Jeep ELITE - 2018/2019 - 11ème journée
dimanche 25 novembre - 18:30

Le Mans

76

       

64




14 - 18  |  22 - 12  |  23 - 21  |  17 - 13

Monaco

Pour le public, l’opposition entre le MSB et l’ASM rappellera les belles heures du printemps quand le duel entre les deux équipes avait tourné en faveur des Sarthois en finale du championnat de France. Cependant, les escouades actuelles ne sont pas aussi performantes et il serait présomptueux d’émettre un pronostic. Restants sur 3 défaites d’affilée, Jeep ÉLITE et BCL comprises, les hommes d’Éric Bartecheky auront l’occasion de se refaire une santé avant la fenêtre internationale. Puisse l’air d’Antarès leur donner l’énergie pour y parvenir.

Le contexte :
Avec 5 succès et 5 revers, Monaco partage la 10ème place du classement avec Bourg-en-Bresse, Châlons-Reims et Pau-Lacq-Orthez. Le MSB figure au 4ème rang en compagnie de Boulazac, Chalon-sur-Saône et Dijon après avoir enregistré 6 victoires et 4 défaites. Lors de la dernière journée, les Monégasques se sont inclinés face à Levallois (87-89) en dépit des efforts de Paul Lacombe (21 points), pourtant aidé par Jarrod Jones (18 points), Elmedin Kikanovic (14) et Rémi Barry (13).
Dans le même temps, les Manceaux ont été battus à Villeurbanne (76-80) malgré l’apport de Juice Thompson (18 points) alors que Valentin Bigote et Will Yeguete ajoutaient 10 unités chacun et Richard Hendrix captait 12 rebonds.

Les arbitres de la rencontre :
Yohan Rosso, Valentin Oliot et Alexandre Deman

L’effectif de Monaco :
2 – Lazeric Jones (1,82 m, 28 ans, meneur, Américain) : 5,9 points et 2,9 passes
3 – Rémi Barry (2,02 m, 27 ans, ailier) : 3,4 points
4 – Derek Needham (1,80 m, 28 ans, meneur-arrière, Américain-Monténégrin) : 9,9 points, 2,6 rebonds et 3,8 passes
5 – Amara Sy (2,03 m, 37 ans, ailier) : blessé
6 – Paul Lacombe (1,95 m, 28 ans, meneur-arrière) : 9,9 points, 6,4 rebonds et 2,8 passes
7 – Kevin Cham (1,88 m, 20 ans, meneur) : 0,5 point
9 – Elmedin Kikanovic (2,10 m, 30 ans, intérieur, Bosnien) : 13,9 points et 5,7 rebonds
20 – Luc Loubaki (1,93 m, 21 ans, meneur-arrière) : 2,1 points
21 – Jarrod Jones (2,06 m, 28 ans, intérieur, Américain-Hongrois) : 11,5 points et 6,7 rebonds
22 – Gerald Robinson (1,85 m, 29 ans, meneur-arrière, Américain) : 11,0 points, 5,0 rebonds et 4,8 passes
24 – Billy Yakuba Ouattara (1,92 m, 26 ans, arrière) : 11,1 points et 4,6 rebonds
34 – Ian Hummer (2,01 m, 28 ans, ailier, Américain) : 6,4 points et 4,8 rebonds
50 – Georgi Joseph (1,98m, 36 ans, intérieur) : 2,5 points et 3,3 rebonds

La saison 2017-2018 de Monaco :
Pro A : 1er avec 25 victoires et 9 défaites
Meilleur marqueur : Gerald Robinson (15,9 points)
Meilleur rebondeur : Christopher Evans (4,3 rebonds)
Meilleur passeur : D.J. Cooper (7,2 passes)
Playoffs : Battu en finale par Le Mans (2-3)
Meilleur marqueur : Elmedin Kikanovic (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Amara Sy (4,2 rebonds)
Meilleur passeur : D.J. Cooper (7,5 passes)
Leaders Cup : Vainqueur en finale du Mans (83-78)
Coupe de France : Éliminé en 1/4 de finale par Boulazac (63-86)
Basketball Champions League : Battu en finale par AEK Athènes (Grèce) (94-100)

La saison 2017-2018 du MSB :
Jeep Élite : 3ème avec 21 victoires et 13 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,9 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (6,9 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,8 passes)
Playoffs : Vainqueur en finale de Monaco (3-2)
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (14,5 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (5,3 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (6,2 passes)
Leaders Cup : Battu en finale par Monaco (78-83)
Coupe de France : Éliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : -

Les oppositions dans la Sarthe :
Avant la montée de Monaco en Pro A en 2015, le MSB n'avait jamais reçu Monaco. En effet, Le Mans Sarthe Basket est né en 1993 alors que Monaco a disparu de l'élite en 1991. Cette année-là, l'ASM avait terminé 16ème et dernière avec 3 victoires seulement. Pour sa part, le SCM finissait 13ème pour son retour en N1A. A ce jour, les Manceaux ont gagné 3 matchs et en ont perdu également 3. Défaits 2 fois en Pro A, ils ont remporté l’unique rencontre de Coupe de France. La saison dernière, les joueurs d’Éric Bartecheky ont gagné le match de saison régulière de Jeep ÉLITE (94-85) puis le premier de la finale des playoffs (84-72) avant de perdre le second (69-78).

Le Mans

#1. Louis RUCKLIN

19 ans, 184 cm, Arrière-meneur

#7. Richard HENDRIX

32 ans, 206 cm, Pivot

#8. Antoine EITO

30 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Valentin BIGOTE

26 ans, 196 cm, Arrière-ailier

#11. Terry TARPEY

24 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#12. Petr CORNELIE

23 ans, 211 cm, Intérieur

#15. Wilfried YEGUETE

27 ans, 200 cm, Intérieur

#18. Jonathan TABU

33 ans, 185 cm, Arrière-meneur

#21. Michael THOMPSON

29 ans, 178 cm, Meneur

#23. Cameron CLARK

27 ans, 198 cm, Ailier

#30. Jacques EYOUM

18 ans, 194 cm, Ailier fort

#30. Jose FAMILIA

20 ans, 201 cm, Ailier fort

#32. Brahim DOHOU

19 ans, 192 cm, Ailier-arrière

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Avec le retour d’Antoine Eïto aux affaires, les hommes d’Éric Bartecheky ont fait preuve d’un bel état d’esprit et d’un engagement de tous les instants. En confiance, ils ont aussi retrouvé du pourcentage à 3 points (39,1%). Dans le sillage de Petr Cornelie (16 points), Valentin Bigote (13), Antoine Eïto et Will Yeguete (11 chacun) et Will Yeguete (10 rebonds) ont grandement contribué à la victoire mancelle. Les joueurs vont maintenant avoir une semaine complète de repos avant de se préparer à la réception de Limoges le 8 décembre.



Le Mans

VS

Monaco

76

points

64

30/65

adresse

24/59

9/23

3 points

8/20

21/42

2 points

16/39

7/11

lancers-francs

8/10

39

rebonds (off/déf)

32

14

passes décisives

18

88

évaluation

67





Avec le retour d’Antoine Eïto aux affaires, les hommes d’Éric Bartecheky ont fait preuve d’un bel état d’esprit et d’un engagement de tous les instants. En confiance, ils ont aussi retrouvé du pourcentage à 3 points (39,1%). Dans le sillage de Petr Cornelie (16 points), Valentin Bigote (13), Antoine Eïto et Will Yeguete (11 chacun) et Will Yeguete (10 rebonds) ont grandement contribué à la victoire mancelle. Les joueurs vont maintenant avoir une semaine complète de repos avant de se préparer à la réception de Limoges le 8 décembre.

Highlights du match :



Les Cinq de départ :
MSB : Juice Thompson, Jonathan Tabu, Terry Tarpey, Petr Cornelie et Richard Hendrix
Monaco : Derek Needham, Paul Lacombe, Billy Yakuba Ouattara, Jarrod Jones et Elmedin Kikanovic

Le Fil du match :
1er quart-temps : 14-18
(14-18).

2ème quart-temps : 22-12
(36-30).

3ème quart-temps : 23-21
(59-51).

4ème quart-temps : 17-13
(76-64).

L’Homme du match :
En 33 minutes, Petr Cornelie a marqué 16 points à 6/13 aux tirs dont 1/5 à 3 points et 3/4 aux lancers-francs. Il leur a ajouté 6 rebonds dont 3 offensifs et 1 contre pour parvenir à la meilleure évaluation mancelle (15).

Le Chiffre du match :
6. Les Manceaux ont réussi 6 paniers de plus que les Monégasques (30 contre 24). De plus, ils ont tiré avec une adresse supérieure (30/65, soit 46,2% contre 24/59, soit 40,7%). 6 multiplié par 2 faisant 12, la différence comptable est toute trouvée. Étrangement, le succès des Espoirs, la veille, s’expliquait de la même manière !




 

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

V. BIGOTE
  • 13
  • 4
  • 0
  • 10

P. CORNELIE
  • 16
  • 6
  • 0
  • 15

A. EITO
  • 11
  • 1
  • 2
  • 10

R. HENDRIX
  • 9
  • 5
  • 0
  • 10

T. JONATHAN
  • 7
  • 1
  • 2
  • 6

T. TARPEY
  • 5
  • 7
  • 3
  • 11

M. THOMPSON
  • 11
  • 2
  • 4
  • 13

W. YEGUETE
  • 4
  • 10
  • 3
  • 12

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 1

 

TOTAL
  • 76
  • 39
  • 14
  • 88


  • MonacoMonaco
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

R. BARRY
  • 0
  • 1
  • 0
  • 1

I. HUMMER
  • 0
  • 2
  • 0
  • 1

J. JONES
  • 20
  • 6
  • 1
  • 19

G. JOSEPH
  • 1
  • 1
  • 1
  • -1

E. KIKANOVIC
  • 14
  • 4
  • 2
  • 9

P. LACOMBE
  • 11
  • 2
  • 7
  • 14

L. LOUBAKI
  • 0
  • 1
  • 1
  • 2

D. NEEDHAM
  • 5
  • 4
  • 4
  • 4

Y. OUATTARA
  • 13
  • 8
  • 2
  • 15

 

EQUIPE
  • 0
  • 3
  • 0
  • 3

 

TOTAL
  • 64
  • 32
  • 18
  • 67

Eric Bartecheky
Indépendamment de la situation des uns et des autres, si on se penche uniquement sur le match, on est satisfait de l’esprit d’engagement puisqu’à la mi-temps, on les a tenus à 30 points et on a retrouvé de la réussite à 3 points. Satisfait également d’engranger une victoire de plus. Avec 7 victoires et 4 défaites, nous sommes 2e aequo en Jeep Elite, et on est toujours dans la course en coupe d’Europe pour accrocher les qualifications.
Il a fallu pianoter pour les temps de jeu, car on est que 8 joueurs. Avec des petits, on a trouvé des solutions mais on a aussi été impacté de l’autre côté du terrain à la fin de la mi-temps. Ce scenario ne s’est pas reproduit en 2e période.
On a commis quelques erreurs à la fin, les joueurs de Monaco se sont rapprochés un peu. Heureusement, on a fait un stop et on a repris de l’air. Sur la ligne arrière, on a eu plus de possibilités avec plus de pression car il y a concurrence au poste.
C’est une victoire contre une équipe avec un budget conséquent, avec des joueurs très forts. C’est donc une satisfaction d’avoir enfin pu gagner contre une équipe supposée jouer les premiers rôles.

Antoine Eito
Avoir encaissé 64 points, c’est plutôt super intéressant. On n’a pas été au complet, on voyage beaucoup. Monaco est dans le même cas. Comme nous, dès qu’il leur manque des joueurs, c’est compliqué.
On a été plus efficace dans l’agressivité et surtout, on a un joueur fort, Petr Cornelie qui est de plus en plus régulier. Il est titulaire, il répond présent. Quand on va récupérer Cameron Clark, ça va être très intéressant. Tout le monde va petit à petit trouver son rôle. On est maintenant plus équilibré à l’extérieur sur le jeu que veut le coach. Si on a le bon état d’esprit, c’est bien.
Je me suis blessé et pour raisons personnelles, j’ai dû partir une semaine, je me suis reposé. C’était une micro douleur, je suis revenu et j’ai continué avec les préparateurs, et on a vraiment tapé dedans. Je ne me voyais pas m’entraîner à 100 % et ne pas jouer. J’ai tout fait avec le staff pour que ça se passe bien. Si je dois jouer, je veux le faire à fond. Au début du match, j’étais un peu rouillé et après c’est revenu grâce au rythme que j’ai mis en défense.

Saso Filipovski
Je félicite l’équipe du Mans. Ils ont très bien joué aujourd’hui. Nous avons eu 10 minutes avec de l’énergie et après, cela a été difficile de garder cette intensité pendant 40 minutes. Nous avons à déplorer beaucoup de blessés et ceux qui jouent sont fatigués.
Ce soir, il y a eu un très bon état d’esprit de basket. Je note que les joueurs du banc n’ont mis qu’un point contre 28 au Mans. C’est énorme cette différence.

Paul Lacombe
On a joué avec des joueurs majeurs blessés. On joue beaucoup : 3 matchs en 8 jours. On a manqué totalement de fraîcheur et d’énergie.
Ce qui fait notre force, c’est de jouer 40 minutes avec une grosse intensité. On n’a pas su le faire ce soir. On a été battus dans l’agressivité.
Les joueurs du Mans ont fait du jeu en mouvement, du transversal. Les timings défensifs n’étaient pas au top. Offensivement, on a eu du mal à s’exprimer. C’est compliqué. Quand on revient à -7, on les fait douter mais on prend un panier à 3 points qui nous a assommés, on n’a pas su en profiter.
Ce manque de concentration à ce moment du match, je l’attribue, me concernant, à un coup de fatigue. C’est dommage, on aurait pu faire quelque chose de plus.

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr