MSB - Strasbourg : 73-76

Écrit par Pascal le .

Les Manceaux sont tombés avec les honneurs face à la puissance alsacienne.

La Salle Polyvalente de Laval n’étant pas disponible, la rencontre face à la SIG a été délocalisée dans l’urgence, dans la salle d’Hilliard. Les Alsaciens arrivent à 19 heures 10 mais Joseph Bissang, le premier arbitre, décide de maintenir le coup d’envoi à 20 heures. Pour ce septième match, le premier du Pro Stars, Eric Bartecheky déplore les absences de Philippe Amagou et de Will Yeguete ainsi que l'état fébrile de Romeo Travis qui s'est tordu la cheville gauche mardi à l'entraînement. Par contre, la SIG est au grand complet pour la première fois puisque Michael Dixon, Louis Labeyrie, Chris Otule et Vincent Collet reprennent du service.                        

Les Cinq de départ :
MSB : Justin Cobbs, Terry Tarpey, Mykal Riley, Romeo Travis et Youssoupha Fall
Strasbourg : Zack Wright, David Logan, Pape Sy, Darion Atkins et Chris Otule

Terry Tarpey remplace Philippe Amagou dans le Cinq de départ. Il en profite pour claquer un dunk sur l'entre-deux gagné par Youss Fall. Romeo Travis et Youss Fall sont rapidement sanctionnés de deux fautes. Des positions ouvertes sont manquées mais il faut reconnaître à Strasbourg une dureté que ni Cholet ni Chalon n’ont opposé aux Manceaux. Du coup, les Sarthois sont distancés de 7 points à l’issue du premier quart-temps (12-19).
Dès l’entame du deuxième, Justin Cobbs prend sa deuxième faute. Physiquement, les Strasbourgeois impactent les Manceaux et s’octroient un avantage maximal de 13 unités (12-25, 12ème). Michael Dixon fait étalage de sa classe. La raquette mancelle est piétinée et les duels clairement perdus. Associé à Terry Tarpey, Antoine Eïto sonne la révolte. Au terme d’une folle remontée, les Sarthois prennent les devants (26-25, 14ème). La capacité de réaction des joueurs d’Eric Bartecheky est incroyable et encourageante, symbole sur cette série de leur envie de ne rien lâcher. Ils y laissent des plumes et sont marqués physiquement faute de rotations très larges (7 pros) mais c'est toujours ça de pris. Après un énième alley-oop (30-28), D.J. Stephens, intenable dans les airs, doit sortir après avoir pris un coude sur la tête. Il est groggy et ses partenaires sont cuits (30-39, 18ème). Yous Fall prend sa troisième faute à 44 secondes de la mi-temps (32-42), atteinte avec un retard de 7 points après un triple de Justin Cobbs (35-42).
Au retour des vestiaires, les Manceaux se font pressants (42-46, 26ème). Mieux, ils repassent devant sur un 3 points de D.J. Stephens (49-48, 27ème) avant de céder en fin de troisième période face à l’armada alsacienne (52-59).
Les Sarthois s’énervent quelques peu (52-62, 31ème). Ils se reprennent après un panier primé d’Antoine Eïto (55-63, 33ème). Justin Cobbs est sanctionné de sa quatrième faute, une anti-sportive (57-63, 34ème). Frustrés, les Manceaux lâchent un peu (57-68, 35ème). Ils recollent quand même (66-70, 37ème). Mykal Riley arrache ensuite l’égalité (72-72, 39ème). Antoine Eïto transforme un lancer-franc (73-74, 39ème) avant une dernière réussite strasbourgeoise (73-76).

Avec 18 points, 9 rebonds et 4 passes en 36 minutes, Mykal Riley a terminé avec une évaluation de 25, la meilleure de tous les acteurs. Justin Cobbs a également totalisé 18 points alors que D.J. Stephens en a ajouté 16. Au service de ces messieurs, Antoine Eïto a délivré 6 passes.

Toujours dans le cadre du Pro Stars, le MSB jouera contre Trente (Italie) vendredi à Angers avant une finale samedi.

Délarations des entraineurs (recueillis par Ouest France) :
Eric Bartecheky : « On a vu que chaque possession était importante, et ce match va nous servir, pour apprendre de nos erreurs. Mais nous avons été obligés de jouer avec un secteur intérieur retouché, et un Fall ciblé par l'adversaire. »

Vincent Collet (entraîneur de Strasbourg)  : « Je n'ai récupéré certains joueurs qu'hier. Il ne faut pas tirer d'enseignements trop vite. On aurait pu éviter cette frayeur à la fin, car on avait fait des écarts. »

La Fiche Technique :
Mercredi 13 septembre 2017 – 20h00 – Salle d’Hilliard, Laval
MSB – Strasbourg : 73-76
Arbitres : Joseph Bissang, Alexandre Huet et Véronik Voyeau

Evolution du score : 12-19, 35-42 (23-23), 52-59 (17-17), 73-76 (21-17)

Le Mans Sarthe Basket (entraîneur : Eric Bartecheky) :
27/66 (40,9%) aux tirs,
23/44 (52,3%) à 2 points, 4/22 (18,2%) à 3 points, 15/21 (71,4%) aux lancers-francs,
33 rebonds (Riley 9), 16 passes décisives (Eïto 5),
9 interceptions, 4 contres, 19 fautes provoquées,
15 balles perdues, 1 contre subi et 16 fautes.
Joueur éliminé : aucun.
Les marqueurs : Cobbs 18 points, Fall 4, Riley 18, Tarpey 6, Travis 5 puis Eïto 6, Esso Essis 0 et Stephens 16.

Strasbourg (entraîneur : Vincent Collet) :
30/68 (44,1%) aux tirs,
23/44 (52,3%) à 2 points, 7/24 (29,2%) à 3 points, 9/12 (75,0%) aux lancers-francs,
37 rebonds (Sy 6), 16 passes décisives (Logan 6),
6 interceptions, 1 contre, 13 fautes provoquées,
15 balles perdues, 4 contres subis et 20 fautes.
Joueur éliminé : aucun.
Les marqueurs : Atkins 9 points, Logan 14, Otule 2, Sy 11, Wright 6 puis Beuhurst 10, Cortale 2, Dixon 12, Labeyrie 9 et Leloup 1.

Equipes

Compétitions