Pro A - 2ème journée
27/09/2017 - 20:00
Salle Gaston M
 
66 67
Monaco 16-17, 30-34, 52-43, 66-67 Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , mardi 26 septembre 2017 09:45

    Ce mercredi à 20 heures, les Manceaux vont tenter de faire un coup sur le Rocher.

    Tout comme le MSB, la Roca Team a remporté son premier match de la saison à Levallois (77-71). Victorieux de Gravelines-Dunkerque dans les grandes largeurs, les Sarthois savent bien que l’écart final (+40), aussi plaisant soit-il, est irrationnel. Lucides, les joueurs d’Eric Bartecheky se doutent également qu’ils seront attendus de pied ferme par l’armada monégasque motivée pour effacer les échecs du passé en playoffs. Mais comme le dit si bien le nouveau coach manceau, il faut toujours essayer de remporter le prochain match. Et si le MSB gagnait pour la première fois fois à Monaco ?   

    Le contexte :
    A l’occasion de l’ouverture de la saison 2017-2018, le MSB a frappé un grand coup en laissant le BCM Gravelines-Dunkerque à 40 points (103-63). Joueur du match avec une évaluation de 24, D.J. Stephens a compilé 17 points à 5/7 aux tirs dont 2/4 à 3 points et 7 rebonds, ce qui lui a valu le titre de DLSIxième Homme de la 1ère journée de Pro A. Dans son sillage, 5 autres Sarthois ont terminé la partie à plus de 10 points : Mykal Riley (16), Philippe Amagou (16), Youss Fall (13), Justin Cobbs (11) et Romeo Travis (10 agrémentés de 11 rebonds). Pour sa part, l’AS Monaco s’est imposée à Levallois (77-71). Elmedin Kikanovic et Amara Sy ont totalisé 17 points chacun alors que Paul Lacombe a assuré le service (10 passes).

    Les arbitres de la rencontre :
    David Chambon, Freddy Lepercq et Jean-Michel Tartare

    Le MSB :
    Après une saison 2016-2017 ponctuée par une 12ème place synonyme de non-qualification pour les playoffs après 20 participations consécutives, les dirigeants sarthois ont bâti une équipe propre à retrouver le Top 8 et à redonner le sourire aux habitués d’Antarès. Pour driver la nouvelles escouade, ils ont jeté leur dévolu sur Eric Bartecheky à qui tout semble réussir ces trois dernières saisons entre Le Havre et Pau. Pour mener le jeu, ils ont choisi Justin Cobbs, brillant mais brouillon dans le jeu du BCM l’an passé, mais que son coach saura probablement canaliser et mettre en valeur. Ils tentent également le pari Mykal Riley dont l’immense talent a refait surface en pré-saison. Le géant Youssoupha Fall en constitue un autre. L’ailier D.J Stephens a gratifié le public de belles envolées en préparation. Antarès ne demande qu’à s’enflammer en saison. L’inter-saison a aussi été marquée par les retours d’Antoine Eïto et Romeo Travis, deux joueurs que les supporters sarthois portent dans leurs cœurs. Et que dire de l’arrivée de Terry Tarpey dont le nom évoque celui de son papa qui a porté les couileurs mancelles au début des années 1990. Associés à Philippe Amagou et Will Yeguete, deux des rares satisfactions du MSB la saison dernière, tous ces gaillards font que le peuple orange était excité au moment de retrouver le chemin d’Antarès.

    L’effectif du MSB :
    1 Mykal Riley (1,98 m, 32 ans, ailier, Américain)
    3 Justin Cobbs (1,91 m, 26 ans, meneur, Américain)
    8 Antoine Eïto (1,86 m, 29 ans, meneur)
    10 Mel Esso Essis (1,99 m, 19 ans, ailier)
    11 Terry Tarpey (1,96 m, 23 ans, arrière)
    15 Wilfried Yeguete (2,01 m, 25 ans, intérieur)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière)
    19 Youssoupha Fall (2,21 m, 22 ans, pivot)
    20 D.J. Stephens (1,98 m, 26 ans, ailier, Américain)
    24 Romeo Travis (2,01 m, 32 ans, ailier fort, Américain)
    30 Mathieu Nzita (1,84 m, 18 ans, meneur)
    34 Michel Doumbé (2,05 m, 20 ans, pivot, Camerounais)
    Coach : Eric Bartecheky
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    La pré-saison du MSB (7 victoires et 2 défaites) :
    MSB – Limoges 70-67
    MSB – Blois (Pro B) 79-56
    Nanterre – MSB 70-61
    MSB – Gravelines-Dunkerque 76-64
    MSB – Cholet 85-57
    MSB – Chalon-sur-Saône 92-69
    Strasbourg – MSB 76-73
    MSB – Trente (Italie) 74-67
    MSB – Chalon-sur-Saône 85-73

    L’A.S. Monaco :
    Après avoir survolé chacune des deux dernières saisons régulières (27 victoires pour 7 défaites puis 30 victoires pour 4 défaites), la Roca Team a trébuché à chaque fois en playoffs sans même atteindre la finale. Pour le club princier, les deux victoires à la Leaders Cup ont constitué de bien maigres lots de consolation. Les pertes de Dee Bost, Zack Wright et Yakuba Ouattara privent le coach, Zvezdan Mitrovic, de trois hyper-athlètes et vont l’obliger à proposer un jeu différent, moins rapide en attaque et moins pressant en défense. Les renforts étrangers font saliver. Dru Joyce III évoluait au Bayern Munich et  Gerald Robinson à ALBA Berlin tout comme l’ex-Nancéien Elmedin Kikanovic qui sera le nouveau point d’ancrage intérieur. Aaron Craft peut se targuer d’avoir mené le jeu de Trente, finaliste du dernier championnat italien. Le dernier arrivé, Chris Evans a sévi précédemment en Grèce (16,5 points en 2013-2014) et en Israël (17,1 points en 2015-2016). Cet ailier n’est pas sans rappeler Cameron Clark qui a brillé avec Chalon l’an passé. Mais le renfort le plus intéressant, le plus stratégique aussi, est celui de Paul Lacombe. Après quatre saisons à Strasbourg ponctuées par quatre finales perdues, l’arrière avait besoin d’un nouveau challenge. Du coup, l’ASM a fait coup double en signant l’un des tous meilleurs joueurs français du championnat et en chipant à la SIG l’un de ses éléments clés.

    L’effectif de Monaco :
    4 Aaron Craft (1,88 m, 26 ans, meneur, Américain)
    5 Amara Sy (2,02 m, 36 ans, ailier fort)
    6 Paul Lacombe (1,95 m, 27 ans , arrière)
    8 Sergii Gladyr (1,96 m, 28 ans, ailier, Ukrainien)
    9 Elmedin Kikanovic (2,10 m, 29 ans, pivot, Bosniaque)
    10 Romain Poinas (2,03 m, 19 ans, intérieur)
    11 Dru Joyce III (1,85 m, 32 ans, meneur, Américain)
    14 Georgi Joseph (1,97 m, 35 ans, intérieur)
    20 Luc Loubaki (1,93 m, 20 ans, arrière)
    21 Bangaly Fofana (2,13 m, 28 ans, pivot)
    22 Gerald Robinson (1,85 m, 27 ans, arrière, Américain)
    23 Chris Evans (2,01 m, 26 ans, ailier, Américain)
    Coach : Zvezdan Mitrovic
    Assistant : Olivier Basset

    La pré-saison de Monaco (4 victoires et 1 défaite) :
    Monaco – Gravelines-Dunkerque 88-85
    Monaco – Nanterre 67-60
    Nanterre – Monaco 88-83
    Monaco – Valence (Espagne) 76-63
    Monaco – Antibes 85-71

    La Saison 2016-2017 du MSB :
    Pro A : 12ème avec 14 victoires et 20 défaites
    Playoffs : Non qualifié
    Leaders Cup : Non qualifié
    Coupe de France : Battu en finale par Nanterre (79-96)
    Basketball Champions League : 1er du Groupe B de saison régulière (9 victoires et 5 défaites) – Eliminé en 1/8 de finale par Sassari (63-79 puis 66-68)

    La Saison 2016-2017 de Monaco :
    Pro A : 1er avec 30 victoires et 4 défaites
    Playoffs : Eliminé au 1/4 de finale par Lyon-Villeurbanne (1-2)
    Leaders Cup : Vainqueur en finale de Lyon-Villeurbanne (95-91)
    Coupe de France : Eliminé en 1/4 de finale par Antibes (80-85)
    Basketball Champions League : 1er du Groupe A de saison régulière (12 victoires et 2 défaites) – Eliminé en 1/2 finales par Banvit (74-83) – Vainqueur de la finale pour la 3ème place de Venise (91-77)

    Les oppositions à Monaco :
    La rencontre de ce mercredi ne sera que la 3ème de l’histoire du MSB en Principauté. Lors de la saison 2015-2016, l’équipe d’Erman Kunter est tombée après prolongation (74-79) malgré le double-double de Mouph Yarou (13 points et 16 rebonds) ou les 14 points de Chris Lofton, les 12 de Petr Cornelie et les 11 de Ty McKee. En février dernier, les Sarthois ont également subi la loi des Monégasques (77-88) même si Giordan Watson a totalisé 20 points alors que Mike Gelabale en a ajouté 16 et Will Yeguete 11 quand Mouph Yarou prenait 12 rebonds.

  • Écrit par , mercredi 27 septembre 2017 21:51

    Fantastiques sur leur dernière défense, les Manceaux ont dominé les Monégasques par la plus petite des marges.

    Après avoir gagné de 40 points face à Gravelines-Dunkerque, les Sarthois se sont contentés d’une victoire d’1 tout petit à Monaco. Finalement, l’écart importe peu. Cette victoire est la 1ère du MSB à Monaco et les hommes d’Eric Bartechecky sont installés au sommet du classement de la Pro A. Pourtant, ils se sont fait des frayeurs sur le Rocher.

    Monaco MSB Antoine

    Distancés à l’entame du dernier quart-temps (43-52), ils ont inversé la tendance pour mener de 6 points (67-61, 38ème) avant de voir les Monégasques revenir sur leurs talons (67-66). La défense héroïque de Romeo Travis sur Paul Lacombe dans les ultimes secondes a empêché le score de basculer. La prochaine rencontre opposera à Antarès le MSB à Paul-Lacq-Orthez, deux des équipes invaincues. Les supporters sarthois sont espérés en nombre même si la rencontre débutera à 18 heures 30.

    Monaco MSB Will et DJ

    Les Cinq de départ :
    MSB : Justin Cobbs, Philippe Amagou, Mykal Riley, Romeo Travis et Youss Fall
    Monaco : Dru Joyce, Gerald Robinson, Sergii Gladyr, Amara Sy et Elmedin Kikanovic

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 17-16
     (17-16).

    2ème quart-temps : 17-14
     (34-30).

    3ème quart-temps : 9-22
     (43-52).

    4ème quart-temps : 24-14
     (67-66).

    L’Homme du match :
    Sans atteindre des sommets, l’évaluation de Mykal Riley (15) a été la meilleure du clan sarthois. Seul le Monégasque Chris Evans a fait mieux (17). Pour arriver à ce total, l’ailier manceau a marqué 15 points à 6/12 aux tirs dont 1/4 à 3 points et 2/2 aux lancers-francs. Il a également pris 4 rebonds, délivré 2 passes et volé 1 ballon.
     
    Le Chiffre du match :
    1. 1 point, c’est peu mais c’est beaucoup. En s’imposant d’1 petit point, les Manceaux ont remporté leur 2ème victoire de la saison. Pourtant, à y regarder de près, les Monégasques ont fait mieux à l’évaluation (74-72 sur la feuille officielle). Si les deux équipes ont réussi 22 paniers à 2 points chacune, les Manceaux ont marqué 4 paniers à 3 points contre 2 pour leurs adevrsaires et ils ont converti 11 lancers-francs contre 16 pour les locaux.

  •  MONACO Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       CRAFT A 24 10 4/8 50 0/0 4/8 2/2 3 1 2 3 0 2 1 10
       EVANS C 26 16 4/8 50 2/3 2/5 6/6 3 3 2 2 1 1 1 17
       GLADYR S 18 0 0/3 0 0/3 0/0 0/0 2 0 3 1 0 1 1 1
       JOSEPH G 12 2 1/2 50 0/0 1/2 0/2 2 1 6 0 0 0 0 5
       JOYCE D 16 2 1/4 25 0/2 1/2 0/0 0 0 0 0 0 1 4 2
       KIKANOVIC E 31 17 7/15 47 0/0 7/15 3/6 2 9 3 0 1 2 0 8
       LACOMBE P 17 1 0/3 0 0/1 0/2 1/2 2 1 1 0 2 3 2 -1
       ROBINSON G 31 8 4/6 67 0/2 4/4 0/0 3 1 5 1 0 1 4 15
       SY A 21 10 3/7 43 0/0 3/7 4/4 0 3 7 2 0 1 0 14
       SYLLA A 4 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 2 0 1 0 0 0 0 1
       TOTAL 200 66 24/56 43 2/11 22/45 16/22 19 19 30 9 4 12 13 72

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       AMAGOU P 14 0 0/5 0 0/2 0/3 0/0 1 1 1 0 0 0 0 -4
       STEPHENS D 23 7 3/5 60 1/3 2/2 0/0 2 0 7 0 0 1 0 11
       RILEY M 32 15 6/12 50 1/4 5/8 2/2 4 2 4 1 0 1 2 15
       COBBS J 24 11 4/7 57 0/0 4/7 3/3 2 5 2 0 0 3 3 10
       EITO A 31 14 5/10 50 1/5 4/5 3/3 6 4 3 2 0 3 2 13
       TARPEY T 19 5 2/4 50 1/1 1/3 0/0 2 0 3 2 0 0 0 8
       YEGUETE W 23 6 2/5 40 0/0 2/5 2/4 1 5 7 3 0 1 3 13
       FALL Y 6 2 1/1 100 0/0 1/1 0/0 3 0 1 0 0 2 0 1
       TRAVIS R 28 7 3/10 30 0/1 3/9 1/1 2 2 4 0 0 3 1 2
       TOTAL 200 67 26/59 44 4/16 22/43 11/13 23 19 32 8 0 14 11 69
  • Écrit par , jeudi 28 septembre 2017 16:10

    Eric Bartecheky
    « C'est un vrai bon résultat même si tout n'est pas parfait, loin de là. On a commencé le troisième quart-temps à l'envers en perdant trois ballons en trois possessions et on prend un éclat de 12 points. Monaco pouvant mettre d'un seul coup beaucoup de pression. Notre mérite est de n'avoir jamais lâché, d'avoir tenté quelque chose avec une équipe différente dans son équilibre, dans ses lignes. On a été mieux en attaque. Les joueurs ont fait preuve de combativité. Quand on est revenu, on a commencé à y croire. Monaco fait partie des grosses cylindrées. Il vaut mieux les prendre maintenant ».

    Antoine Eïto
    « Personne n'est prêt en début de saison. On a gardé du sérieux après Gravelines. C'était un match physique. Justin a été solide. C'est une bonne victoire collective face à une équipe qui met beaucoup d'impact ».

    Zvezdan Mitrovic
    « On perd le match dans le 3ème QT, quand on a 10 points d'avance et qu'on les laisse revenir. Défensivement, c'était correct, mais on a commis trop d'erreurs. L'équipe est nouvelle, il faut travailler. On a un match difficile à préparer à Gravelines ».

    Elmedin Kikanovic
    « C'est une grosse déception, on voulait faire plaisir à nos fans. On n'a pas très bien joué, mais on aurait pu trouver le moyen de gagner. On manque encore d'automatismes. On va travailler pour s'améliorer, on peut faire beaucoup mieux ».

    Propos recuillis par Ouest France et ASM Basket

Equipes

Compétitions