Pro A - 10ème journée
18/11/2017 - 20:00
Antares, Le mans
 
77 63
Le Mans 23-12, 47-27, 68-40, 77-63 Le Portel
Composition   Composition
  • Écrit par , vendredi 17 novembre 2017 08:36

    Ce samedi à 20 heures face à l’ESSM, les Manceaux retrouveront Antarès après 3 matchs à l’extérieur.

    Invaincus en leur Chaudron depuis le début de la saison, les Portelois voyagent mal. En effet, ils ont patienté jusqu’à ce mercredi pour obtenir leur première victoire en déplacement. C’était à Anvers en FIBA Europe Cup. Nul doute qu’ils viendront à Antarès pour décrocher leur premier succès sur la route en Pro A. Ils seront accueillis par des Sarthois, certes leaders, mais restant sur 3 défaites en 4 matchs. S’ils abordent la rencontre unis et conquérants, les joueurs d’Eric Bartecheky ont quand même les moyens de s’imposer pour réjouir leurs supporters.  
     
    Le contexte :
    L’an passé, l’Etoile Sportive Saint-Michel Le Portel Côte d'Opale a surpris tout son monde en accédant aux playoffs après avoir terminé à la 7ème place pour sa première saison en Pro A. Habituellement, la deuxième saison parmi l’élite est souvent un mur que beaucoup de clubs, surtout les moins fortunés, ont un mal fou à franchir. Oui mais ce fâcheux présage ne menace pas l’ESSM, club d’une ville du Pas-de-Calais peuplée d’à peine 10 000 habitants. Sans doute parce qu’une de ses forces réside dans sa salle, le Chaudron où les Maritimes ont remporté 9 victoires en autant de matchs depuis le début de la saison. Que ce soit en Pro A ou en FIBA Europe Cup, aucune équipe n’a refroidi le Chaudron. Par contre, les Stellistes n’ont pas encore triomphé en déplacement. Du coup, en plus d’être qualifiés pour le prochain tour de la FIBA Europe Cup, les joueurs d’Eric Girard occupent la 5ème du classement de Pro A en compagnie de la meute composée de Bourg-en-Bresse, Dijon, Limoges, Nanterre, Pau-Lacq-Orthez et Strasbourg, chaque équipe ayant un bilan de 5 victoires et 4 défaites. De son côté, le MSB est seul leader avec 7 succès pour 2 revers.
    Comme Hyères-Toulon, Le Portel est intraitable à domicile mais il a connu la défaite tant à Bourg-en-Bresse qu’à Antibes, Villeurbanne et Boulazac. Sur un nuage (59,1% de réussite aux tirs), les Portelois ont atomisé Châlons-Reims samedi dernier (96-69) dans le sillage de Trae Golden (19 points) alors que Frank Hassell a frôlé le double-double (15 points et 9 rebonds) pendant que Mohamed Hachad ajoutait 15 points et Jessie Bégarin 14.
    Pour leur part, les Manceaux ont pris l’eau à Toulon samedi dernier (62-88) malgré les efforts de Youss Fall (15 points), Romeo Travis (14), Will Yeguete 11 et Justin Cobbs 10.
    Au classement des attaques, les Sarthois pointent au 11ème rang avec 77,3 points marqués et ont la meilleure défense (70,2 points encaissés). Pour leur part, les Maritimes ont la 14ème attaque (75,2) et la 4ème défense (72,9).

    Les joueurs de base du Portel :
    Comme l’an passé, coach Girard, a préféré bâtir une équipe avec de très bons joueurs de deuxième division. Après l’ASVEL et Boulogne, le meneur Tweety Carter (1,80 m, 29 ans) a côtoyé Frank Hassell à Boulazac en Pro B lors de la saison 2005-2006. Celui-ci l’a recommandé à Eric Girard pour remplacer Darrin Dorsey. Rapide et bon défenseur, il compile 7,9 points, 1,7 rebond et 3,7 passes. Guère référencé en Europe, l’arrière Trae Golden (1,89 m, 26 ans) évoluait en Serie A2 italienne l’an passé. Autant dire que ses 17,4 points, 3,9 rebonds et 4,1 passes constituent une des belles surprises de ce début d’exercice. Prenant 11,6 tirs par match avec un réel bonheur (53,8%), il a toujours marqué au moins 14 points hormis à Bourg (8). Il en a même totalisé 26 à Boulazac et 19 face à Châlons-Reims lors de la dernière journée. Au Portel depuis 2011, Benoît Mangin (1,88 m, 29 ans) évolue sur les deux postes arrières en étant plutôt au service des scoreurs (3,9 points, 1,7 rebond et 3,8 passes). Venant du banc, Jessie Bégarin (1,91 m, 29 ans) était un peu timoré (5,9 points, 1,4 rebond et 1,6 passe) avant de marquer dernièrement 11 points à Boulazac et 14 face au CCRB. Blessé une moitié de la dernière saison, l’ailier Mohamed Hachad (1,94 m, 34 ans) est revenu à son meilleur niveau (7,4 points et 3,1 rebonds). Ailier de référence en Pro B, Gary Chathuant (1,93 m, 33 ans) a connu la Pro A en 2005-2006 puis l’année dernière avec Le Portel et un certain bonheur. Il est plus à la peine depuis septembre (2,0 points et 1,5 passe). L’intérieur Jakim Donaldson (2,04 m, 34 ans) est le socle de l’ESSM où il évolue depuis 2014. La montée en Pro A ne lui avait pas causé de problèmes (11,1 points et 7,3 passes) mais il semble plus en retrait cette année (8,8 points et 5,8 rebonds et 1,9 passe). Il forme avec Frank Hassell (2,08 m, 29 ans) une raquette séduisante. Dominant en Pro B en 2015-2016 avec Boulazac (18,4 points et 10,1 rebonds), celui-ci s’était bien adapté à la Pro A (13,7 points et 7,7 Rebonds) et il reste est une des pièces maîtresses du dispositif stelliste même si sa production est moindre cette saison (11,1 points et 7,2 rebonds). L’ailier fort Jean-Victor Traoré (2,03 m, 28 ans) n’avait plus rien à démontrer en Pro B où il tournait à 11,9 points et 8,0 rebonds sur les 3 dernières saisons avec Lille. La marche est peut-être un peu haute et, passant de 32 minutes par match à 15, ses statistiques s’en ressentent (4,6 points et 1,9 rebond). Le pivot nigérian Dinma Odiakosa (2,03 m, 31 ans) était performant en Pro B les 3 saisons précédentes (12,2 points et 8,0 rebonds). Pour lui aussi, le palier est délicat à franchir (6,4 points et 1,4 rebond).

    L’effectif du MSB :
    1 Mykal Riley (1,98 m, 32 ans, ailier, Américain)
    3 Justin Cobbs (1,91 m, 26 ans, meneur, Américain)
    4 Chris Lofton (1,88 m, 31 ans, arrière, Américain)
    8 Antoine Eïto (1,86 m, 29 ans, meneur)
    10 Mel Esso Essis (1,99 m, 19 ans, ailier)
    11 Terry Tarpey (1,96 m, 23 ans, arrière)
    15 Wilfried Yeguete (2,01 m, 26 ans, intérieur)
    17 Pape-Philippe Amagou (1,85 m, 32 ans, arrière) blessé
    19 Youssoupha Fall (2,21 m, 22 ans, pivot)
    20 D.J. Stephens (1,98 m, 26 ans, ailier, Américain)
    24 Romeo Travis (2,01 m, 32 ans, ailier fort, Américain)
    30 Mathieu Nzita (1,84 m, 18 ans, meneur)
    34 Michel Doumbé (2,05 m, 20 ans, pivot, Camerounais)
    Coach : Eric Bartecheky
    Assistants : Antoine Mathieu et Dounia Issa

    L’effectif du Portel :
    0 Trae Golden (1,89 m, 26 ans, arrière, Américain)
    4 Dinma Odiakosa (2,03 m, 31 ans, pivot, Nigérian)
    5 Jean-Victor Traoré (2,03 m, 28 ans, ailier fort)
    6 Benoît Mangin (1,88 m, 29 ans, meneur)
    7 Jakim Donaldson (2,04 m, 34 ans, intérieur, Américain)
    9 Gary Chathuant (1,93 m, 34 ans, arrière)
    14 Mohamed Hachad (1,94 m, 34 ans, arrière)
    17 Mounir Bernaoui (2,04 m, 20 ans, ailier fort)
    21 Frank Hassel (2,05 m, 29 ans, pivot, Américain)
    22 Jessie Bégarin (1,91 m, 29 ans, arrière)
    29 Tweety Carter (1,80 m, 29 ans, meneur, Américain)
    Coach : Eric Girard
    Assistant : Jacky Périgois

    Les arbitres de la rencontre :
    Mathieu Hosselet, Alexandre Deman et Ahmed Aït Bari

    La saison 2016-2017 du MSB :
    Pro A : 12ème avec 14 victoires et 20 défaites
    Meilleur marqueur : Ryan Pearson 12,2 points
    Meilleur rebondeur : Will Yeguete 6,9 rebonds
    Meilleur passeur : Giordan Watson 3,4 passes
    Playoffs : Non qualifié
    Leaders Cup : Non qualifié
    Coupe de France : Battu en finale par Nanterre (79-96)
    Basketball Champions League : 1er du Groupe B de saison régulière (9 victoires et 5 défaites) – Eliminé en 1/8 de finale par Sassari (63-79 puis 66-68)

    La Saison 2016-2017 du Portel :
    Pro A : 7ème avec 19 victoires et 15 défaites
    Meilleur marqueur : Darrin Dorsey 14,5 points
    Meilleur rebondeur : Frank Hassel 7,7 rebonds
    Meilleur passeur : Darrin Dorsey 4,4 passes
    Playoffs : Eliminé en 1/4 de finale par Chalon-sur-Saône (0-2)
    Leaders Cup : Non qualifié
    Coupe de France : Eliminé en 1/4 de finale par Chalon-sur-Saône (60-81)
    Coupe d’Europe :  Non qualifié

    L'opposition en Sarthe :
    L’Etoile Sportive Saint-Michel, créée en 1928, n’est montée en Pro A qu’en 2016. Sa seule apparition à Antarès date du 25 avril dernier quand les hommes d’Alexandre Ménard s’étaient inclinés (66-77) malgré les efforts de Lahaou Konaté et Ryan Pearson, auteurs de 18 points chacun avec le soutien de Pape-Philippe Amagou 12.

  • Écrit par , samedi 18 novembre 2017 21:34

    Menant de bout en bout, les Manceaux se sont imposés sans frayeur face aux Portelois.

    Pendant plus de 3 quart-temps, les joueurs d’Eric Bartecheky ont évolué sur un nuage. Menant alors de 33 points (75-42, 33ème), ils ont stoppé net leur effort au point d’encaisser un vilain 21-2 dans le final. Si ces 8 dernières minutes ont laissé un goût amer dans la bouche de certains spectateurs, il convient de ne pas bouder notre plaisir. Le MSB est toujours seul leader avec 8 victoires pour 2 défaites et la fenêtre internationale à venir va permettre à tout un chacun de recharger les batteries, le prochain match n’étant programmé que le 3 décembre avec un déplacement à Villeurbanne.

    Les Cinq de départ :
    MSB : Justin Cobbs, Chris Lofton, Mykal Riley, Romeo Travis et Youss Fall
    Le Portel : Tweety Carter, Trae Golden, Mohamed Hachad, Jakim Donaldson et Frank Hassell

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 23-12
    Les Sarthois frappaient d’entrée (6-0, 2ème) puis les joueurs d’Eric Girard réagissaient (10-5, 4ème). Auteurs de 2 paniers chacun, Mykal Riley et Romeo Travis alimentaient un 8-0 creusant l’écart (18-5, 7ème) avant que les débats ne s’équilibrent jusqu’à la fin du 1er acte (23-12).

    2ème quart-temps : 24-15
    D.J. Stephens et Tweety Carter se répondaient au tir à l’arc (26-15, 12ème). Les Manceaux mettaient un nouveau petit coup d’accélérateur (32-16, 13ème).  Les Stellistes tentaient de s’accrocher (37-23, 17ème) mais les joueurs d’Eric Bartecheky poussaient jusqu’à compter 20 points d’avance à la pause (47-27).

    3ème quart-temps : 21-13
    Romeo Travis remettait le couvert (49-27, 21ème). Chris Lofton ajoutait 2 triples (57-35, 26ème). Youss Fall et Romeo Travis s’offraient un 2+1 chacun pour faire grimper l’addition (+26, 63-37, 27ème). A peine perturbés par un panier à longue distance de Tweety Carter, Chris Lofton et Will Yeguete contribuaient à distancer les Portelois de 28 longueurs à 10 minutes du terme (68-40).

    4ème quart-temps : 9-23
    A cheval sur les 2 derniers quart-temps, les Sarthois s’offraient un 12-0 ponctué par le 3ème panier primé de D.J. Stephens (75-42, 33ème). Cet écart de 33 unités constituait l’avantage maximal du MSB. Les Portelois prenaient alors les Manceaux à la gorge et leur infligeaient un brutal 14-0 pour revenir sous la barre des 20 points (75-56, 38ème). Mykal Riley arrêtait bien la série (77-56, 38ème) mais les Maritimes repartaient pour un 7-0 final (77-63).

    L’Homme du match :
    Les matchs se suivent et se ressemblent pour Romeo Travis qui a montré la voie à ses partenaires en inscrivant 10 des 18 premiers points sarthois. Une nouvelle fois, le capitaine a fini avec l’évaluation mancelle la plus élevée (15) en étant le meilleur marqueur de la partie avec 16 points. Il a ainsi réussi 7 paniers sur 11 tirs auxquels il a ajouté 2 lancers-francs sur 3 tentatives. Par ailleurs, il a également pris 1 rebond et délivré 3 passes décisives, le tout en 22 minutes.
     
    Le Chiffre du match :
    7. Pas moins de 7 Sarthois ont terminé la partie avec une évaluation à 2 chiffres. Outre Romeo Travis et ses 15, Youss Fall (7 points et 11 rebonds) et Mykal Riley affichaient un joli 14 au bout du compte, l’Américain s’étant offert au passage un double-double (12 points et 10 rebonds) après avoir joué l’intégralité des 40 minutes. Antoine Eïto présentait un appréciable 12 alimenté par 12 points et 4 passes alors que Chris Lofton (11 points) et D.J. Stephens (3 sur 4 à 3 points) finissaient avec un 11 chacun. Enfin, Justin Cobbs, malheureux aux tirs (2/10) délivrait 7 passes décisives pour une évaluation de 10.

     

     
  •  LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       RILEY M 40 12 5/14 36 0/7 5/7 2/2 2 1 10 3 0 3 1 14
       COBBS J 36 6 2/10 20 0/4 2/6 2/2 1 3 4 1 0 0 7 10
       LOFTON C 24 11 4/11 36 3/5 1/6 0/0 2 0 2 4 0 0 1 11
       EITO A 20 12 5/9 56 2/4 3/5 0/0 2 1 1 0 0 1 4 12
       YEGUETE W 16 4 1/2 50 0/0 1/2 2/4 3 5 4 2 0 0 1 8
       FALL Y 24 7 3/7 43 0/0 3/7 1/3 2 5 11 0 1 1 2 14
       STEPHENS D 18 9 3/4 75 3/4 0/0 0/0 2 0 1 2 0 1 1 11
       TRAVIS R 22 16 7/11 64 0/0 7/11 2/3 1 2 1 0 1 1 3 15
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 3 0 0 0 0 3
       TOTAL 200 77 30/68 44 8/24 22/44 9/14 15 17 37 12 2 7 20 98

     LE PORTEL Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       BEGARIN J 20 3 1/2 50 1/2 0/0 0/0 2 2 1 0 0 3 1 1
       CARTER T 24 9 3/8 38 3/6 0/2 0/0 1 0 1 0 0 2 2 5
       CHATHUANT G 17 7 3/5 60 1/2 2/3 0/0 1 1 1 1 0 1 0 6
       DONALDSON J 24 6 2/5 40 0/0 2/5 2/3 4 3 4 0 1 2 3 8
       GOLDEN T 35 14 3/12 25 0/2 3/10 8/9 0 7 9 0 0 3 9 19
       HACHAD M 22 7 3/7 43 1/3 2/4 0/0 4 1 3 1 0 1 0 6
       HASSELL F 30 15 7/14 50 0/0 7/14 1/2 2 1 7 0 0 0 0 14
       ODIAKOSA D 14 2 1/1 100 0/0 1/1 0/0 1 0 2 0 0 1 2 5
       TRAORE J 14 0 0/3 0 0/2 0/1 0/0 2 0 4 1 0 2 0 0
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 5 0 0 0 0 5
       TOTAL 200 63 23/57 40 6/17 17/40 11/14 17 15 37 3 1 15 17 69
  • Écrit par , samedi 18 novembre 2017 23:11

    Eric Bartecheky
    Beaucoup de choses m'ont plu ce soir. C'est dommage de finir comme cela, déjà pour la salle mais aussi pour le goal average. Il faut tout le temps avoir l'œil sur le score pour avoir l'écart le plus important possible.
    Mais, on ne va pas accentuer le discours sur cela. A l'inverse de la semaine dernière, on est satisfait d'avoir une équipe qui a montré un visage différent. On a eu une semaine d'entrainement pleine et avons travaillé pour bien appréhender ce match. N'oublions pas qu'on était à 8 ce soir avec l'absence de Terry Tarpey et avons eu qu'une seule fois Wilfried Yeguete à l'entrainement cette semaine.
    Je suis satisfait d'avoir retrouvé la victoire. On restait sur 2 défaites toutes compétitions confondues. Avant la trêve, c'était important. On ne joue que le 3 décembre maintenant. On a donné 2 jours et demi aux joueurs et on aura un match amical contre Nantes vendredi pour reprendre le rythme.
    Il y a eu peu d'erreurs sur le match. Tout n'est pas parfait mais il y a eu du mieux. On a retrouvé une force de dissuasion à l'intérieur. J'espère pouvoir retrouver Terry la semaine prochaine qui apporte de la dureté.

    Chris Lofton
    C'est une belle victoire à domicile. Nous avons eu une bonne réaction face à notre public. Je reprends mes marques, ma condition reprend peu à peu et je progresse de jour en jour.

    Eric Girard
    Je suis désolé pour le public Sarthois par le spectacle qu'on a montré, nous n'avons pas été dignes d'une équipe de Pro A.
    Nous avons été dominés une nouvelle fois à l'intérieur. On a du mal à jouer contre des pivots de grande taille. Quand on a moins de fixation intérieure, cela devient très dur. On était en retard en défense et après tout va très vite. L'absence de Benoît Mangin, qui est un homme de système, un coach sur le terrain, nous a été préjudiciable mais ce n'est pas la seule raison de notre défaite. On a eu plus d'envie en seconde mi-temps mais cela n'a pas été suffisant.

    Mohamed Hachad
    L'approche du match n'a pas été bonne individuellement et collectivement. On n'a pas été dans l'intensité et dans la dureté. On a pris l'eau très tôt, on a couru après le score. On était en retard sur les rotations. On aurait dû aborder le match différemment avec plus de rigueur.

Equipes

Compétitions