Jeep ELITE - 2018/2019 - 19ème journée
samedi 02 février - 20:00

Le Mans

89

       

74




25 - 24  |  15 - 8  |  23 - 20  |  26 - 22

Châlons-Reims

Après s’être pris les pieds dans le tapis de la Meilleraie à Cholet (64-70), les Sarthois seraient bien inspirés ne pas tituber contre les Champenois. Brillants en Ligue des Champions, Antoine Eïto et ses partenaires doivent maintenant réaliser des prestations du même acabit en Jeep Élite pour réintégrer au plus vite le Top 8, synonyme de playoffs. Le classement des Champenois n’est pas, non plus, une raison pour aborder la rencontre en excès de confiance. La punition choletaise a dû servir de leçon. Et puis, il faudra se méfier des anciens Manceaux, Gédéon Pitard et Yannis Morin, qui ne seront pas là que pour serrer les mains de personnes connues.

Le contexte :
Avec 8 succès et 10 revers, Châlons-Reims occupe la 14ème place du classement de Jeep Élite. De leur côté, les Sarthois pointent au 11ème rang après avoir enregistré 9 victoires et 9 défaites, tout comme Monaco.
Lors de la dernière journée, les Marnais se sont inclinés à Reims face à Nanterre (77-102) même si Blake Schilb a totalisé 19 points alors que Devon Ebanks et Gédéon Pitard en ont ajouté 12 chacun et Yannis Morin 10. Pour leur part, les Manceaux se sont inclinés à Cholet (64-70) même si Juice Thompson a marqué 13 points avec l’aide de Cameron Clark et Richard Hendrix (11 chacun) et Valentin Bigote (10).

Les arbitres de la rencontre :
Yohan Rosso, Fabrice Canet et Bernardo Lopes

L’effectif de Châlons-Reims :
1 – Zabian Dowdell (1,90m, 34 ans, meneur, Américain) : 9,9 points et 4,0 passes
3 – Devin Ebanks (2,06 m, 29 ans, intérieur, Américain) : 20,9 points et 7,2 rebonds
6 – Blake Schilb (2,01 m, 35 ans, ailier, Américain-Tchèque) : 12,6 points, 4,1 rebonds et 4,1 passes
7 – Gédéon Pitard (1,86 m, 30 ans, meneur) : 5,1 points, 2,2 rebonds et 2,3 passes
8 – Nikola Knezevic (1,95 m, 19 ans, ailier) :
13 – Johan Passave-Ducteil (1,98 m, 33 ans, intérieur) : 10,5 points et 4,7 rebonds
20 – Jimmy Baron (1,91 m, 32 ans, arrière, Américain) : 12,5 points, 2,2 rebonds et 2,2 passes
22 – Louis Cassier (2,02 m, 21 ans, intérieur) : 1,8 point
24 – Sadio Doucouré (2,00 m, 26 ans, ailier) : 6,9 points et 3,4 rebonds
25 – Yannis Morin (2,08 m, 25 ans, ailier fort) : 7,8 points et 3,5 rebonds

La saison 2017-2018 de Châlons-Reims :
Pro A : 14ème avec 15 victoires et 19 défaites
Meilleur marqueur : Martin Hermannson (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Ed Daniel (5,6 rebonds)
Meilleur passeur : Martin Hermannsson (5,7 passes)
Playoffs : -
Leaders Cup : -
Coupe de France : Éliminé en 1/8 de finale par Orléans (Pro B) (77-82)
Coupe d’Europe : -

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions en Sarthe :
Le match de ce samedi sera le 4ème duel entre le CCRB et le MSB, tous en saison régulière de Pro A. Si les 2 premiers ont des défaites mancelles, les 2 suivants se sont soldés par des succès. Le 13 janvier 2018, les hommes d’Éric Bartecheky se sont imposés (90-84) grâce à l’apport de Youssoupha Cfall (24 points et 14 rebonds), Romeo Travis (15 points), Justin Cobbs (14) et Chris Lofcton (11). Avant l'union de l'ESPE et du RCB en 2010, 7 matchs de saison régulière de Pro A ont eu lieu dans la Sarthe. Les 3 rencontres face à Châlons-en-Champagne se sont toutes soldées par des victoires sarthoises de même que les 4 face à Reims.

Le Mans

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

30 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

24 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

20 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Alors que les Champenois étaient encore en embuscade après 10 minutes de jeu (25-24), les Manceaux plaçaient une accélération dans le deuxième acte (40-32). S’ils n’étaient pas transcendants en deuxième mi-temps, les hommes d’Éric Bartecheky n’en remportait pas moins le 3ème quart-temps (23-20) pour compter 11 points d’avance à 10 minutes de la fin. Ils récidivaient dans le dernier (26-22) pour l’emporter confortablement (89-74). Auteur de 19 points, Juice Thompson a mené son équipe au succès avec le concours de Valentin Bigote et Antoine Eïto (18 chacun) et Cameron Clark (10).



Le Mans

VS

Châlons-Reims

89

points

74

31/63

adresse

29/58

10/24

3 points

4/13

21/39

2 points

25/45

17/18

lancers-francs

12/18

33

rebonds (off/déf)

29

21

passes décisives

13

111

évaluation

72





Alors que les Champenois étaient encore en embuscade après 10 minutes de jeu (25-24), les Manceaux plaçaient une accélération dans le deuxième acte (40-32). S’ils n’étaient pas transcendants en deuxième mi-temps, les hommes d’Éric Bartecheky n’en remportait pas moins le 3ème quart-temps (23-20) pour compter 11 points d’avance à 10 minutes de la fin. Ils récidivaient dans le dernier (26-22) pour l’emporter confortablement (89-74). Auteur de 19 points, Juice Thompson a mené son équipe au succès avec le concours de Valentin Bigote et Antoine Eïto (18 chacun) et Cameron Clark (10).

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Valentin Bigote, Cameron Clark et Will Yeguete
Châlons-Reims : Zabian Dowdell, Jimmy Baron, Blake Schilb, Devin Ebanks et Johan Passave-Ducteil

Le Fil du match :
1er quart-temps : 25-24
(25-24).

2ème quart-temps : 15-8
(40-32).

3ème quart-temps : 23-20
(63-52).

4ème quart-temps : 26-22
(89-74).

L’Homme du match :
En 30 minutes, Antoine Eïto a marqué 18 points à 5/8 aux tirs dont 4/5 à 3 points et 4/4 aux lancers-francs auxquels il a ajouté 4 rebonds dont 1 offensif, 6 passes et 2 interceptions pour parvenir à la meilleure évaluation du match (26).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 18
  • 3
  • 4
  • 19

C. CLARK
  • 16
  • 1
  • 2
  • 16

P. CORNELIE
  • 2
  • 4
  • 1
  • 6

B. DOHOU
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

A. EITO
  • 18
  • 4
  • 6
  • 26

J. EYOUM
  • 0
  • 0
  • 0
  • -2

R. HENDRIX
  • 6
  • 3
  • 0
  • 2

T. TARPEY
  • 2
  • 4
  • 1
  • 3

M. THOMPSON
  • 19
  • 4
  • 5
  • 24

W. YEGUETE
  • 8
  • 7
  • 2
  • 14

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 89
  • 33
  • 21
  • 111


  • Châlons-ReimsChâlons-Reims
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. BARON
  • 11
  • 2
  • 1
  • 6

L. CASSIER
  • 0
  • 3
  • 1
  • 2

S. DOUCOURE
  • 2
  • 3
  • 0
  • 1

Z. DOWDELL
  • 13
  • 3
  • 2
  • 9

D. EBANKS
  • 14
  • 5
  • 1
  • 14

N. KNEZEVIC
  • 0
  • 0
  • 0
  • -1

Y. MORIN
  • 4
  • 5
  • 2
  • 10

J. PASSAVE-DUCTEIL
  • 7
  • 3
  • 0
  • 6

G. PITARD
  • 8
  • 0
  • 2
  • 7

B. SCHILB
  • 15
  • 2
  • 4
  • 15

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 74
  • 29
  • 13
  • 72

Eric Bartecheky : 

On craignait ce match rapproché avec une seule séance pour le préparer. On a eu du mal à défendre dans le premier quart temps (25-24). Châlons-Reims a une vraie force de frappe en attaque. On a réussi à verrouiller avec seulement 8 points encaissés dans le 2e quart temps et on a pris un avantage dans le 3e quart temps. On sentait que c’était fragile quand même, on était dans un rythme. Mais, sur 2 ou 3 possessions, on perd des ballons, on fait des erreurs en défense et on les remet dans le coup. Heureusement, on a fait des stops et on a marqué. Notre adresse à 3 points a été bonne avec 42 % de réussite. Je signe tous les jours pour avoir ces statistiques à 3 points. On savait qu’il ne fallait pas donner des tirs ouverts à Jimmy Baron et qu’il fallait limiter Blake Schilb et Devin Ebanks. C’est bien de les avoir laissés à 74 points alors que c’est une équipe offensive. Je suis satisfait que Terry Tarpey ait pu tenir sa place, il a bien défendu, cela faisait une rotation de plus. L’équipe est déterminée pour le match de mardi. En cas de victoire, on peut être qualifié, cela va nous aider à nous surpasser, il faut gérer l’enchaînement des matchs. Will Yeguete est malade, Antoine Eito et Michael Thompson ont joué beaucoup, la fatigue peut s’accumuler.

Antoine Eito :

C’était un match difficile physiquement. 80% de l’équipe a la crève, on sortait d’un match à 7 joueurs. Châlons-Reims a une force en attaque, on ne savait pas comment on allait réagir. Tout le monde a été impliqué, c’était important que Terry Tarpey reste sur le terrain pour défendre sur Blake Schilb. On avait besoin de lui, il a fait un gros match en défense. Les statistiques montrent que les extérieurs ont bien été présents. On a fait des erreurs, c’est perfectible, on ne savait pas dans quel état d’esprit on serait. Le staff et les joueurs insistent sur le fait qu’on doit être plus agressifs sur les pick and roll en s’adaptant au profil des joueurs. Quand on trouve un gars chaud, on joue pour lui. C’est bien notre adresse à 42 % à 3 points. Depuis 5 matchs, on a une défense correcte, c’est ce dont on a besoin pour gagner contre les grosses équipes et contre celle comme Châlons-Reims qui est présente offensivement. Ce soir, c’est un bon match collectif mais on doit penser au suivant qui est capital. Demain, ce sera repos et lundi, on repart pour ce match d’Europe. Il faut se rappeler que cette saison, on a eu des pépins qu’on n’avait pas eus l’an dernier. Cameron Clark a manqué 6 matchs, moi aussi, et maintenant c’est Jonathan Tabu. Nous sommes des professionnels, on ne lâche pas. Cela me ferait plaisir de passer mardi, c’est excitant, cela ne m’est jamais arrivé. On reste concentrés, le basket est fait de hauts et de bas, on ne va pas s’enflammer. On a des bons joueurs et un bon staff.

Cédric Heitz :

Très peu d’équipes ont gagné ici à Antarès. On a fait beaucoup d’efforts pour rester dans le match. Dans le 4e quart temps, les pertes de  balles se sont accumulées et leur adresse à 3 points nous a sanctionnés. C’est difficile de contrer leur jeu quand les intervalles sont importants et que leur réussite est là et qu’ils ont des lancers francs. On a réussi à ne pas rééditer notre contre-performance du match aller. Tout aurait pu être possible. Les joueurs sont restés soudés, et ils ont réduit l’écart mais ce n’était pas suffisant pour gagner ici. Maintenant, on tourne la page et on se prépare pour le prochain match contre Antibes. Dans le contexte actuel, c’est un match capital.

Gédéon Pitard :

C’est une défaite de plus. Il y a des regrets car il y avait la place de prendre ce match. On a fait des erreurs qu’on aurait pas dû faire. C’est la 3e défaite . L’écart ne reflète pas le match, on était revenus à 4 points à 5 minutes de la fin mais on fait des fautes et ils ont des lancers francs  qui nous font du mal. Il faut qu’on se prépare contre Antibes, car là, on n’aura pas d’excuses de perdre.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr