• Alba Berlin    80 - 79    Enel Basket Brindisi
    Grissin Bon Reggio Emilia    73 - 78    Herbalife Gran Canaria Las Palmas
Eurocup - 10ème journée
16/12/2015 - 20:00  
MHP ARENA
 
90 49
Ludwigsburg 21-14, 46-22, 69-30, 90-49 Le Mans
Composition   Composition
  • Écrit par , mardi 15 décembre 2015 21:35

    Les Manceaux disputeront en Allemagne leur dernier match de la saison régulière de l'Eurocup ce mercredi à 20 heures.

    Les joueurs d'Erman Kunter n'ont pas complètement leur destin entre leurs mains. Non seulement, ils doivent vaincre Ludwigsburg mais ils doivent également compter sur une défaite de Berlin qui va recevoir Brindisi. Le défi est de taille mais il vaudra le coup d'être relevé. N'oublions pas que le dernier déplacement des Sarthois outre-Rhin s'est soldé par une victoire inattendue à Berlin, il y a une quinzaine de jours.

    Le Contexte :
    Avec 6 victoires et 3 défaites, Ludwigsburg occupe la 2ème place du groupe à égalité avec Reggio Emilia. Les deux équipes sont déjà qualifiées pour le Last 32, tout comme le leader, Gran Canaria. L'équipe de la banlieue nord de Stuttgart s'est notamment signalée par deux nets succès aux dépens de Berlin.  Les Manceaux sont 5èmes avec 3 succès et 6 revers. Ils pourraient encore prétendre au Last 32 à la double condition qu'ils gagnent à Ludwigsburg et que Berlin perde face à Brindisi.

    Le match aller :
    La première mi-temps étaient équilibrée même si les Manceaux viraient en tête au repos (31-28). Les Allemands inversaient la tendance dans le 3ème acte mais les Sarthois arrachaient la prolongation (66-66). Ils se faisaient alors distancer et lâchaient prise (75-81). Ty McKee compilait 17 points, 6 rebonds et 5 passes alors que Chris Lofton ajoutait 14 points, Robert Dozier 11 et Mike Gelabale 10. Mouphtaou Yarou finissait avec un double-double (11 points et 10 rebonds) de même que l'Américain de Ludwigsburg Jon Brockman (12 points et 17 rebonds). Chez les vainqueurs, Shawn Huff surprenait en totalisant 21 points et Royce O'Neale et Mustapha Shakur en inscrivaient 11 chacun.

    L'effectif de MHP RIESEN Ludwigsburg :
    L'entraîneur américain John Patrick gagné l'Eurochallenge en 2010 avec Göttingen. Il s'appuie sur 9 Américains dont 2 ont un passeport allemand. Il en est de même pour l'Espagnol de naissance Alvaro Munoz-Borchers. Le Finlandais Shawn Huff complète l'effectif alors que David McCray (1,88 m, 29 ans) est la seule touche nationale de l'équipe. Mustapha Shakur (1,91 m, 31 ans) en est le meneur en même temps que le leader offensif (13,9 points et 4,0 passes). L'autre arrière, Rocky Trice (1,85 m, 31 ans) sévit avec bonheur (10,5 points, 5,4 rebonds et 2,8 passes) alors que Tekele Cotton (1,88 m, 22 ans) est à peine moins productif (9,1 points). L'ailier Royce O'Neale (1,96 m, 22 ans) apporte 8,0 points et 3,9 rebonds. La raquette est tenue par Shawn Huff (1,98 m, 31 ans) qui sévit à hauteur de 9,8 points et 3,6 rebonds tandis l'intérieur Jon Brockman (2,01 m, 28 ans) compile 8,1 points et 7,7 rebonds. Jason Boone (2,03 m, 30 ans) est un précieux back-up (5,3 points) quand l'apport d'Adam Waleskowski (2,03 m, 32 ans) est plus anecdotique (2,2 points et 1,1 rebond). Certains éléments ne sont pas des inconnus du public français. Ainsi, Mustapha Shakur a évolué à Pau (début de saison 2011-2012). Adam Waleskowski a été vu en Pro B à Brest, Besançon et Nanterre et a même terminé l'exercice 2008-2009 en Pro A, encore à Besançon. Jon Brockman a successivement porté les maillots de Limoges (2012-2013) et Chalon (2013-2014). Enfin, Jason Boone est apparu dans les rangs de Boulogne en cours de saison dernière.

    Les Arbitres de la rencontre :
    Srdan Dozai (Croatie), Milos Koljensic (Montenegro) et Mario Majkic (Slovénie)

    Les autres matchs du groupe :
    Mercredi 16 décembre à 20h00 : Berlin (Allemagne) – Brindisi (Italie)
    Mercredi 16 décembre à 20h30 : Reggio Emilia (Italie) – Gran Canaria (Espagne)

    Un peu de culture :
    Ludwigsbourg est une ville du sud-ouest de l'Allemagne à une centaine de kilomètres de la frontière française. Située en banlieue nord de Stuttgart, elle est peuplée de 88 000 habitants. La ville a conclu avec la ville française de Montbéliard le premier jumelage franco-allemand en 1950. Elle a vu naître Charles Pfizer, le fondateur de la société pharmaceutique Pfizer, leader mondial dans son secteur et inventeur du Viagra.

    L'Adversaire :
    En 1960, un club sportif appelé DJK Ludwigsburg a créé une section basket. Alors que l'équipe commençait à avoir un certain succès, elle s'est déplacée vers le Spvgg 07 Ludwigsburg pour des raisons financières. L'accession à l'élite allemande date de la saison 1979-80. Redescendue en deuxième division dans les années 80, l'équipe est remontée en 1985. Ludwigsburg est devenu un club de basket à part entière en décembre 1987 et a commencé à jouer les playoffs régulièrement. Cela n'a pas duré et l'équipe a commencé à manquer les playoffs avant d'être reléguée en 1997 et même de jouer la saison 2000-2001 en 3ème division. Rebondissant, Ludwigsburg est revenu dans l'élite en 2002 et est apparu de nouveau en playoffs en 2005. Deux ans plus tard, l'équipe prenait la 2ème place de la saison régulière avant d'être battue en demi-finale par Bamberg.  avant de perdre contre Brose Baskets. En 2008, EnBW Ludwigsburg perdu chez les Artland Dragons Quakenbrück le match pour le titre. S'en est suivie une descente dans la hiérarchie avec une absence en playoffs deux saisons de suite et une lutte pour le maintien en 2012. L'an dernier, l'équipe a accroché les playoffs au point-average aux dépens de Brunswick alors qu'elle a fini 8ème avec un bilan équilibré de 17 victoires et 17 défaites.

    Ludwigsburg et l'Europe :
    De 1989 à 1994, le club allemand a participé sans discontinuer à la Coupe Korac mais sans grand succès. La saison 2007-2008 l'a vu disputer la Coupe ULEB avec une 5ème place de son groupe de saison régulière. Il a été convié à la présente édition de l'Eurocup pour pallier la défection du club belge d'Ostende qui a préférer disputer l'Europe Cup de la FIBA.

    Les Oppositions :
    Avant le match aller, Le Mans et Ludwigsburg ne s'étaient jamais rencontrés dans l'histoire des compétitions européennes. Si le SCM n'a jamais joué contre une équipe allemande, le MSB a disputé 25 matchs face à des formations d'outre-Rhin avec un bilan est de 14 victoires pour 11 défaites. Le dernier date du 2 décembre dernier quand les hommes d'Erman Kunter se sont imposés à Berlin (86-80).

  • Écrit par , mercredi 16 décembre 2015 21:43

    L'aventure en Eurocup s'est arrêtée en Allemagne où les Manceaux ont essuyé un sévère revers.

    Les Sarthois ne croyaient pas vraiment aux miracles. Pour eux, le Last 32 semblait inaccessible. Perdre d'1 point ou de 41 ne changeait rien à l'affaire. Dans le coup, les joueurs d'Erman Kunter ont livré un vrai match de Coupe d'Europe. Ainsi, il est des rencontres européennes (ou de NBA) que les équipes laissent filer quand l'écart est fait pour se préserver en vue des matchs à suivre. Parfois aussi, les coachs se servent d'une telle raclée afin de motiver leurs troupes pour le match suivant. L'ASVEL sera à Antarès samedi prochain à 18 heures. On verra alors le degré d'amour-propre d'Erman Kunter et sa troupe.

    Les Cinq de départ :
    MSB : Tywain McKee, Pape-Philippe Amagou, Mickaël Gelabale, Robert Dozier et Mouphtaou Yarou
    Ludwigsburg : Mustapha Shakur, David McCray, Rocky Trice, Royce O'Neale et Jon Brockman

    Le Film du match :
    1er quart-temps : 14-21
    Le ton était donné dès l'entame de match (0-10, 5ème). Ty McKee ouvrait la marque mancelle sur un panier primé (3-10, 6ème). Chris Lofton ramenait un peu les siens (9-14, 8ème) qui étaient quand même relégués à 10 longueurs (9-19, 9ème). L'arrière sarthois clôturait le score du premier quart-temps depuis l'arc (14-21).

    2ème quart-temps : 8-25
    Après le 10-0 du 1er acte, les Manceaux encaissaient un 11-0 pour commencer le 2ème (14-32, 14ème). Ils avaient un dernier sursaut (22-36, 17ème) avant d'encaisser un nouveau 10-0 pour finir la 1ère mi-temps (22-46).

    3ème quart-temps : 8-23
    Après la pause, les hommes d'Erman Kunter se retrouvaient vite à 30 points (26-56, 25ème). Les 4 lancers-francs de Mouphtaou Yarou et Petr Cornelie n'empêchaient pas le trou de devenir abysse après 30 minutes de jeu (30-69).  

    4ème quart-temps : 19-21
    A -48 (30-78, 32ème), le retard maximal était atteint. Il restait au même niveau (35-83, 34ème) avant de se réduire à peine en fin de match (-41, 49-90).

    Le Manceau du match :
    Seul joueur du MSB a avoir dépassé les 10 à l'évaluation, Ty McKee n'a fait grimper la sienne qu'à 12 en 28 minutes. Il s'est contenté de 7 points (1 panier à 3 points sur 5 tirs et 4 lancers-francs sur 4), 5 rebonds, 1 passe, 1 interception et 6 fautes provoquées.

    Le Chiffre du match :
    41. En perdant avec une différence de 41 points, les Manceaux ont établi un record. Jamais une équipe sarthoise n'avait été battue de plus de 40 points à l'extérieur en Coupe d'Europe. Pour retrouver trace d'un pareil écart, il faut remonter à 1975 quand le SCM avait sombré à Leningrad (URSS) en Coupe Korac (49-119). Devenu MSB, le club manceau a été laminé par deux fois à Vilnius (Lituanie). D'abord en 2008 au titre de l'Euroleague (-35, 50-85) puis en 2011 en Eurocup (-38, 49-87).

  •  MHP RIESEN LUDWIGSBURG Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       ARMBRUST Y 15 1 0/3 0 0/2 0/1 1/2 2 1 0 0 0 0 2 -1
       BOONE J 15 4 2/3 67 0/0 2/3 0/0 3 1 3 1 1 0 0 8
       BROCKMAN J 12 4 2/3 67 0/0 2/3 0/0 0 0 6 0 1 0 0 10
       HUFF S 16 10 3/4 75 2/2 1/2 2/2 1 3 1 0 0 1 0 9
       LOESING B 20 10 4/7 57 1/3 3/4 1/1 4 2 3 2 0 0 5 17
       MCCRAY D 17 3 1/4 25 1/4 0/0 0/0 2 1 1 4 0 1 1 5
       MCNAUGHTON C 14 6 2/5 40 0/0 2/5 2/2 2 1 6 0 1 0 0 10
       MUNOZ-BORCHERS A 19 9 3/8 38 1/3 2/5 2/2 1 2 5 0 0 2 1 8
       O'NEALE R 21 8 3/8 38 0/1 3/7 2/2 2 1 4 1 0 1 0 7
       SHAKUR M 19 17 6/10 60 1/2 5/8 4/4 2 3 3 1 0 1 4 20
       TRICE R 17 6 3/6 50 0/1 3/5 0/0 0 1 2 0 0 1 2 6
       WALESKOWSKI A 12 12 5/6 83 1/1 4/5 1/1 1 1 2 0 0 0 1 14
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 1 0 0 1 0 0
       TOTAL 197 90 34/67 51 7/19 27/48 15/16 20 17 37 9 3 8 16 113

     LE MANS Min Pts Tot. % T3 T2 LF F FPR Rbds Int Co BP PD Eva.
       MCKEE T 28 7 1/5 20 1/2 0/3 4/4 1 6 5 1 0 3 1 7
       DOZIER R 22 4 2/8 25 0/1 2/7 0/0 1 3 1 1 0 1 1 0
       LOFTON C 22 10 4/7 57 2/4 2/3 0/0 0 1 1 0 0 2 0 6
       KONATÉ L 21 11 4/7 57 1/3 3/4 2/2 2 1 1 1 0 2 0 8
       PITARD G 12 1 0/1 0 0/1 0/0 1/2 2 2 2 0 0 0 1 2
       CORNELIE P 19 2 0/4 0 0/1 0/3 2/2 5 1 3 0 3 1 2 5
       YAROU M 25 8 1/5 20 0/0 1/5 6/6 2 3 6 1 0 2 0 9
       GELABALE M 25 4 2/9 22 0/4 2/5 0/0 2 0 1 0 0 3 1 -4
       AMAGOU P 16 0 0/3 0 0/1 0/2 0/0 2 1 0 0 0 1 2 -2
       JEANNE J 3 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 1 0 0 0 0 1 1
       FALL Y 8 2 0/0 0 0/0 0/0 2/2 0 1 0 0 1 0 0 3
       EQUIPE 200 0 0/0 0 0/0 0/0 0/0 0 0 6 0 0 2 0 4
       TOTAL 201 49 14/49 29 4/17 10/32 17/18 17 20 26 4 4 17 9 39
  • Écrit par , jeudi 17 décembre 2015 13:49

    John Patrick (Head Coach MHP RIESEN Ludwigsburg): "Je suis très fier de mon équipe et particulièrement de la manière. Nous avons imposé notre façon de jouer et les joueurs de notre banc ont fait un très bon travail."

    Erman Kunter (Head Coach Le Mans Sarthe Basket): "Je n'ai pas grand chose à dire après un match comme ça. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Nous avions joué lundi mais je ne veux pas me servir de cela comme excuse. La réaction de mon équipe, notre engagement et notre défense ont été horribles. Ludwigsburg a une belle équipe. Ils jouent dur, sont très bons en défense et nous ont battu dans tous les uns contre uns.

Equipes

Compétitions