LEADERS CUP - 2017/2018 - Quarts de finale
vendredi 16 février - 18:00

Le Mans

71

       

61




15 - 10  |  18 - 19  |  22 - 16  |  16 - 16

Cholet

Après avoir arraché son billet lors de la dernière journée de la phase aller, Cholet n’est plus dans le Top 8 contrairement aux autres équipes réunies à Disneyland Paris. De plus, CB n’a gagné qu’un match face à elles (à Bourg-en-Bresse, 77-76). Autant dire que les joueurs de Philippe Hervé ne sont pas favoris. N’ayant rien à perdre, ils en seront d’autant plus redoutables. L’avertissement vaudra d’abord pour les Sarthois qui sont sur une dynamique positive après avoir vaincu successivement Nanterre, Monaco et Limoges. Si le MSB et CB ont les 2 meilleures défenses de Pro A, il ne faudra pas oublier que les Manceaux ont tourné à 87,7 points contre leurs 3 dernières victimes. Il ne leur déplairait pas d’en retrouver une ce samedi puisque le vainqueur de MSB – Cholet sera opposé à celui qui gagnera le match entre Limoges et Nanterre.

Le Mans Sarthe Basket dans la compétition :
Club le plus fidèle à l'épreuve, le MSB en est à sa 14ème participation. Il est aussi celui qui a le palmarès le plus étoffé avec 6 finales à son actif et surtout 3 titres. Vainqueur de Bourg-en-Bresse en 2006 (78-60), d'Orléans en 2009 (74-64) et de Nanterre en 2014 (64-59), le MSB a subi la loi de Dijon en 2004 (60-62), de Roanne en 2007 (82-87) et de Strasbourg en 2015 (58-60). Les Manceaux n'ont pas dépassé le stade des quarts de finales à 5 reprises quand ils ont été battus par Le Havre en 2003 (88-95), Gravelines-Dunkerque en 2005 (77-91), Vichy, par 2 fois, en 2008 (65-82) et en 2010 (93-97 AP) et Chalon-sur-Saône en 2016 (79-87). Les Sarthois ont atteint les demi-finales lors des deux éditions précédant leur succès de 2014 mais se sont inclinés à chaque fois face à Gravelines-Dunkerque, que ce soit en 2012 (56-71) ou en 2013 (60-70).

Cholet Basket dans la compétition :
Avant de remporter la Semaine des As en 2008 aux dépens de Vichy (67-40) sous la conduite d’Erman Kunter, CB avait été demi-finaliste de la 1ère édition en 2003 et privé de finale par le futur vainqueur, Pau-Orthez (80-101). Coach Kunter était encore là pour conduire le club des Mauges au rendez-vous de février en 2010, 2011 et 2012. Les Choletais tombaient à chaque fois en 1/4 de finale, successivement contre Orléans (64-71), Pau-Lacq-Orthez (76-78) et Nancy (74-78). L’année suivante, la Leaders Cup succédait à la Semaine des As. Cette année, les Choletais visitent donc Disneyland Paris pour la 1ère fois.

Le contexte :
Avec 9 victoires et 11 défaites, Cholet occupe la 10ème place du classement de Pro A avec Antibes, Le Portel et Pau-Lacq-Orthez. Pour sa part, le MSB partage le fauteuil de leader avec Monaco et Strasbourg, chaque équipe ayant gagné 14 matchs sur 20.
Les Choletais restent sur 3 défaites face à Lyon-Villeurbanne (69-92), à Dijon (62-78) et face à Strasbourg (63-73). Dans le même temps, les Sarthois ont engrangé 3 succès d’affilée à Nanterre (80-77) puis à Monaco (94-85) et à Limoges (89-65)
Samedi dernier, les joueurs de Philippe Hervé ont chuté à la Meilleraie face à Lyon-Villeurbanne (63-73) même si Ryan Evans a totalisé 17 points alors que Yancy Gates en ajoutait 13 et Haukur Palsson 11.
De leur côté, les Manceaux se sont imposés dimanche à Antarès face à Limoges (89-65) avec D.J. Stephens en leader (22 points) suivi par Justin Cobbs (17), Mykal Riley (13), Terry Tarpey (11) et Youss Fall (10).
Au classement des attaques, les Sarthois pointent au 12ème rang avec 78,5 points marqués et ont la meilleure défense (72,2 points encaissés). Quant aux Choletais, ils ont la 18ème attaque (71,1) et la 2ème défense (74,3).

La saison 2017-2018 du MSB :
Pro A : 1er avec 14 victoires et 6 défaites
Meilleur marqueur : Justin Cobbs (13,6 points)
Meilleur rebondeur : Youssoupha Fall (7,8 rebonds)
Meilleur passeur : Justin Cobbs (5,9 passes)
Coupe de France : Eliminé en 1/32 de finale par Gravelines-Dunkerque (69-73)
Coupe d’Europe : Non qualifié

La saison 2017-2018 de Cholet :
Pro A : 10ème avec 9 victoires et 11 défaites
Meilleur marqueur : Yancy Gates (11,1 points)
Meilleur rebondeur : Jerry Boutsiele (6,8 rebonds)
Meilleur passeur : Jonathan Rousselle (3,4 passes)
Coupe de France : Eliminé en 1/16 de finale par Saint-Vallier (NM1) (76-78)
Coupe d’Europe : Non qualifié

Les joueurs de base de Cholet :
Arrivé dans les Mauges en 2016 alors que CB venait de terminer 15ème de la saison régulière, Philippe Hervé a redonné quelques lustres au club du Maine-et-Loire en le conduisant à la 11ème place du dernier exercice.
Ayant les playoffs à l’esprit, il tâtonne encore pour définir un Cinq de base après avoir libéré l’ancien Espoir manceau, Pierre-Yves Drouault (parti à Boulazac) et le Monténégrin Ivan Maras.
Le meneur Jonathan Rousselle (1,88 m, 28 ans) en est à sa 4ème saison sous le maillot de CB. En progression constante de saison en saison, il assume pleinement les responsabilités qui lui ont été confiées lors de la dernière inter-saison (8,9 points, 3,4 rebonds et 3,4 passes). Toutefois, il semble marquer le pas depuis le début des matchs retour.
Drafté en 2016 par les Los Angeles Clippers, David Michineau (1,91 m, 23 ans) a évolué à Hyères-Toulon, l’an passé. Son irrégularité l’a pénalisé et il a préféré les Mauges à une hypothétique expérience en G-League. Bien lui en a pris puisqu’en venant du banc, le Guadeloupéen est le meilleur marqueur choletais (10,1 points, 1,7 rebond et 1,3 passe).
Le jeune shooteur, Toddrick Gotcher (1,90 m, 27 ans) est un peu tendre pour être le go-to-guy que Philippe Hervé affectionne. Percutant en début de saison (17 points face à Hyères-Toulon), il fonctionne sur courant alternatif (18 points à Pau mais seulement 3 lors de chacun des 2 derniers matchs). Au-delà de ses 9,3 points, 2,4 rebonds et 1,6 passe, il s’est signalé en claquant le panier de la victoire à Bourg-en-Bresse à 2 secondes de la fin (77-76) pour ce qui est la seule victoire choletaise face à une des autres équipes de la Leaders Cup.
Joueur extrêmement intelligent, l'international islandais Haukur Pallson (1,97 m, 25 ans) a été l'une des révélations de la précédente saison en Pro B avec Rouen (12,3 points, 4,7 rebonds et 4,0 passes). Pour lui, la marche vers la Pro A est un peu haute (8,7 points, 2,5 rebonds et 2,1 passes) même s’il a culminé à 19 points face à Limoges.
Performant en 2015-2016 avec Saint-Quentin en Pro B (14,7 points et 7,4 rebonds), l’ailier fort Ryan Evans (2,02 m, 27 ans) n’a pas confirmé à Hyères-Toulon l’année dernière. Passé à Cholet, il reste handicapé par une adresse insuffisante (38,8%), ce qui le bride (7,4 points et 4,5 rebonds).
Ilian Evtimov (2,01 m, 34 ans) n’a plus la superbe de ses belles années avec Chalon-sur-Saône, notamment celle du triplé 2012. Toujours capable de planter un ou plusieurs paniers primés, il est maintenant un joueur d’appoint (5,5 points, 2,0 rebonds et 1,6 passe).
Depuis son arrivée dans les Mauges début novembre, Yancy Gates (2,06 m, 28 ans) est en progression constante. Après 3 matchs de rodage, il marque au moins 10 points par match (11,1 points et 3,3 rebonds).
Au sortir de trois saisons en Pro B, Jerry Boutsiele (2,07 m, 25 ans) a réussi une entrée fracassante à Cholet lors de l’exercice passé. Il progresse encore cette année au point d’afficher la meilleure évaluation choletaise (12,0). Bon finisseur, souvent bien placé et costaud, Jerry Boutsiele fait partie des bons pivots du championnat (9,7 points et 6,8 rebonds).

65-47 pour le MSB au match aller de Pro A :
Dans le cadre des Journées de Noël, le MSB accueillait Cholet le 23 décembre au titre de la 14ème journée. Les deux équipes faisaient jeu égal en 1ère mi-temps (31-31). Les Manceaux faisaient le break dans le 3ème acte (45-39) avant d’enfoncer le clou dans le dernier (65-47). Seul Sarthois à plus de 10 points, Chris Lofton avait conduit le MSB au succès et tous ses partenaires apportaient leur écot. Du côté choletais, Yancy Gates (14 points), Ryan Evans (11) et David Michineau (10) étaient trop esseulés.

Les arbitres de la rencontre :
Non communiqués

Le programme :
Vendredi 16 février – Quarts de finale
1 – 13h00 Monaco – Bourg-en-Bresse
2 – 15h30 Strasbourg – Lyon-Villeurbanne
3 – 18h00 MSB – Cholet
4 – 20h30 Limoges – Nanterre

Samedi 17 février – Demi-finales
5 – 18h00 Vainqueur match 1 – Vainqueur match 2
6 – 20h30 Vainqueur match 3 – Vainqueur match 4

Dimanche 18 février – Finales
Pro B – 14h30 Denain – Orléans
Pro A – 17h00 Vainqueur match 5 – Vainqueur match 6

Tous les matchs seront retransmis en direct sur SFR Sport 2

Le Mans

#0. Junior ZERO

21 ans, 195 cm, Ailier

#1. Mykal RILEY

32 ans, 196 cm, Ailier-arrière

#3. Justin COBBS

26 ans, 190 cm, Meneur

#4. Chris LOFTON

31 ans, 185 cm, Arrière

#8. Antoine EITO

29 ans, 186 cm, Meneur-arrière

#10. Mel ESSO ESSIS

19 ans, 199 cm, Ailier

#11. Terry TARPEY

23 ans, 195 cm, Ailier-arrière

#15. Wilfried YEGUETE

26 ans, 200 cm, Intérieur

#17. Pape-Philippe AMAGOU

32 ans, 185 cm, Arrière

#19. Youssoupha FALL

23 ans, 221 cm, Pivot

#20. D.J. STEPHENS

27 ans, 195 cm, Ailier

#24. Romeo TRAVIS

33 ans, 198 cm, Intérieur

#30. Mathieu NZITA

18 ans, 185 cm, Meneur-arrière

#32. Brahim DOHOU

18 ans, 192 cm, Ailier-arrière

#34. Michel DOUMBE

20 ans, 205 cm, Pivot

Eric BARTECHEKY

Entraineur

Antoine MATHIEU

Assistant

Dounia ISSA

Assistant

Hormis d’éphémères passages en tête de CB (7-8, 6ème et 9-10, 7ème), les Manceaux faisaient la course et menaient à l’issue du 1er acte (15-10). Bien qu’ayant fait un mini-break (20-12, 12ème), les joueurs d’Eric Bartecheky restaient ensuite sous la menace des Choletais jusqu’à la pause (33-29). Nullement impressionnés, les hommes de Philippe Hervé reprenaient les commandes (35-36, 22ème) avant que les Sarthois ne repassent définitivement devant. Les partenaires de Romeo Travis s’échappaient alors pour compter 10 longueurs d’avance à 10 minutes du terme (55-45). Ils se mettaient définitivement à l’abri (65-51, 36ème) avant de s’imposer logiquement (71-61). Les intérieurs Youss Fall (19 points) et Will Yeguete (12) avaient conduit le MSB vers les demi-finales avec l’aide de Justin Cobbs (11).



Le Mans

VS

Cholet

71

points

61

27/61

tirs

24/63

4/16

3 points

5/18

23/45

2 points

19/45

13/18

lancers-francs

8/13

35

rebonds (off/déf)

42

23

passes décisives

20

92

évaluation

74



Hormis d’éphémères passages en tête de CB (7-8, 6ème et 9-10, 7ème), les Manceaux faisaient la course et menaient à l’issue du 1er acte (15-10). Bien qu’ayant fait un mini-break (20-12, 12ème), les joueurs d’Eric Bartecheky restaient ensuite sous la menace des Choletais jusqu’à la pause (33-29). Nullement impressionnés, les hommes de Philippe Hervé reprenaient les commandes (35-36, 22ème) avant que les Sarthois ne repassent définitivement devant. Les partenaires de Romeo Travis s’échappaient alors pour compter 10 longueurs d’avance à 10 minutes du terme (55-45). Ils se mettaient définitivement à l’abri (65-51, 36ème) avant de s’imposer logiquement (71-61). Les intérieurs Youss Fall (19 points) et Will Yeguete (12) avaient conduit le MSB vers les demi-finales avec l’aide de Justin Cobbs (11).

Les Cinq de départ :
MSB : Justin Cobbs, Terry Tarpey, Mykal Riley, Romeo Travis et Youss Fall
Cholet : Jonathan Rousselle, Toddrick Gotcher, Haukur Palsson, Ryan Evans et Jerry Boutsiele

Le Film du match :
1er quart-temps : 15-10
 (15-10).

2ème quart-temps : 18-19
 (33-29).

3ème quart-temps : 22-16
 (55-45).

4ème quart-temps : 16-16
 (71-61).

Les Hommes du match :
Youss Fall et Will Yeguete ont fini la partie avec une évaluation de 19 tous les deux. Pour cela, le géant sénégalais a compilé 19 points à 6/9 aux tirs et 7/8 aux lancers-francs et 5 rebonds dont 2 offensifs avant d’être éliminé pour 5 fautes après avoir joué pendant 17 minutes. Will Yeguete a efficacement pris le relais en marquant 12 points à 6/9 aux tirs également qu’il a agrémentés de 5 rebonds, 2 passes, 3 interceptions et 2 contres.
 
Le Chiffre du match :
5. Pas moins de 5 Sarthois ont terminé avec une évaluation à 2 chiffres. Outre Youss Fall et Will Yeguete et leur 19 chacun, Justin Cobbs (11 points, 4 rebonds et 6 passes) affichait un plaisant 14 au final. Terry Tarpey (5 points, 6 rebonds et 4 passes) n’était pas en reste avec son 13 alors que les 6 points, 7 rebonds et 5 passes de Romeo Travis lui valaient un 11.

 

  • Le MansLe Mans
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. COBBS
  • 11
  • 4
  • 6
  • 14

A. EITO
  • 3
  • 2
  • 1
  • 2

Y. FALL
  • 19
  • 5
  • 0
  • 19

C. LOFTON
  • 5
  • 0
  • 1
  • 5

M. RILEY
  • 6
  • 4
  • 2
  • 6

D. STEPHENS
  • 4
  • 1
  • 2
  • 2

T. TARPEY
  • 5
  • 6
  • 4
  • 13

R. TRAVIS
  • 6
  • 7
  • 5
  • 11

W. YEGUETE
  • 12
  • 5
  • 2
  • 19

 

EQUIPE
  • 0
  • 1
  • 0
  • 1

 

TOTAL
  • 71
  • 35
  • 23
  • 92


  • CholetCholet
  • Pts
  • Rbds
  • Pd
  • Eval

J. BOUTSIELE
  • 16
  • 10
  • 2
  • 21

R. EVANS
  • 8
  • 4
  • 0
  • 5

I. EVTIMOV
  • 2
  • 3
  • 0
  • 2

Y. GATES
  • 14
  • 5
  • 1
  • 18

T. GOTCHER
  • 5
  • 3
  • 3
  • 7

D. MICHINEAU
  • 4
  • 2
  • 4
  • 3

A. NDOYE
  • 0
  • 0
  • 2
  • -1

H. PALSSON
  • 10
  • 3
  • 4
  • 7

J. ROUSSELLE
  • 2
  • 5
  • 4
  • 6

 

EQUIPE
  • 0
  • 7
  • 0
  • 6

 

TOTAL
  • 61
  • 42
  • 20
  • 74

Philippe Hervé : « On fait un match courageux mais il y a trop de déficiences offensivement. Nos lignes arrières sont en grande difficulté. Quand vous marquez 60 points, c’est compliqué de gagner ces matches-là. On shoote encore une fois à 30%. Il y a de la bonne volonté, mais à un moment donné il faut quelque chose de plus. Après c’est globalement bien ailleurs, mais ça ne suffit pas. On n’a pas l’efficacité qu’il faut. A l’heure actuelle, seul notre secteur intérieur peut rivaliser avec les 4 fantastiques. Ca génère une frustration. (Des renforts prévus ?) Je ne crois pas qu’on puisse l’envisager. »

Youssoupha Fall : « On s’attendait à un match difficile parce que Cholet était un outsider. Ce n’est jamais simple de rentrer dans ce genre de tournoi. Cela demande un temps d’adaptation. Cela nous a pris une partie de la première mi-temps. »

Eric Bartécheky : « L’équipe de Cholet nous a posé de gros problèmes avec leurs postes 5 qui peuvent s’écarter. Sur leurs 30 points, il y en a 16 dans ce registre-là. On a été dans la satisfaction mais on a des satisfactions. On ne perd que 7 ballons et puis On est content d’avoir récupéré Chris Lofton mais on a peut-être perdu D.J. Stephens. (...) On a la chance d'avoir déjà joué Limoges et Nanterre il n'y a pas longtemps (ses adversaires en demi-finale). Les montages vidéos sont prêts. »

Source LNB

Le Mans Sarthe Basket

Rue Juan Manuel Fangio
72100 LE MANS
FRANCE

 

Accueil du lundi au vendredi
de 9h à 12h et de 14h à 18h

Tél : +33 (0)2 43 50 21 80
E-Mail : billetterie@msb.fr