Hyères-Toulon - MSB : 88-62

Écrit par Pascal le .

Les Manceaux ont coulé dans le dernier-quart-temps à Toulon.

Face aux guerriers varois invincibles à domicile, les joueurs d’Eric Bartecheky ont perdu les 4 quart-temps et leur attaque s’est éteinte au fur et à mesure que la partie avançait puisqu’ils ont successivement marqué 20, 17, 15 et 10 points dans chacune des périodes. Pour finir, et alors qu’ils pointaient à 6 longueurs à 10 minutes du terme, la défense a lâché pour prendre un vilain 30-10. Après ce couac, il reste une semaine aux Sarthois pour se refaire une santé avant de recevoir Le Portel samedi prochain à 20 heures.       

Les Cinq de départ :
MSB : Justin Cobbs, Antoine Eïto, Mykal Riley, Romeo Travis et Youss Fall
Hyères-Toulon : Terry Smith, Raymond Cowels, Robert Arnold, Alexandre Chassang et Jordan Tolbert

Le Film du match :
1er quart-temps : 20-21
Romeo Travis et Youss Fall mettaient le feu aux poudres (4-0, 1ère). Le futur international entretenait l’écart (6-2, 3ème). Les Varois assénaient alors un sec 10-0 (6-12, 6ème). A lui seul, Youss Fall tenait la baraque (17-19, 10ème) puis un triple de Chris Lofton ramenait les Manceaux au contact après le 1er quart-temps (20-21).

2ème quart-temps : 17-21
Grâce à Romeo Travis, ceux-ci s’emparaient une dernière fois des commandes (22-21, 11ème). Les joueurs de Manu Schmitt les reprenaient avec autorité (22-27, 13ème). Justin Cobbs et Youss Fall ne lâchaient pas l’affaire (28-29, 14ème). Pourtant, les Toulonnais regonflaient leur matelas (30-35, 17ème). Malgré les efforts de Will Yeguete et Youss Fall, les Sarthois accusaient un retard de 5 points à la mi-temps (37-42).

3ème quart-temps : 15-16
Tout de suite après le retour des vestiaires, ils étaient relégués à 11 unités (37-48, 23ème). 2 flèches tirées derrière l’arc par Mykal Riley et 1 par Antoine Eïto trouvaient alors la cible de même que 2 paniers intérieurs de Romeo Travis et Youss Fall qui ponctuaient un encourageant 10-2 (50-53, 26ème). Les Varois s’échappaient de nouveau (50-58, 29ème) même si Romeo Travis résistait encore en fin de 3ème acte (52-58).

4ème quart-temps : 10-30
Un 2+1 de Will Yeguete constituait le chant du cygne des Manceaux (55-58, 31ème). Les improbables Vafessa Fofana (14 points) et Ferdinand Prénom (15) tuaient le match (57-70, 35ème). Pire, au terme d’un cruel 16-0, les Varois s’offraient un avantage maximal de 27 points (59-86, 39ème) que Will Yeguete ramenait à 26 au final (62-88).

Le Sarthois du match :
Comme à Gravelines, le capitaine Romeo Travis a tenté en vain de maintenir le navire manceau à flot. Ainsi, en 32 minutes, il a marqué 14 points à 6/12 aux tirs et 2/2 aux lancers-francs, pris 7 rebonds dont 1 offensif et délivré 5 passes pour établir la meilleure évaluation sarthoise (19).
 
Le Chiffre du match :
19. Les Manceaux ont tiré à 54 reprises alors que les Varois ont tenté leur chance 73 fois, soit un différentiel de 19. Comme l’adresse mancelle était inférieure à la varoise (40,7% contre 43,8%), l’écart final ne pouvait être que conséquent. L’excès de balles perdues (17 contre 8) et le peu d’interceptions (2 contre 7), associés au déficit au rebond offensif (9 contre 13) expliquent, par les chiffres, les carences de l’attaque sarthoise.

Equipes

Compétitions