Giordan Watson pour mener le jeu du MSB

Écrit par La Direction le .

Le Mans Sarthe Basket se réjouit d’avoir obtenu l’accord de l’Américain Giordan Watson (1,75m, 30 ans), en provenance du club turc de Usak Sportlif Basketbol.

Dans la lignée des chefs d’orchestre de petite taille qui ont fait la grandeur du club (Keith Jennings, Shawnta Rogers, Bobby Dixon, DaShaun Wood...), Giordan fait partie de ces gabarits légers qui savent imposer leurs qualités grâce à une force de caractère supérieure à la moyenne.

Longtemps confiné dans des ligues mineures pour ne pas dire exotiques (Islande, Finlande, Roumanie), c’est grâce à ses productions en coupe européenne, lors de la campagne 2015, qu’il a vu les portes de la reconnaissance s’entrouvrir à l’approche de la trentaine. Bourreau du MSB en quarts de finales de l’Eurochallenge (10,6pts et 5,3pds), ce défenseur au gros cœur et aux jambes de feu a profité à plein du Final Four disputé en Turquie pour marquer les esprits.

Recruté lors de la dernière intersaison par Usak, club modeste de la BSL, il va guider comme un maestro son équipe, au point de la porter à une inattendue 7e place finale. Altruiste (6e passeur du championnat), privilégiant la mise en valeur de ses coéquipiers (il a joué avec les anciens pistoleros de Pro A Andre Harris et Paul Harris), avant de penser à ses propres statistiques, Giordan aura la lourde mission de succéder à Tywain McKee, dont le leadership et l’esprit de compétiteur étaient contagieux dans le groupe. Un sacré challenge pour celui qui en a relevé de plus ardus tout au long de sa carrière.

L’arrivée de Giordan Watson complète un effectif professionnel dont font déjà partie Pape-Philippe Amagou, Petr Cornelie, Youssoupha Fall, Mickaël Gélabale, Lahaou Konaté et Wilfried Yeguete, auxquels on peut rajouter les deux Espoirs sous contrat stagiaire que sont Grégory Bengaber et Jonathan Jeanne.

Le club est encore à la recherche de trois joueurs pour finaliser son recrutement.

Repères clubs : Central Michigan (NCAA) de 2005 à 2008. Bremerhaven (Allemagne) en 2009. Noerdlingen (Allemagne 2) en 2010. Njdardvik (Islande) en 2011. Grindavik (Islande) en 2012. Kauhajoki (Finlande) en 2013. Targu Jiu (Roumanie) en 2014 et 2015. Usak (Turquie) en 2016.

Palmarès club : Vainqueur de la Coupe et champion d’Islande en 2012. Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 2014. Troisième de l’Eurochallenge en 2015. 

Participation européenne : EuroChallenge en 2015 (14,7 points à 52.7% aux tirs, dont 40.4% à 3pts, et 86.0% aux lancers-francs, 5,1 passes décisives, 2,8 rebonds, 1,9 interception et 18,5 d’évaluation en 17 matches et 37 min/m)

Statistiques Turquie 2016 : 12,0 points à 42.2% aux tirs, dont 34.9% à 3pts, et 82.7% aux lancers-francs, 4,6 passes décisives, 2,2 rebonds, 0,9 interception et 11,1 d’évaluation en 29 min/m (30 matches)

Signe particulier : Au Final Four de l’EuroChallenge 2015, Giordan a croisé le fer avec deux futurs adversaires de Pro A à la mène. Contre Trabzonspor en demi-finale, il a claqué 15 points et 18 d’évaluation face au Monégasque Dee Bost (10 points et 18 d’évaluation). Et en finale pour la 3e place face à Francfort, il s’est fendu de 18 points et 26 d’évaluation face au Gravelinois Justin Cobbs (16 points et 17 d’évaluation).

Déclaration d’Erman Kunter : « Pour l’avoir affronté à trois reprises en EuroChallenge, j’ai pu me rendre compte qu’il nous avait posé des problèmes. Son passage en Turquie, dans une ligue bien plus forte, a été remarqué. Avec l’international canadien Khem Birch, il était selon moi le joueur clef de l’équipe surprise du championnat. Meneur de jeu qui va très vite, il crée beaucoup de situations pour les autres comme pour lui. Et, ce qui ne gâte rien, il a la capacité à défendre sur tout le terrain. »

Déclaration de Giordan Watson : « Jouer pour Le Mans est un honneur et une grande opportunité. Je connais l'histoire ici et je prends au sérieux de participer à mon tour à son écriture. Pour avoir affronté le MSB il y a deux ans, je garde en mémoire que j’avais été impressionné par le club. Dorénavant, je veux contribuer à la tradition de gagner qui y règne. Je suis franchement excité par cette nouvelle aventure. »

 

 

 

 

Equipes

Compétitions