Actualité

À la rencontre de Kendrick Ray

Le 

Peux-tu te présenter, Kendrick par Kendrick

Kendrick Ray, je viens de New York. C’est ma deuxième année comme joueur professionnel. Je suis prêté par le club du Maccabi Tel-Aviv. J’ai été formé au Kenneshaw State College, dans l’État de Géorgie.

Pourquoi avoir choisi le MSB ?

Honnêtement, pour pouvoir jouer plus. Au Maccabi je suis arrivé dans le mauvais timing, il y avait déjà de bons joueurs sur le même poste que moi. Donc la meilleure chose à faire était d’aller chercher du temps de jeu ailleurs, ici, au Mans.


DBC MSB ASVEL 52

Ton numéro fétiche est le 0, pourquoi ?

C’est une question de motivation pour moi. Au départ, ça représente le nombre de personnes qui pensaient que je pouvais réussir dans le basket : zéro ! Depuis, j’ai gardé ce numéro.

Si tu n’avais pas été joueur de basket, tu penses que tu aurais fait quoi ?

Oh c’est une question difficile parce que je ne me suis jamais posé la question, jouer au basket est ce que j’ai toujours voulu faire… Je pense que j’aurais sans doute fait quelque chose dans le basket, peut-être coach.

Tu penses devenir coach après ta carrière de joueur ?

Non, probablement pas. Si je n’avais pu devenir joueur, j’aurais sans doute essayé d’être coach à la place, mais je ne pense pas que je me reconvertirai en coach après.

Est-ce que tu as un meilleur souvenir sportif dans ta jeune carrière ?

L’année dernière, avec Nymburg, contre l’AEK Athènes chez eux, pour mon premier match de play-offs en Champions League : j’ai marqué 30 points ! J’hésite avec cet été où j’ai joué avec les Jazz en Summer League. C’était vraiment une super expérience où j’ai pu côtoyer et affronter des très forts joueurs.

Et ton pire souvenir ?

Notre élimination contre l’AEK Athènes. On gagne chez eux de 10 points à l’aller et on perd chez nous de 11… sur un buzzer beater !

Comment tu expliques le classement décevant actuel de l’équipe et surtout les difficultés de l’équipe à l’extérieur ?

C’est difficile à expliquer. Il faut surtout que l’on remonte au classement en s’entraînant dur et en prenant les matchs l’un après l’autre. Je pense que notre souci principal à résoudre c’est la communication entre nous, les joueurs. Il faut que l’on arrive à plus se comprendre sur le terrain. Encore plus en déplacement, parce qu’il nous arrive de perdre notre jeu à cause de cela.

D’ailleurs, c’est comment d’arriver dans une équipe en milieu de saison ?

Oh… on arrive et on essaye de voir ce que l’on peut apporter à l’équipe, comment le groupe fonctionne et comment on peut s’insérer dedans et lui apporter un plus.


DBC MSB ASVEL100319 143

Ta principale qualité ?

Je vais en donner deux : mon côté passionné et mon sens de la discipline.

Ton plus gros défaut ?

Je dirais une tendance à l’enfermement, surtout quand quelque chose ne va pas. Plutôt que d’en parler, je garde tout pour moi.

Tu aimes faire quoi de ton temps libre ?

Lire des livres et regarder des films.

Et tu as un film préféré ?

J’aime bien les films d’action où ça bouge bien. Là, si tu me demandes un titre, je pense à John Wick avec Keanu Reeves.

Puisque tu lis beaucoup, quel est ton livre préféré ?

J’ai aimé beaucoup de livres que j’ai lus, mais celui que je lis en ce moment est vraiment bien : The Conspiracy de Mark Farentino.

 

Si tu étais un animal, ou quel est ton animal préféré ?

Un Pit-bull.

Ton plat préféré ?

Le saumon, j’adore le poisson. Si tu veux me faire plaisir, tu me fais du saumon avec des patates douces et des brocolis. J’adore les brocolis, je pourrais en manger toute la journée !

Si tu pouvais discuter avec qui tu voulais, vivant ou mort, qui choisirais-tu ?

Kobe Bryant, pour savoir comment il a géré sa carrière, comment il est devenu un si bon joueur. J’adore Kobe, c’est mon joueur préféré, je suis un vrai fan de Kobe !


kobe

Si tu pouvais avoir un superpouvoir, ce serait quoi ?

Lire dans les pensées. Parce que je suis quelqu’un de très curieux ! (rires)

5 choses à emmener sur une île déserte…

C’est une question difficile… Une lampe-torche, un couteau, une canne à pêche, un hamac et de quoi allumer un feu : une boîte d’allumettes. Que des choses utiles !

Une équipe de basket préférée, et tu ne peux pas dire Le Mans ?

Les New York Knicks, je suis de New York ! Même si Kobe jouait en face, j’étais derrière les Knicks. Il faut avoir connu un match au Madison Square Garden, c’est génial.

Est-ce qu’il y a un joueur avec qui tu rêves de jouer ?

Actuellement, Russell Westbrook en NBA. Plus près de la France, en Europe, je dirais Mike James, qui joue à Milan actuellement. Je pense que l’on formerait une belle traction arrière.

Pour en revenir au basket, quel est ton action préférée ?

Mettre un jump shoot, que ce soit à 2 ou 3 points.

Est-ce que tu as un message pour les fans du MSB ?

Merci à tous pour votre soutien. On espère que vous viendrez encore nombreux nous soutenir pour aller chercher la qualification pour les play-offs… et une fois en play-offs, tout peut arriver !


Interview réalisée par Cyril METEYER/MSB.FR

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr