Jeep ELITE - 2018/2019 - 12ème journée
samedi 08 décembre - 20:00

Le Mans

60

       

68




17 - 32  |  14 - 13  |  18 - 14  |  11 - 9

Limoges

À la lecture du classement, les Manceaux semblent favoris. Ils auront quand même toutes les raisons de ne pas aborder la rencontre la fleur au fusil. Tout d’abord parce que les Limougeauds occupent une 14ème place sans rapport avec leur standing. Ensuite parce que le CSP a procédé à quelques ajustements comme le remplacement de Kyle Milling par François Peronnet au poste d’entraîneur. Le choc psychologique pourrait bien booster les joueurs. D’autre part, il est courant d’enregistrer des surprises après une trêve. Puisse le public d’Antarès ne pas être le témoin d’une d’elles.

Le contexte :
Avec 4 succès et 7 revers, Limoges partage la 14ème place du classement avec Le Portel. Le MSB figure au 2ème rang en compagnie de Dijon, Levallois, Nanterre et Strasbourg après avoir enregistré 7 victoires et 4 défaites. Lors de la dernière journée, les Limougeauds se sont inclinés face à Dijon (67-79) en dépit des efforts de Dwight Hardy (17 points), pourtant aidé par Axel Bouteille (16 points) et Isaiah Miles (13).
Dans le même temps, les Manceaux ont battu Monaco (76-64) dans le sillage de Petr Cornelie (16 points) alors que Valentin Bigote en ajoutait 13, Antoine Eïto et Juice Thompson 11 chacun et Will Yeguete captait 11 rebonds.

Les arbitres de la rencontre :
Eddie Viator, Paul Antiphon et Freddy Lepercq

L’effectif de Limoges :
0 – Damien Inglis (2,04 m, 23 ans, ailier fort) : 6,3 points, 4,4 rebonds et 2,0 passes
1 – Dwight Hardy (1,88 m, 31 ans, arrière, Américain) : 10,7 points et 2,6 passes
5 – Jonathan Rousselle (1,91 m, 28 ans, meneur) : 7,0 points, 2,6 rebonds et 3,5 passes
11 – Jordan Taylor (1,88 m, 29 ans, meneur, Américain) : 3,0 points et 3,0 passes
15 – Isaiah Miles (2,02 m, 24 ans, ailier fort, Américain) : 9,7 points et 3,3 rebonds
16 – Jerry Boutsiele (2,07 m, 24 ans, intérieur) : 6,2 points et 3,1 rebonds
24 – Samardo Samuels (2,05 m, 29 ans, intérieur, Jamaïcain) : 12,4 points et 4,7 rebonds
42 – William Howard (2,03 m, 25 ans, ailier) : 9,6 points, 4,1 rebonds et 2,3 passes
45 – Sekou Doumbouya (2,05 m, 17 ans, ailier) : 4,8 points et 3,1 rebonds
83 – Axel Bouteille (2,00 m, 23 ans, arrière) : 11,7 points et 3,6 rebonds

La saison 2017-2018 de Limoges :
Pro A : 4ème avec 20 victoires et 14 défaites
Meilleur marqueur : Kenny Hayes (13,1 points)
Meilleur rebondeur : Mouhammadou Jaiteh (6,3 rebonds)
Meilleur passeur : Dru Joyce (4,1 passes)
Playoffs : Éliminé en 1/2 finale par Monaco (1-3)
Meilleur marqueur : William Howard (11,7 points)
Meilleur rebondeur : Brian Conklin (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Dru Joyce (4,7 passes)
Leaders Cup : Éliminé en 1/4 de finale par Nanterre (74-84)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Hyères-Toulon (50-80)
Eurocup : 4ème du Groupe H du Top 16 (1 victoire et 5 défaites) – Non qualifié pour les 1/4 de finale

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Le Mans

#1. Louis RUCKLIN

19 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

30 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

26 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

24 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#18. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#21. Michael THOMPSON

29 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

18 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

20 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Pris à la gorge par les Limougeauds, les Manceaux accusaient déjà un retard de 15 points après 10 minutes de jeu (17-32). Pire, ils étaient même relégués à 21 longueurs au cœur du 2ème acte (20-41, 14ème). Revenus à 14 à la pause, ils n’étaient plus qu’à 10 à 10 minutes du terme. Plafonnant alors, ils s’inclinaient logiquement (60-68). Le double-double de Will Yeguete (12 points et 11 rebonds) n’a pas été suffisant même si Valentin Bigote a ajouté 12 points également.



Le Mans

VS

Limoges

60

points

68

21/66

adresse

24/54

3/22

3 points

9/23

18/44

2 points

15/31

15/22

lancers-francs

11/14

37

rebonds (off/déf)

39

15

passes décisives

13

65

évaluation

77





Pris à la gorge par les Limougeauds, les Manceaux accusaient déjà un retard de 15 points après 10 minutes de jeu (17-32). Pire, ils étaient même relégués à 21 longueurs au cœur du 2ème acte (20-41, 14ème). Revenus à 14 à la pause, ils n’étaient plus qu’à 10 à 10 minutes du terme. Plafonnant alors, ils s’inclinaient logiquement (60-68). Le double-double de Will Yeguete (12 points et 11 rebonds) n’a pas été suffisant même si Valentin Bigote a ajouté 12 points également.

Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Antoine Eïto, Terry Tarpey, Petr Cornelie et Richard Hendrix
Limoges : Jordan Taylor, Dwight Hardy, Axel Bouteille, Damien Inglis et Jerry Boutsiele

Le Fil du match :
1er quart-temps : 17-32
(17-32).

2ème quart-temps : 14-13
(31-45).

3ème quart-temps : 18-14
(49-59).

4ème quart-temps : 11-9
(60-68).

Le Sarthois du match :
En 28 minutes, Will Yeguete s’est fendu d’un nouveau double-double. Pour y parvenir, il a marqué 12 points à 5/10 aux tirs et 2/4 aux lancers-francs. Il leur a ajouté 11 rebonds dont 3 offensifs, 1 passe et 3 interceptions pour obtenir la meilleure évaluation mancelle (19).

Le Chiffre du match :
21. Les Manceaux se sont contentés de 21 paniers alors qu’ils ont tenté leur chance à 64 reprises. Leur faible adresse aux tirs (31,8%) et aux lancers-francs (15/22, soit 68,2%) a été la conséquence d’une confiance envolée dans leur début de match calamiteux (20-41, 14ème).

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 12
  • 5
  • 0
  • 9

P. CORNELIE
  • 6
  • 3
  • 2
  • 6

A. EITO
  • 8
  • 2
  • 2
  • 5

R. HENDRIX
  • 9
  • 5
  • 1
  • 12

T. JONATHAN
  • 2
  • 3
  • 2
  • -1

T. TARPEY
  • 5
  • 3
  • 1
  • 5

M. THOMPSON
  • 6
  • 3
  • 6
  • 9

W. YEGUETE
  • 12
  • 11
  • 1
  • 19

 

EQUIPE
  • 0
  • 2
  • 0
  • 1

 

TOTAL
  • 60
  • 37
  • 15
  • 65


  • LimogesLimoges
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

A. BOUTEILLE
  • 10
  • 2
  • 0
  • 9

J. BOUTSIELE
  • 2
  • 9
  • 0
  • 7

S. DOUMBOUYA
  • 0
  • 1
  • 0
  • 1

D. HARDY
  • 15
  • 1
  • 2
  • 13

W. HOWARD
  • 11
  • 3
  • 2
  • 7

D. INGLIS
  • 4
  • 6
  • 2
  • 7

I. MILES
  • 9
  • 6
  • 2
  • 13

J. ROUSSELLE
  • 3
  • 1
  • 2
  • 3

S. SAMUELS
  • 8
  • 4
  • 0
  • 8

J. TAYLOR
  • 6
  • 1
  • 3
  • 6

 

EQUIPE
  • 0
  • 5
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 68
  • 39
  • 13
  • 77

Eric Bartecheky
Il faut donner du crédit à l’équipe de Limoges qui est armée pour jouer en haut du championnat avec tous les postes doublés. Je craignais le choc psychologique avec le changement de l’entraîneur.
D’ailleurs, ils ont joué sur des nouveaux systèmes qui n’avaient pu être scootés. Il aurait fallu qu’on soit tout de suite dans l’intensité. On a vu une bonne organisation, on a eu un pourcentage à 3 points catastrophique, et sur les tirs ouverts, on n’a pas eu d’adresse ce soir alors que l’équipe adverse a mis 32 points rien qu’au premier quart temps dont un 7/7 à 3 points qui est une réussite diabolique.
On peut être coupable de les avoir laissés jouer. Défensivement, tout n’est pas à jeter puisqu’on a mené les 3 autres quart temps. Mais, en attaque, on n’était pas là. On n’est pas revenu plus tôt dans le match. On ne méritait pas de gagner
Concernant la salle, on s’est entraîné qu’une fois ce matin au shooting mais on ne peut se réfugier derrière cela. Limoges ne s’est pas entraîné non plus, cela ne les a pas empêchés de faire un 7/7 à 3 points.

Wilfried Yeguete
Ils ont bien démarré le match avec 32 points mis dans le 1er quart temps. C’est le plus gros quart temps encaissé à domicile. Ils ont été en confiance. On n’était pas aussi fluide que d’habitude. Il nous ont gênés offensivement, les tirs ne sont pas rentrés. Il nous manquait de rythme. Ils ont fait un match solide. De plus, on n’a pas eu l’opportunité de s’entrainer de la semaine dans la salle.

François Perronnet
Ce soir l’équipe a montré un beau visage dans son engagement et sa détermination. Bravo à elle. Elle a été focalisée sur son basket malgré un contexte difficile. Ils ont eu la volonté de faire circuler le ballon. C’était une priorité et ça a bien marché en début de match. Il y avait un niveau de concentration partagé pour mieux commencer nos entames de match et de mi-temps. Si on peut répéter les choses dans la durée, on pourra ambitionné que cela dure. Ce résultat est ponctuel, on verra si ça se répète car le déclic, je n’y crois pas.
Comment pourrait-on faire l’analyse que j’ai apporté ma patte en sachant qu’on a travaillé 3 jours avant le match et n’oublions pas que j’étais là avant.

Dwight Hardy
On a fait une bonne défense dès le début du match et on a mis de très bon shoots. Après, on a su gérer le ballon tout le reste du match. Maintenant, on doit regarder vers le futur et continuer dans cette voie.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr