COUPE DE FRANCE - 2020/2021 - 1/4 de finale
samedi 20 mars - 20:00

Le Mans

78

       

84




Orléans

Le parcours d’OLB et du MSB en coupe de France :
En 1/32 de finale, les Orléanais ont disposé d’Angers, pensionnaire de NM1 (90-68). Au tour suivant, ils ont éliminé Boulazac (90-81) avant de se qualifier pour les quarts de finale aux dépens de Monaco (83-76). En raison de cas de Covid-19 dans les deux effectifs, le match de 1/32 de finale programmé le mercredi 14 octobre en Bretagne entre l’Aurore de Vitré (NM1) et le MSB avait été reporté avant que le club breton ne déclare forfait. Au tour suivant, les Sarthois se sont facilement défaits de Tours, équipe de NM1 (110-54). Ils ont ensuite obtenu leur qualification pour les 1/4 de finale en s’imposant à Roanne (96-74)

Leur parcours en championnat :
Avec 7 victoires et 6 défaites, Orléans pointe au 8ème rang de Jeep ÉLITE. Pour leur part, les Manceaux occupent la 6ème place à égalité avec Lyon-Villeurbanne, chacune des deux équipes affichant un bilan de 7 succès pour 5 revers. Mardi dernier, au titre de la 25ème journée, Orléans a dominé Dijon à domicile (74-69) grâce à Paris Lee (16 points), Giovan Oniangué (12) et Darius Johnson-Odom (11). Le samedi d’avant, les Manceaux ont vaincu Lyon-Villeurbanne après prolongation (105-96) dans le sillage de Scott Bamforth (31 points), bien aidé par Ovie Soko (28), Kaza Kajami-Keane (15) et Valentin Bigote (11).

Les autres matches des 1/4 de finale :
20 mars :
19 h : Lyon-Villeurbanne – Boulogne-Levallois
20 h : Dijon – Strasbourg

21 mars :
18 h : Limoges – Gravelines-Dunkerque

L’effectif d’Orléans Loiret Basket :
#0 Jean-Fabrice Dossou (2,09 m, 20 ans, intérieur) : 1,0 point, 0,0 rebond et 0,0 passe
#1 Darius Johnson-Odom (1,87 m, 31 ans, meneur, Américain) : 16,4 points, 3,2 rebonds et 4,8 passes
#5 Paris Lee (1,83 m, 25 ans, meneur, Américain) : 14,5 points, 2,2 rebonds et 6,5 passes
#7 Giovan Oniangue (1,96 m, 29 ans, ailier) : 9,3 points, 2,9 rebonds et 1,4 passe
#9 Chima Monecke (1,98 m, 25 ans, intérieur, Nigérian) : 12,2 points, 5,8 rebonds et 1,5 passe
#15 LaMonte Ulmer (1,98 m, 34 ans, ailier, Américain) : 14,0 points, 4,2 rebonds et 0,8 passe
#21 Malela Mutuale (1,88 m, 29 ans, meneur) : 4,2 points, 1,8 rebond et 3,2 passes
#32 Landing Sane (2,11 m, 30 ans, intérieur) : 10,1 points, 3,6 rebonds et 0,8 passe
#40 Luke Fischer (2,11 m, 26 ans, intérieur, Américain-Arménien) : 9,6 points, 5,8 rebonds et 1,5 passe
#97 Gary Florimont (2,02 m, 33 ans, intérieur) : 5,2 points, 3,3 rebonds et 0,5 passe
Entraineur : Germain Castano

L’effectif du MSB :
#0 Ovie Soko (2,02 m, 30 ans, intérieur, Britannique) : 18,5 points, 7,6 rebonds et 2,8 passes
#4 Scott Bamforth (1,88 m, 31 ans, arrière, Américain-Kosovar) : 16,3 points, 3,4 rebonds et 3,8 passes
#7 Alain Koffi (2,07 m, 37 ans, intérieur) : 0,7 point, 1,7 rebond et 1,3 passe
#8 Antoine Eïto (1,88 m, 32 ans, meneur-arrière) : 3,0 points, 1,5 rebond et 5,5 passes
#10 Valentin Bigote (1,94 m, 29 ans, arrière-ailier) : 10,9 points, 1,5 rebond et 2,4 passes
#11 Terry Tarpey (1,95 m, 27 ans, ailier, Américain-Français) : 7,9 points, 5,2 rebonds et 1,7 passe
#32 Kaza Kajami-Keane (1,85 m, 27 ans, meneur, Canadien) : 12,8 points, 1,8 rebond et 3,4 passes
#33 Vitto Brown (2,03 m, 25 ans, ailier, Américain) : 6,2 points, 2,3 rebonds et 0,8 passe
#39 Kenny Baptiste (1,97 m, 21 ans, ailier) : 3,3 points, 1,8 rebond et 0,4 passe
#44 Williams Narace (2,01 m, 24 ans, intérieur, Français-Camerounais) : 8,9 points, 4,4 rebonds et 0,8 passe
#55 Egidijus Mockevicius (2,08 m, 28 ans, pivot, Lituanien) : 4,7 points, 3,6 rebonds et 0,6 passe
Entraineur : Elric Delord

Les arbitres de la rencontre :
Nicolas Maestre, Freddy Lepercq et Jérémy Foucault

La saison 2019-2020 d’Orléans :
Jeep ÉLITE : 13ème avec 10 victoires et 25 défaites
Meilleur marqueur : Miralem Halilovic (17,6 points)
Meilleur rebondeur : Miralem Halilovic (7,9 rebonds)
Meilleur passeur : Brandon Jefferson (4,0 passes)
Meilleure évaluation : Miralem Halilovic (20,7)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Éliminé en 1/16 de finale par Boulogne-Levallois (81-82)
Coupe d’Europe : Non qualifié

La saison 2019-2020 du MSB :
Jeep ÉLITE : 9ème avec 11 victoires et 14 défaites
Meilleur marqueur : Brandon Taylor (15,2 points)
Meilleur rebondeur : Terry Tarpey (4,8 rebonds)
Meilleur passeur : Brandon Taylor (7,1 passes)
Meilleure évaluation : Brandon Taylor (17,8)
Leaders Cup : Non qualifié
Coupe de France : Éliminé au tour préliminaire par Monaco (78-87)
Coupe d’Europe : Non qualifié

Les oppositions dans la Sarthe :
A ce jour, 13 matchs ont eu lieu au Mans entre le MSB et Orléans. Toutes compétitions confondues, le bilan est défavorable aux Sarthois avec 6 victoires mancelles pour 7 défaites. En saison régulière, le club manceau s'est imposé à 5 reprises et a subi 6 revers. Si le MSB a remporté le match retour des demi-finales des playoffs en 2009, il s'est incliné au titre des 1/16 de finale de la Coupe de France en 2013. Prévu le 21 avril 2020, le match de la saison passée avait été annulé.

Le Mans

#0. Ovie SOKO

30 ans, 201 cm, Intérieur

#4. Scott BAMFORTH

30 ans, 188 cm, Arrière-meneur

#7. Alain KOFFI

37 ans, 207 cm, Intérieur

#8. Antoine EÏTO

33 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

29 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

27 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Hugo MIENANDI

17 ans, 199 cm, Ailier fort

#30. Dahaba MAGASSA

18 ans, 192 cm, Arrière-meneur

#32. Kaza KAJAMI-KEANE

27 ans, 188 cm, Meneur

#33. Vitto BROWN

25 ans, 203 cm, Intérieur

#34. Mathias VAN DEN BEEMT

19 ans, 213 cm, Pivot

#39. Kenny BAPTISTE

21 ans, 204 cm, Ailier

#44. Williams NARACE

24 ans, 202 cm, Ailier

#55. Iggy MOCKEVICIUS

28 ans, 208 cm, Pivot

#99. AlaaEddine BOUTAYEB

19 ans, 214 cm, Pivot

Elric DELORD

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

L’épopée de l’escouade mancelle en coupe de France s’est arrêtée au stade des quarts de finale.

Les Cinq de départ :
MSB : Kaza Kajami-Keane, Scott Bamforth, Terry Tarpey, Williams Narace et Ovie Soko
Orléans : Paris Lee, Neftali Difuidi, Giovan Oniangue, Luke Fischer et Landing Sane

Le Fil du match :
1er quart-temps : 23-18
(23-18).

2ème quart-temps : 21-28
(44-46).

3ème quart-temps : 14-24
(58-70).

4ème quart-temps : 20-14
(78-84).



  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

 

TOTAL
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0


  • OrléansOrléans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

 

TOTAL
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Réactions :

Elric Delord : " On n’est jamais vraiment entré dans le match. On se précipite, on manque de patience en attaque. On n’a pas pris le match par le bon bout. Ce qui n’a rien arrangé, c’est qu’ils ont mis Moneké au poste 3,  ce qui était plus compliqué. Sur les 25 lancers francs pour eux et 7 pour nous, j’espère avoir un débat constructif avec le corps arbitral. En fin de match, j’ai préservé Terry qui voulait entrer sur le terrain. Je vois que dans tous les clubs, ça pète partout au niveau des blessures. Concernant l’équipe, on regarde pour un pivot mais il n’y a pas pléthore de choix. Iggy reprend, on va voir comment cela évolue, on en saura beaucoup plus sur sa disponibilité ou son indisponibilité. Après le match de mardi, on a fait que de la récupération, et un peu d’entraînement. Ceci dit,  on s’est entrainé 7 mois avant avec une saison compliquée. Ça me fait peur, je voudrais éviter de finir avec les espoirs dans un mois"

Antoine Eito : "On s’est fait surprendre. On a fait preuve de suffisance, on n’a pas pris le match par le bon bout. N’importe qui peut battre n’importe qui. L’équipe adverse avait des blessés et les autres joueurs se sont responsabilisés. Je ne me souviens pas avoir eu 24 rebonds offensifs contre nous. On a essayé de pousser en 2e mi-temps. Orléans est une bonne équipe. C’est dommage, c’était un match sans rythme, on n’a pas réussi à faire ce qu’il fallait. Il ne faut pas se cacher derrière l’arbitrage. J’ai de l’attachement pour le club du Mans. Ce qui me pique, c’est de ne pas pouvoir amener les gars sur un plateau. Ce club a fait beaucoup de finales, on en avait la possibilité surtout dans une saison compliquée comme cette année"


Germain Castano : "Je retiens la victoire, cette belle qualification pour les demi-finales, on est très fier.  Quand on arrive avec une équipe diminuée, on a peur de passer une mauvaise soirée mais on fait exactement la 2e mi-temps qu’il fallait et on encaisse 34 points qui nous font beaucoup de bien. Je suis très content d’avoir laissé l’équipe du Mans à 78 points. Il y a des statistiques bizarres mais on a gagné. J’aime cette équipe du Mans avec leur intensité mais on n’a pas reculé. On a 24 rebonds offensifs, c’est ce qui nous a permis d’exister, ce n’est pas dans nos habitudes. On perd 10 ballons, c’est pas trop mal. Je suis content, cela récompense les joueurs pour leurs efforts surtout suite aux deux joueurs qu’on a perdu cette semaine. Je n’ai jamais fait de demi-finale en tant que coach. Je suis fier d’être dans les 4 derniers. Je ne cache pas mon plaisir, je ne m’attendais pas à ce genre de soirée. On n’a pas encore trouvé de joueurs pour remplacer les blessés"

Landing Sane : A la suite des derniers évènements, chaque victoire a une saveur très particulière. On a deux joueurs importants qui apportaient une consistance. Mais dans cette équipe, on a vu que chacun pouvait contribuer. Cette saison, on a rencontré 4 ou 5 fois l’équipe du Mans, elle a une intensité supérieure. On a su leur provoquer des fautes, ce qui nous a permis de contrôler le match. On avance, on passe une étape mais on n’a rien gagné, cela nous aide juste à évoluer. Clairement, tout le monde a mis sa pierre à l’édifice. On s’est retrouvé dans le collectif, c’est ce qui a provoqué notre chance. On a eu confiance, on a une assise, on s’appuie dessus. On est qu’au début du marathon mais on ne pourra pas aller au bout en tirant sur les joueurs. Il nous faudra du renfort, des joueurs de choix qui nous aideront à atteindre les objectifs.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr