kaza trouvent de l’adresse derrière l’arc pour maintenir leur équipe à flot : 52-46 (25’). Amine Noua fait un festival à l’intérieur et John Roberson donne 9 points d’avance à son équipe sur un missile de derrière l’arc : 59-50 (27’). Williams n’abdique pas et ensuite c’est TaShawn qui marque avec la faute, obligeant le technicien scandinave à prendre un temps-mort : 59-54 (28’). TaShawn ne tremble pas sur la ligne et ramène son équipe à 4 petits points.  Léopold Cavalière s’illustre en fin de match alors que les Manceaux sanctionnent la rugueuse défense alsacienne sur la ligne, mais l’écart reste le même à la sirène du troisième quart-temps.

Score au 3ème QT : 63 – 59

Kameron Taylor ajoute deux points pour la SIG mais Terry va chercher deux lancers pour lui répondre. Kaza fait échec à la tentative de Landsdowne et sur l’attaque suivante fait un rebond/passe volleyée magnifique pour Valentin pour ramener le MSB à 2 points, ce qui a le don d’exaspérer Lassi Tuovi qui arrête le jeu. Matthieu va même chercher l’égalisation à 65 partout, mais Taylor enrichit le pécule de son équipe avec un 2+1. Les Sarthois ne renoncent pas et égalisent à nouveau sur un lancer de Valentin : 68-68 (34’). La SIG sent le danger et place un 10-2 alors que l’adresse abandonne les Manceaux au pire moment et que les pertes de balles s’accumulent. Kaza et Terry se jettent comme des morts de faim sur tous les ballons, mais c’est déjà trop tard et la SIG s’impose pour assurer sa qualification en play-offs.

Score au 4ème QT : 89 – 81

Dante, impeccable dans ses tentatives, termine meilleur marqueur manceau de la rencontre avec 17 points. Il aura été secondé par la paire composée de Darius (2 rebonds, 4 passes mais 6 balles perdues) et de Kaza (6 rebonds et 4 passes), chacun avec 14 points au compteur.

La seule bonne nouvelle de la soirée est la défaite de Cholet en déplacement à l’ASVEL, ainsi que celle de Nanterre à Monaco. Le MSB peut donc toujours espérer se qualifier pour les play-offs lors de la dernière journée à condition de s’imposer pour son dernier match de la saison régulière à domicile contre Dijon et que Cholet soit battu à domicile par Monaco et que Nanterre s’impose dans le même temps en recevant la SIG…

Prochain rendez-vous ce mardi 17 mai à 20h30 avec la réception ô combien importante de la JDA Dijon pour le compte de la trente-quatrième et dernière journée de la saison régulière.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr