Jeep ELITE - 2018/2019 - 15ème journée
jeudi 27 décembre - 20:00

Le Mans

108

       

84




28 - 22  |  29 - 23  |  23 - 21  |  28 - 18

Fos-sur-Mer

Après avoir remporté 5 de leurs 6 premiers matchs, les Sarthois n’ont ajouté que 2 victoires seulement sur les 8 dernières rencontres. Pour disputer la Leaders Cup, il n’est pas question de se lancer dans des calculs hypothétiques. Ainsi, les Sarthois vont maintenant devoir s’imposer dans le maximum des 3 dernières rencontres de la phase aller. Il serait donc opportun de commencer par dominer Fos-sur-Mer jeudi. Les Provençaux ont d’autres préoccupations. Ils luttent déjà pour le maintien. Pour eux, les Manceaux sont sans doute bons à prendre actuellement même s’il faut toujours se méfier de la réaction d’un animal blessé. Finalement, en cette journée de Noël, les spectateurs aimeraient que les joueurs leur offrent un beau cadeau : une victoire.

Le contexte :
Avec 4 succès et 10 revers, Fos-sur-Mer partage la 15ème place du classement de Jeep Élite avec Le Portel. De leur côté, les Sarthois pointent au 8ème rang après avoir enregistré 7 victoires et 7 défaites, tout comme Boulazac, Chalon-sur-Saône, Gravelines-Dunkerque, Limoges et Monaco.
Samedi dernier, les Provençaux se sont inclinés à domicile face à Antibes (80-87) en dépit des 24 points de Malik Hairston pourtant bien aidé par Ron Lewis (16) et Pierre Pelos (12) alors que Édouard Choquet produisait un double-double (11 points et 10 passes) et Marcus Dove prenait 10 rebonds. Pour leur part, les Manceaux se sont inclinés à Chalon-sur-Saône (74-85) même si Juice Thompson a inscrit 24 points avec le soutien de Valentin Bigote (14), Richard Hendrix (12) et Cameron Clark (10).

Les arbitres de la rencontre :
David Mortz, Thomas Kérisit et Alexandre Maret

L’effectif de Fos-sur-Mer :
0 – Jordan Aboudou (2,01 m, 27 ans, ailier fort) : 6,0 points et 3,2 rebonds
1 – Corey Fisher (1,85 m, 30 ans, meneur, Américain-Géorgien) : 10,0 points et 3,4 passes
3 – Ron Lewis (1,93 m, 34 ans, arrière-ailier, Américain) : 16,1 points, 3,5 rebonds et 3,1 passes
4 – Xavier Gaillou (1,92 m, 29 ans, meneur) : 2,4 points et 2,8 passes
7 – Malik Hairston (1,98 m, 31 ans, ailier, Américain) : 14,7 points, 4,3 rebonds et 3,2 passes
8 – Édouard Choquet (1,88 m, 30 ans, meneur) : 6,5 points, 2,4 rebonds et 5,4 passes
9 – Abdoulaye Mbaye (1,89 m, 30 ans, meneur) : 4,4 points
11 – Mamadou Dia (2,04 m, 40 ans, ailier fort) : 4,0 points
12 – Tariq Kirksay (1,99 m, 39 ans, ailier) : 10,2 points et 8,1 rebonds
13 – Pierre Pelos (2,05 m, 26 ans, intérieur) : 11,9 points et 4,7 rebonds
15 – Jaraun Burrows (2,03 m, 33 ans, intérieur, Bahaméen) : 9,4 points et 3,8 rebonds
18 – Marcus Dove (2,06 m, 33 ans, intérieur, Américain) : 7,4 points et 7,6 rebonds

La saison 2017-2018 de Fos-sur-Mer :
Pro B : 4ème avec 24 victoires et 10 défaites
Meilleur marqueur : Jaraun Burrows (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Tariq Kirksay (5,2 rebonds)
Meilleur passeur : Edouard Choquet (5,1 passes)
Playoffs d’accession : Vainqueur en finale de Roanne (2-0)
Meilleur marqueur : Pierre Pelos (13,0 points)
Meilleur rebondeur : Pierre Pelos (5,5 rebonds)
Meilleur passeur : Edouard Choquet (6,3 passes)
Leaders Cup Pro B : Éliminé en 1/4 de finale par Le Havre (73-81 et 69-64)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Saint-Vallier (NM1) (62-71)
Coupe d’Europe : -

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions au Mans :
Jamais le MSB n’a accueilli Fos-sur-Mer qui n’est apparu en Jeep Élite que cette saison. Dans l’histoire, un seul match s’est joué entre les deux clubs. C’était le 19 janvier 2010 quand l’équipe de J.D. Jackson était allée s’imposer à Fos-sur-Mer, alors en Pro B, au titre des 1/16 de finale de la Coupe de France (90-82) dans le sillage de Dee Spencer (26 points) et Mark Salyers (17).

Le Mans

#0. Kendrick RAY

25 ans, 188 cm, Arrière-ailier

#1. Louis RUCKLIN

20 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

31 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#9. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#10. Valentin BIGOTE

27 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

25 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#21. Michael THOMPSON

30 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

19 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

21 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Sans à-coup, Antoine Eïto et ses partenaires ont fait le trou avec sérieux et concentration. Après avoir eu 6 points d’avance à l’issue du premier quart-temps (28-22), ils doublaient la mise dans le deuxième (57-45). Avant de regagner les vestiaires, Malik Hairston et Cameron Clark étaient disqualifiés pour avoir respecté l’esprit de Noël en se distribuant des marrons. Les Manceaux repartaient de plus belle après la pause, reléguant les Fosséens à 14 longueurs après une demi-heure de jeu (80-66) avant de s’octroyer un avantage maximal de 24 unités au final (108-84). Avec 25 points marqués, Jonathan Tabu a grandement contribué au succès manceau d’autant plus qu’il a été bien aidé par Juice Thompson (18), Terry Tarpey et Will Yeguete (14 chacun) et Richard Hendrix (10).



Le Mans

VS

Fos-sur-Mer

108

points

84

41/70

adresse

31/59

16/28

3 points

11/22

25/42

2 points

20/37

10/15

lancers-francs

11/19

33

rebonds (off/déf)

25

32

passes décisives

18

142

évaluation

83




Sans à-coup, Antoine Eïto et ses partenaires ont fait le trou avec sérieux et concentration. Après avoir eu 6 points d’avance à l’issue du premier quart-temps (28-22), ils doublaient la mise dans le deuxième (57-45). Avant de regagner les vestiaires, Malik Hairston et Cameron Clark étaient disqualifiés pour avoir respecté l’esprit de Noël en se distribuant des marrons. Les Manceaux repartaient de plus belle après la pause, reléguant les Fosséens à 14 longueurs après une demi-heure de jeu (80-66) avant de s’octroyer un avantage maximal de 24 unités au final (108-84). Avec 25 points marqués, Jonathan Tabu a grandement contribué au succès manceau d’autant plus qu’il a été bien aidé par Juice Thompson (18), Terry Tarpey et Will Yeguete (14 chacun) et Richard Hendrix (10).

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Terry Tarpey, Cameron Clark et Richard Hendrix
Fos-sur-Mer : Édouard Choquet, Ron Lewis, Malik Hairston, Marcus Dove et Pierre Pelos

Le Fil du match :
1er quart-temps : 28-22
(28-22).

2ème quart-temps : 29-23
(57-45).

3ème quart-temps : 18-10
(80-66).

4ème quart-temps : 28-18
(108-84).

L’Homme du match :
En 35 minutes, Jonathan Tabu s’est fendu d’un consistant double-double. Pour y parvenir, il a marqué 28 points à 10/15 aux tirs dont 5/9 à 3 points et 3/3 aux lancers-francs sans oublier de délivrer 11 passes. Ayant, par ailleurs, pris 1 rebond et volé 2 ballons, il a fait grimper son évaluation à 35, de loin la meilleure du match.

Le Chiffre du match :
84. Richard Hendrix (10), Jonathan Tabu (28), Terry Tarpey (14) Juice Thompson (18) et Will Yeguete (14) ont cumulé 84 points, soit autant que toute l’équipe de Fos-sur-Mer. Les 5 même joueurs ont fait grimper leur évaluation cumulé à 121 (sur 142 pour l’ensemble de l’équipe).

 

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

C. CLARK
  • 8
  • 1
  • 0
  • 4

P. CORNELIE
  • 8
  • 3
  • 0
  • 6

B. DOHOU
  • 2
  • 0
  • 0
  • 1

A. EITO
  • 6
  • 2
  • 4
  • 8

J. FAMILIA
  • 0
  • 1
  • 0
  • -1

R. HENDRIX
  • 10
  • 9
  • 3
  • 19

J. TABU
  • 28
  • 1
  • 11
  • 35

T. TARPEY
  • 14
  • 6
  • 4
  • 24

M. THOMPSON
  • 18
  • 1
  • 8
  • 25

W. YEGUETE
  • 14
  • 6
  • 2
  • 18

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 108
  • 33
  • 32
  • 142


  • Fos-sur-MerFos-sur-Mer
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. BURROWS
  • 2
  • 0
  • 0
  • 2

E. CHOQUET
  • 8
  • 3
  • 4
  • 8

M. DIA
  • 7
  • 3
  • 1
  • 2

A. DOKOSSI
  • 2
  • 0
  • 1
  • 3

M. DOVE
  • 7
  • 2
  • 1
  • 5

X. GAILLOU
  • 0
  • 0
  • 2
  • 0

M. HAIRSTON
  • 11
  • 5
  • 2
  • 14

R. LEWIS
  • 21
  • 5
  • 5
  • 23

A. MBAYE
  • 9
  • 0
  • 0
  • 3

P. PELOS
  • 17
  • 4
  • 2
  • 20

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 84
  • 25
  • 18
  • 83

Éric Bartecheky :
Ce que je retiens d’abord, c’est la victoire pour stopper la série. Au niveau comptable, on est complètement dans la course. On peut regarder en haut. On est encore en vie pour la Leaders Cup. Il y a des bonnes choses sur le match . On a retrouvé Terry Tarpey à 3/4 à 3 points et Juice Thompson à 6/7. Tout n’est pas non plus parfait. On a encaissé beaucoup de points. Il faut quand même féliciter les joueurs qui ont été sérieux et concentrés.

Jonathan Tabu :
Avant le match, on s’était dit que la manière importait peu, il fallait la victoire. Offensivement, on a été bien sur les tirs extérieurs. On s’est mis dans le match dès le début. Pour avoir une bonne adresse, il faut bouger le ballon et placer de bons écrans pour avoir des tirs ouverts. C’est ce qui a fait notre force aujourd’hui. C’est facile de rentrer dans le match quand on a des paniers faciles. Aujourd’hui, j’avais la main assez chaude. J’ai voulu en profiter au maximum.

Rémi Giuitta :
C’est inadmissible de prendre 108 points. J’avais demandé de retrouver notre identité défensive qui a fait notre force. Mon message n’est pas passé. Depuis plusieurs semaines, nous sommes en sous-effectif. Nous nous entraînons très mal. Dans ce contexte, c’était difficile de venir faire douter Le Mans. Nous les avons laissés s’installer offensivement.

Édouard Choquet :
À -15, on a essayé de survivre, de faire un peu de zone. Mais c’est tombé de partout. Offensivement, ce qu’on a fait n’est pas horrible. Par contre, c’est impossible de gagner un match à l’extérieur en encaissant 108 points. On voulait les faire douter après la mi-temps. On l’a fait quelques secondes mais ils sont repartis tout de suite. On n’avait plus les moyens de l’emporter.

 

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr