Informations générales

Interview Christophe Le Bouille

Le 
Ouest France a fait le point avant les Episodes 3 et 4 des Finales avec le Président du Directoire du MSB

Photo Christophe Le Bouille
Juste un mot sur ces insultes raciales dont a été victime Mykal Riley à Monaco. Votre réaction et la position du MSB ?
Des tribunes, un supporteur, plutôt un imbécile, l'a traité de nègre. C'est pitoyable et d'une stupidité sans nom. On ne peut pas l'accepter et la LNB a condamné fermement ces agissements et a ouvert une enquête. De notre côté, on ne veut pas donner plus d'ampleur que ça à cette affaire. On veut rester focus basket et surtout ne pas faire l'amalgame avec le restant des supporters monégasques. Le club de l'AS Monaco est tout à fait à même de gérer ce problème en interne.

Vous n'étiez pas vendredi à Monaco par superstition. Comment avez-vous vécu cette nouvelle grande soirée ?
J'étais chez moi avec ma femme et ma fille. Pour être honnête, je ne suis pas franchement de bonne compagnie dans ces moments-là. Même si j'avoue avoir été assez rapidement serein. Je trouvais notre approche, notre attitude meilleure qu'au match 1. L'équipe a globalement bien maîtrisé ce deuxième match, même si Kikanovic a encore fait mal et que Monaco est revenu deux fois dans le match. Mais l'écart final me semble légitime. Le staff a su trouver des solutions, a su s'ajuster. On a corrigé des détails importants. Mykal (Riley) sortait d'un match raté et, dès la première action où il file au panier malgré une passe pas vraiment top, on comprend que la confiance est revenue. Quant à Youss (Fall), auteur de playoffs up and down, il a rapidement montré qu'il allait se faire respecter et marcher sur tout le monde. J'associe aussi Justin (Cobbs) qui enchaîne de gros matches malgré une énorme pression sur lui. Je ne sais pas combien de temps il va tenir comme ça. Les deux paniers primés d'Antoine (Eïto) nous offrent notre premier gros écart. Ok, on a moins vu Chris (Lofton) et DJ(Stephens). Ils seront là aux matches 3 et 4 (sourire).

Justement, cette égalisation garantit encore deux énormes soirées basket à Antarès, lundi et mercredi ?
Et, je vous l'annonce, deux nouveaux matches à guichets fermés car nous n'avons plus aucune place à vendre non plus pour mercredi soir. Quoiqu'il arrive, ce seront les deux derniers matches de la saison à Antarès. Avec la possibilité d'assister mercredi à la remise du trophée de champion de France. Il faut apprécier ces moments à leur juste valeur. Cela n'arrive pas tous les ans. Cette année, on vit un truc exceptionnel. Moi, j'ai envie d'y aller tous les jours à Antarès avec cette équipe et ces supporteurs. Lundi, il faut que ce soit le feu dès la première action, la première passe, le premier coup de sifflet. L'équipe doit se sentir transportée. Elle le mérite tellement. Je vais être exigeant, mais j'aimerai un public encore meilleur qu'en quarts et qu'en demi-finales. Il ne reste plus que deux matches pour crier, encourager, alors qu'ils se lâchent !

Propos recueillis par Philippe PANIGHINI – Ouest France

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr