PLAYOFFS - 2018/2019 - 1/4 Finale - Retour
lundi 27 mai - 20:00

Le Mans

63

       

70




11 - 13  |  15 - 18  |  18 - 16  |  19 - 23

Lyon-Villeurbanne

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

24 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

28 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

20 ans, 193 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Dounia ISSA

Assistant

Antoine MATHIEU

Assistant

Après avoir ouvert le score (2-0, 2ème), les Manceaux étaient rejoints puis dépassés par les Villeurbannais (8-12, 8ème). Ils étaient quand même au contact à la fin du 1er acte (11-13). Un temps relégués à 11 longueurs, avantage maximal de l’ASVEL (14-25, 14ème), Antoine Eïto et ses partenaires réduisaient l’écart de moitié à la pause (26-31). Au retour des vestiaires, les hommes d’Éric Bartecheky revenaient à égalité (31-31, 22ème). Titillant constamment les Rhodaniens, ils restaient au contact et n’avaient que 3 points de retard après 30 minutes de jeu (44-47). Encore au contact au coeur du dernier acte (53-55, 35ème), les Sarthois s’emparaient un court instant des commandes (59-57, 37ème). Ils subissaient alors la réaction des Villeurbannais qui s’échappaient finalement (63-70). Ni le double-double de Richard Hendrix (11 points et 11 rebonds), ni les 16 points de Kendrick Ray ou les 10 unités de Petr Cornelie n’ont suffi à arracher la décision.



Le Mans

VS

Lyon-Villeurbanne

63

points

70

24/61

adresse

21/55

8/24

3 points

7/19

16/37

2 points

14/36

7/11

lancers-francs

21/25

33

rebonds (off/déf)

39

15

passes décisives

17

67

évaluation

82





Après avoir ouvert le score (2-0, 2ème), les Manceaux étaient rejoints puis dépassés par les Villeurbannais (8-12, 8ème). Ils étaient quand même au contact à la fin du 1er acte (11-13). Un temps relégués à 11 longueurs, avantage maximal de l’ASVEL (14-25, 14ème), Antoine Eïto et ses partenaires réduisaient l’écart de moitié à la pause (26-31). Au retour des vestiaires, les hommes d’Éric Bartecheky revenaient à égalité (31-31, 22ème). Titillant constamment les Rhodaniens, ils restaient au contact et n’avaient que 3 points de retard après 30 minutes de jeu (44-47). Encore au contact au coeur du dernier acte (53-55, 35ème), les Sarthois s’emparaient un court instant des commandes (59-57, 37ème). Ils subissaient alors la réaction des Villeurbannais qui s’échappaient finalement (63-70). Ni le double-double de Richard Hendrix (11 points et 11 rebonds), ni les 16 points de Kendrick Ray ou les 10 unités de Petr Cornelie n’ont suffi à arracher la décision.

Y 'A MATCH : 
Pour ce dernier opus, nous vous proposons de revivre le match sous l’angle d’une opposition entre deux joueurs. Et quoi de mieux que de le faire en regardant l’impact des deux capitaines : Charles Kahudi, ancien Manceau et qui porte le numéro 55. Du côté du Mans, Antoine Eïto et son numéro 8 ancré dans le dos !
Lors du match aller, l’équipe de l’ASVEL s’était imposée. Kahudi, avec 6 points et 5 rebonds, avait néanmoins pris le dessus sur Eïto qui avait dû se contenter de 3 points et 3 rebonds. Mais qu’en sera-t-il ce soir ?

Le numéro 8 manceau est dans le cinq de départ contrairement au numéro 55 des visiteurs. Et le capitaine sarthois, après avoir chuchoté quelques mots à l’oreille d’un arbitre, défend comme un mort de faim pour limiter l’appétit offensif de Slaughter. Alors que les visiteurs mènent 10 à 6 à la 7’, Kahudi fait son entrée sur le parquet et se signale en prenant un rebond offensif et en provoquant une faute. Dans la foulée, il convertit ses deux lancers : Kahudi 2, Eïto 0 ! Et à la fin d’un 1er quart-temps verrouillé, après un shoot au buzzer tenté, et hélas loupé par le capitaine sarthois, ce sont les visiteurs qui mènent de deux points (13-11, 10’).
Les deux capitaines se retrouvent face à face dès le début du 2ème quart-temps. Kahudi fait du Kahudi, avec sa puissance physique tandis qu’Eïto organise le jeu des locaux tout en conseillant et motivant ses coéquipiers. Après avoir fait sa 2ème faute personnelle, le capitaine de l’ASVEL regagne son banc, moment choisi par son homologue du MSB d’ouvrir son compteur de points (17-25, 15’) … Avant de délivrer un caviar pour Thompson qui enfile un tir primé ! Mais, et malgré toute leur bonne volonté, les Sarthois rentrent aux vestiaires avec 5 points de retard (26– 31).

Les stats à la reprise :
Antoine 3 points, 2 passes décisives, 1 rebond                 Charles 2 points, 3 rebonds

Les deux formations redémarrent sans leur capitaine. Mais après l’égalisation du MSB à 31 partout, Kahudi fait son retour sur le parquet à la 23’ pour prendre un rebond offensif mais louper deux shoots. Eïto revient en jeu alors qu’il reste 4’ à jouer et rate lui-aussi la cible avant d’ajouter un rebond défensif à ses statistiques. A l’image de leur duel à distance, la rencontre est toujours aussi acharnée (44-47, 30’).    
Il reste 10’ pour faire basculer la rencontre, alors forcément Kahudi et Eïto sont bel et bien là et tentent chacun de porter leur formation. Toutefois, à 5’ de la fin, l’ASVEL a encore un court avantage (53-55, 35’).  Le numéro 8 du MSB enfile son deuxième tir primé de la soirée, la salle est en fusion alors qu’il ne reste plus que 3’ à jouer ! Mais dans une fin de match où les contacts sont de plus en plus appuyés, ce sont les visiteurs qui vont s’imposer et éliminer les Sarthois qui auront pourtant tout donné.

Score final : MSB 63 – ASVEL 70

Les stats à la fin de cette rencontre :
Antoine 6 points, 5 passes décisives, 2 rebonds              
Charles 8 points, 2 passes décisives, 9 rebonds


Highlights du match : 



Podcasts d'interviews : 

Eric Bartecheky - MSB (Ecouter l'enregistrement audio)
Will Yeguete - MSB (Ecouter l'enregistrement audio)
Zvezdan Mitrović - Asvel (Ecouter l'enregistrement audio)
Amine Noua - Asvel (Ecouter l'enregistrement audio)


Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Terry Tarpey, Will Yeguete et Richard Hendrix
Lyon-Villeurbanne : DeMarcus Nelson, A.J. Slaughter, David Lighty, Livio Jean-Charles et Adreian Payne

Le Fil du match :
1er quart-temps : 11-13
(11-13).

2ème quart-temps : 15-18
(26-31).

3ème quart-temps : 18-16
(44-47).

4ème quart-temps : 19-23
(63-70).

Le Sarthois du match :
En 30 minutes, Richard Hendrix a marqué 11 points à 4/8 aux tirs dont 1/1 à 3 points et 2/4 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 11 rebonds dont 3 offensifs, 3 passes, 2 contres pour parvenir à la meilleure évaluation du match (21).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 4
  • 2
  • 0
  • 1

P. CORNELIE
  • 10
  • 2
  • 0
  • 11

A. EITO
  • 6
  • 2
  • 5
  • 5

R. HENDRIX
  • 11
  • 11
  • 3
  • 21

K. RAY
  • 16
  • 4
  • 2
  • 14

T. TARPEY
  • 2
  • 0
  • 1
  • 1

M. THOMPSON
  • 6
  • 1
  • 2
  • 0

W. YEGUETE
  • 8
  • 9
  • 2
  • 14

 

EQUIPE
  • 0
  • 2
  • 0
  • 0

 

TOTAL
  • 63
  • 33
  • 15
  • 67


  • Lyon-VilleurbanneLyon-Villeurbanne
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

M. BILAN
  • 7
  • 7
  • 3
  • 13

C. GALLIOU
  • 0
  • 0
  • 0
  • -2

L. JEAN-CHARLES
  • 2
  • 3
  • 1
  • 1

C. KAHUDI
  • 8
  • 9
  • 2
  • 15

M. KALNIETIS
  • 8
  • 7
  • 7
  • 19

D. LIGHTY
  • 9
  • 3
  • 1
  • 8

T. MALEDON
  • 0
  • 1
  • 0
  • 1

D. NELSON
  • 6
  • 2
  • 2
  • 3

A. NOUA
  • 15
  • 1
  • 0
  • 12

A. PAYNE
  • 11
  • 3
  • 1
  • 11

A. SLAUGHTER
  • 4
  • 0
  • 0
  • -1

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 2

 

TOTAL
  • 70
  • 39
  • 17
  • 82

Eric Bartecheky - MSB (Ecouter l'enregistrement audio)
Will Yeguete - MSB (Ecouter l'enregistrement audio)
Zvezdan Mitrović - Asvel (Ecouter l'enregistrement audio)
Amine Noua - Asvel (Ecouter l'enregistrement audio)

Wilfried Yeguete

« Ce n’était pas une saison facile. Malgré les blessés, on s’est battu avec nos forces. On a montré du caractère, on finit à 20 victoires en saison régulière. Cameron aurait pu apporter dans cette série face à l’Asvel. Villeurbanne possède une très bonne équipe. En fin de match, ils continuent à mettre beaucoup d’impact tout en trouvant des solutions en attaque. On a manqué de rotations et de lucidité. On n’a pas réussi à provoquer des fautes et ils ont rentré de gros shoots en fin de possession, cela nous tue. Il faut vraiment réussir le match parfait contre Villeurbanne. Si tu n’y arrives pas, tu le paies. »

Eric Bartecheky

« L’équipe a montré un visage séduisant dans la combativité. Même à huit contre une Asvel au complet, on n’a pas encaissé tant de points que ça. on a réussi quand même à les stopper. Une vraie satisfaction. Je suis forcément déçu de cette élimination, de finir si près. Je suis aussi fier d’avoir résisté. Je n’avais encore jamais été exclu en plein match. C’est l’accumulation de ce qui s’est passé depuis la finale de Coupe de France. Un moment donné, il y en a marre. C’était mon dernier match avec le MSB. Je ne voulais pas en parler avant par respect pour l’équipe et pour garder une motivation intacte. Merci au Mans pour m’avoir donné le job il y a deux ans. On a décroché le titre de champion et deux fois les playoffs. On a joué trois finales en deux ans avec la Leaders Cup et la Coupe de France. Un grand merci à mon staff, Antoine, Dounia et Alex. Ils ont été d’un sérieux et d’un soutien irréprochables. J’avais envie d’un nouveau challenge. Gravelines m’a offert un contrat de trois ans alors que je n’avais plus qu’un an au Mans. Il faut faire des choix dans la vie et j’ai fait celui-ci. »


Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr